En route vers le Bol d’Or – Division 2

Les éliminatoires du football collégial s’amorcent cette fin de semaine. Si l’issue de certains duels semble plus facile à prédire, plusieurs matchs seront à surveiller dans les différentes division. Tour d’horizon de la Division 2.

Pour les prédictions des matchs de la Division 1, c’est ici.

Chronique football collégial D2 du podcast Bulletinsportif

Trois-Rivières (7) vs. John-Abbott (2)

Les doubles champions en titre amorcent leur défense en recevant la visite des Diablos de Trois-Rivières. S’il y a une chose qui est certaine c’est que rien n’est certain tant que ce n’est pas arrivé. Donc la victoire des Islanders ne peut être acquise au moment d’écrire ces lignes. Mais comme je me prête au jeu des prédictions, je ne vais pas y aller par quatre chemins, à mon avis les chances des Diablos sont extrêmement minces.

Depuis la défaite de John-Abbott face à Montmorency en prolongation, l’équipe de Pat Gregory a inscrit 107 points et n’en a accordé que 19 en trois matchs. Dont une victoire de 32-6 contre Trois-Rivières. John-Abbott est la seule équipe autre que Montmorency à avoir inscrit plus de 200 points cette saison. Elle est aussi au 3e rang en ce qui a trait aux points accordés. Trois-Rivières est avant-dernier dans les deux catégories.

Kaelan Trépanier et Noah Smallwood ont formé le deuxième meilleur duo quart-receveur de la ligue avec 36 connexions pour 644 verges de gain cette saison. En ajoutant à cela un quatuor de porteurs dans le top 15 de la ligue, on a une attaque très diversifiée et méthodique.

En défensive, le secondeur intérieur Luca Ruffolo est toujours parmi l’élite pour le nombre de plaqués (2e dans la ligue avec 39) alors que Jules Forand, son coéquipier à l’extérieur en a compilé 32,5. Rafaël Clément et Zachari Karagiannakis sont quant à eux excellents pour appliquer la pression sur les quarts adverses. Puis Jordan Lessard occupe la tête du classement avec quatre interceptions, à égalité avec Antoine Dandurand de Sherbrooke.

Chez les Diablos, William Lacombe est le leader de l’attaque. Le porteur de ballon vient au 4e rang du circuit avec 362 verges de gain et il l’a fait en seulement 50 courses. Il est d’ailleurs le plus prolifique parmi ceux qui ont porté le ballon plus de 35 fois avec une moyenne de 7,2 verges par portée. Le receveur Alexandre Dessureault en sera un autre à avoir à l’oeil. Ses 485 verges verges de gain le placent au 3e rang de la division et ses 36 réceptions le placent au deuxième rang à ce chapitre.

En défensive, c’est vers William Perron que se tourneront les Diablos pour tenter de contenir les Islanders. Ses 37 plaqués le placent au 4e rang du circuit à ce chapitre. À cela s’ajoutent 5 plaqués pour perte et 5 passes rabattues. Mathias Duval aura aussi la tâche de mettre la pression sur Trépanier. Meneur des siens avec 10 plaqués pour perte dont 5 sacs, le numéro 92 aura un rôle important à jouer.

Prédiction : John Abbott

Édouard-Montpetit (6) vs. Sherbrooke (3)

Le classement laisse penser que les Volontaires de Sherbrooke auront la tâche relativement facile face aux Lynx d’Édouard-Montpetit. Une fiche de 6-2 et une victoire contre Montmorency pour clore le calendrier régulier. Une défensive structurée et avare face à une attaque qui en a arraché à quelques moments durant la saison. Mais ce ne sera pas aussi évident qu’on pourrait le penser, à mon avis.

