Éliminatoires du football collégial D1: Vanier et Limoilou favoris pour le Bol d’Or

Publié par

La saison régulière est déjà chose du passé dans le football étudiant. Le portrait des éliminatoires est donc complet et il est temps de passer aux choses sérieuses. Présentation des forces en présence et des éléments à surveiller dans chacune des confrontations…

Tour d’horizon des confrontations de première ronde en D2

Tour d’horizon des confrontations de première ronde en D3

Division 1

Vieux-Montréal vs. Limoilou : La confrontation la plus intéressante de la première ronde (6 novembre 13h)

À tout seigneur, tout honneur. Les Titans de Limoilou ont dominé la section Nord-est de la division 1 en terminant avec une fiche immaculée de 8-0. Ils ont terminé au sommet de la ligue avec 275 points marqués et seulement 68 points accordés. Malgré tout, ils ont encore tout à prouver, car plusieurs questionnent le niveau de la section Nord-est en comparaison avec la Sud-ouest. L’occasion ne pourrait être mieux choisie pour la troupe de Dave Parent de démontrer la valeur de sa défense face aux nombreuses munitions de fort calibre de l’attaque des Spartiates du Vieux-Montréal.

Depuis le début de la saison, les Titans de Limoilou ont su déployer une défensive extrêmement dominante. Ils n’ont jamais accordé plus de 20 points dans un match et dans cinq de leurs huit joutes, ils en ont alloué moins de 10. Le grand leader de ce groupe est le secondeur Justin Cloutier qui a terminé 4e pour le nombre de plaqués cette saison avec 53,5. Il a également obtenu cinq sacs et deux interceptions, dont une retournée pour un touché. Les secondeurs Olivier Ruest et Olivier Bouthot, les joueurs de ligne Jordan Béland (4e de la ligue pour les sacs) et Thomas Bouthot ainsi que les demis Jaxxon Brashear, Félix Bouchard (3e pour les interceptions) et Philippe Deblois complètent le noyau défensif.

Justin Cloutier / Crédit : Christophe Renaud

Les Spartiates ont eu une saison en dents de scie. Après avoir remporté leurs trois premiers matchs, l’équipe a dû déclarer forfait pour deux de ces victoires après avoir constaté qu’un de ses joueurs était inadmissible. Ils ont ensuite perdu trois de leurs quatre matchs suivants avant de battre Grasset in extremis lors de leur dernier match de la saison. Malgré tout, avec une attaque misant sur autant d’atouts, l’équipe de Rénaldo Sagesse demeure dangereuse. En fait, elle possède une attaque d’un niveau que Limoilou n’a pas vu cette saison. Les deux quarts, Rakim Canal-Charles et Jérémy Fyfe sont d’excellents athlètes. Mais surtout, le receveur Mikel-Ange Desjardins ainsi que le porteur de ballon Rémi Lambert ont respectivement terminé au premier rang de la ligue pour les verges accumulées à leur position.

Rémi Lambert / Crédit Luc Girouard

Les autres joueurs à surveiller :

  • Pierre-Luc Michaud, quart-arrière – Titans : 3e pour le % de passes réussies et 2e pour le nombre de passes de touché avec 15.
  • Olivier Savard, porteur de ballon – Titans : 2e de la ligue pour le nombre de verges par la course
  • Felipe Forteza, botteur – Titans : 2e pour la moyenne de distance des bottés de dégagement et 1er pour le nombre de points marqués
  • Abdala Traoré, receveur – Spartiates : 9e pour le nombre de verges par la passe
  • Zachary Lévesque, secondeur – Spartiates : La recrue est revenu au jeu face à Grasset après avoir raté deux matchs. 3e de son équipe pour les plaqués, il a réussi trois interceptions cette saison
Olivier Savard / Crédit : Christophe Renaud

Lévis vs. Vanier : Lourde tâche pour les Faucons 6 novembre 13h

Les Faucons ont connu une bonne fin de saison. Avant de s’incliner face à Limoilou à leur dernier match, ils avaient remporté trois victoires consécutives. Par contre, le défi des Cheetahs sera particulièrement relevé. L’équipe de Peter Chryssomalis a surmonté un début de saison difficile marqué par les procédures de vaccination contre la COVID. Par la suite, l’équipe menée par son quart vedette Éloa Latendresse-Régimbald a à peu près tout écrasé sur son passage.

Éloa Latendresse-Régimbald et Nicholas Cénacle-Altidor / Crédit : Jonathan Cyga

Vanier mise évidemment sur celui qui, à mon humble avis, devrait mériter le titre de joueur par excellence cette saison en Latendresse-Régimbald (22 touchés, 3 interceptions, 2135 verges par la passe et 481 verges par la course ainsi que 10 touchés). Cependant, il a avec lui un trio de receveurs extrêmement dangereux composé de Nicholas Cénacle-Altidor, Teree McDonald et Mamadou Ba. Ensemble, ils ont capté pour 1377 verges et 16 passes de touché lancées par leur quart.

Pour contrer l’offensive de Vanier, les Faucons miseront sur le champion plaqueur de la saison, le secondeur Marc-Antoine Lacroix. Le secondeur Félix Boily, le joueur de ligne Louis-Thomas Mercier et le demi Benjamin Perron seront également au coeur de la stratégie de Pierre-Alain Bouffard pour contenir le quart des Cheetahs. Et puis comme la meilleure défensive est l’attaque, ne sous-estimons pas les capacités offensives des Faucons. Lionel Ostiguy et Fabien Turcotte sont les deux premiers receveurs de la ligue pour la moyenne de verges par réception.