D’abord, les Lynx ont été l’équipe qui a inscrit le deuxième plus haut total de points cette saison contre Sherbrooke. Le #6 William Chamberland peut faire mal à ses adversaires au sol comme par la passe. Le quart Olivier Périard devra bien sûr protéger le ballon et garder le jeu simple, mais s’il peut trouver Amine Encina Hanawi et Angelo Nimaga aux moments opportuns, il pourrait arriver à déranger la défensive sherbrookoise. Puis, Benjamin Viau, qu’on a peu vu cette saison, est encore un joueur talentueux qui peut faire du dommage.

Toutefois, c’est avec leur défensive que les Lynx pourraient causer des ennuis à Sherbrooke. Ces derniers n’ont pas marqué énormément de points cette saison. Ils ont un quart-arrière talentueux en Samuel Goulet-Ménard et des munitions intéressantes avec le receveur Charles Baillargeon et le polyvalent Carl-Émile Dubois-Farrar. Mais leur jeu au sol n’a pas été le plus efficace cette saison. Avec le vétéran secondeur Grégory St-Amand pour appliquer de la pression et les demis de coin Émil Barthélémy et Alessio Carmosino, le jeu aérien ne sera pas donné aux Volontaires. De plus, les secondeurs Maxime Perron et Anthony Turenne auront leur mot à dire dans ce match.

Sherbrooke mise sur le champion des sacs et des plaqués pour perte en Olivier Gagné ainsi que sur le meneur au chapitre des interceptions, Antoine Dandurand. Nicholas Melsbach et sa troupe devront les éviter à tout prix.

On assistera possiblement à un match avec un pointage assez bas. Mais mon pif me dit que les Lynx vont gagner la bataille des revirements. Et dans ce type de rencontre, ça pourrait faire la différence.

Prédiction (audacieuse) : Édouard-Montpetit

Valleyfield (5) vs Saint-Hyacinthe (4)

Le dernier match de la saison en Division 2 entre ces deux équipes n’a pu prendre fin pour des circonstances que tout le monde connaît aujourd’hui. Et si vous n’êtes pas dans tout ce monde qui est au courant de l’histoire, je vous invite à lire ceci.

Le Noir et Or de Valleyfield et les Lauréats de Saint-Hyacinthe sont deux équipes qui se ressemblent beaucoup à mes yeux. Des fiches de 5-2. 185 points pour et 95 contre pour les Lauréats. 183 points pour et 111 contre pour le noir et Or.

Le quart des Lauréats Antoine Ouimet a complété 51% de ses passes pour 1024 verges, 9 passes de touché et 6 interceptions. Celui du Noir et Or Simon Boudreault en a complété 55% pour 1015 verges, 7 touchés et 5 interceptions.

Valleyfield a amassé 1062 verges au sol pour 12 touchés, cependant, Saint-Hyacinthe en a cumulé 1410 avec 8 touchés. La grande différence entre les deux équipes est la présence d’une de mes révélations pour la saison, Xavier Roy. À lui seul, il a totalisé 921 verges en 104 courses et huit touchés. Il est de loin l’athlète le plus explosif des deux équipes en attaque.

Défensivement, les deux équipes offrent du jeu hermétique et robuste. Le Noir et Or a réussi 16 sacs du quart, 5 interceptions et rabattu 17 passes. Les Lauréats ont quant à eux plaqué les quarts adverses 29 fois derrière leur ligne de mêlée en plus d’ajouter 6 interceptions et de rabattre 7 passes. Les deux formations ont inscrit deux touchés défensifs.

Pour le Noir et Or, Lancelot Gilbert, William Denis et Alex Poitras sont les leaders de la défensive. Du côté des Lauréats, Xavier Proulx, Antoine Lebrun et Joseph Gingras sont des joueurs qu’il faut éviter.

Si ma prédiction vaut celle d’un 25 sous jeté dans les airs, je vais y aller avec un choix basé sur mon plaisir personnel. Comme Xavier Roy a été une révélation pour moi en 2022, j’ai envie de le voir jouer une semaine de plus. Ce qu’il a fait face à la défensive de John Abbott m’a allumé.

Prédiction : Saint-Hyacinthe

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s