Marc-Antoine Lacroix / Crédit : Mathieu Gélinas

Les autres joueurs à surveiller:

  • Mukendi Jhonathan Mutombo, ailier défensif – Cheetahs : 1er de la ligue avec 21 plaqués pour perte et 3e avec 7 sacs
  • K-Shawnbradley Charles-Dumond, secondeur – Cheetahs : 5e avec 49 plaqués. 3 passes rabattues
  • Xavier Girard, porteur de ballon – Faucons : 5e de la ligue avec 497 verges au sol
Mukendi Jhonathan Mutombo / Crédit Jonathan Cyga

Champlain-Lennoxville vs. André-Grasset : L’heure de la revanche? 6 novembre 13h

En 2019, les Phénix d’André-Grasset étaient favoris face aux Cougars de Champlain-Lennoxville en première ronde des éliminatoires. Ces derniers ont toutefois su profiter d’erreurs sur les unités spéciales de la troupe de Tony Iadeluca pour les battre en prolongation avant de poursuivre leur route jusqu’au Bol d’Or. Sur papier, on devrait croire que Grasset est encore l’équipe favorite, mais la liste des blessés en attaque des Phénix change la donne.

La grande force de Grasset réside dans sa défensive. Le secondeur Charles-Elliott Bouliane est un exceptionnel. Sa combinaison de force et de vitesse est inégalée et lui a permis de terminer 2e avec 59,5 plaqués dont 16 pour perte et premier avec 9 sacs. Avec les secondeurs Liam Masley (34,5 plaqués/8 sacs) et Loïk Gagné (23,5 plaqués) ainsi que les joueurs de ligne Jacob Jinchereau (19 plaqués/6 sacs), Tristan Caron (18 plaqués) et Zachari Zon (17 plaqués), ils forment la meilleure boîte défensive de la section Sud-ouest. Leur efficacité sera nécessaire pour contrebalancer les difficultés que pourrait rencontrer l’attaque, elle qui devra fort probablement se débrouiller sans le quart recrue Esteban Bedoya. Avec les porteurs Jérémy Lavallée hors d’usage et Kervins Paul blessé lors du dernier match, les armes commencent à manquer. Sans oublier que deux joueurs de ligne offensive partants manquent aussi à l’appel. Les receveurs Rohan Jones et Tiémogo Bakary Sanogo auront du pain sur la planche.

Charles-Elliott Bouliane #44 et Jacob Jinchereau #9 / Crédit : Chantal L’Espérance

Champlain-Lennoxville, malgré une saison moyenne, demeure un programme très bien dirigé. Jean-François Joncas mise encore sur une défensive solide et un jeu au sol efficace. Une recette qui a su faire ses preuves dans les éliminatoires à tous les niveaux du football à quatre essais. Et face à une attaque démunie, ça pourrait fonctionner. Souleymane Camara a terminé 3e pour les verges au sol cette saison. Avec le support de sa ligne offensive, il devra gruger du temps au cadran et gagner la bataille du positionnement.

Les autres joueurs à surveiller:

  • Victor-François Paradis, William Rich et Étienne Dufresne, demis défensifs – Phénix : 9 interceptions et 6 passes rabattues
  • Mathieu Roy, porteur de ballon – Cougars : La recrue a maintenu une moyenne de 4,9 verges par course et pourrait donner du repos à Camara
  • Christophe Labbé, ligne défensive – Cougars : 17 plaqués dont 6 pour perte et 4 sacs cette saison
Victor-François Paradis / Crédit photo : Chantal L’Espérance

St-Jean vs. Garneau : La confrontation la plus intrigante de la semaine 7 novembre 13h

Les Géants de St-Jean et les Élans de Garneau forment deux équipes qui ont connu des hauts et des bas durant la saison. Malgré tout, les tendances sont assez claires. St-Jean mise sur l’attaque et Garneau sur la défense. Il sera très intéressant de voir qui saura profiter au maximum de ses forces.

Les Élans de Garneau avaient bien débuté la saison avec une fiche de 3-1 à la mi-saison. Mais lors des quatre matchs suivants, l’équipe de Dominic Picard n’a inscrit que 46 points dont 25 lors du tout dernier match face à Notre-Dame. Si l’attaque ne trouve pas de ressources pour palier l’absence du porteur Olivier Lapointe, il faudra donc que la défensive des Élans soit particulièrement efficace. C’est que les difficultés offensives de Garneau sont directement liées à l’absence de Lapointe dans la formation. Le quart/porteur de ballon David Bahufite aura besoin d’aide. Le demi défensif Edward Bolduc et le secondeur Marc-Djonay Rondeau ainsi que les plaqueurs Anthony Lamontagne et Émile Beaulieu Dallaire seront les pierres angulaires de cette défensive.

Edward Bolduc #36 et Anthony Lamontagne #93 / Crédit photo : Steve Roy

Les Géants de St-Jean ont commencé la saison lentement. Ils ont d’abord dû retarder leur saison d’une semaine car Vanier n’était pas en mesure de jouer avant de subir deux défaites face à Grasset et Vieux-Montréal. Cette dernière s’est toutefois transformée en victoire avec le forfait déclaré. Par la suite, l’offensive a été mise entre les mains de Gianni Casati. Et à partir de là, les choses ont explosé pour les Géants. L’équipe a gagné trois de ses quatre matchs suivants en inscrivant plus de 40 points à chaque fois. Les Géants auraient même terminé au 2e rang de leur section avec une victoire contre Lionel-Groulx, mais ils ont échappé ce match. Le receveur Marc-André Shaw (4e de la ligue avec 571 verges) et le porteur de ballon Louis-Félix Leblanc (4e avec 648 verges) sont les principales armes à la disposition de Casati. Ayant joué un match de moins que les autres, ils auraient aisément pu terminer la campagne dans le top 3.

Louis-Félix Leblanc et Marc-André Shaw / Crédit photo : CA Marcil

Les autres joueurs à surveiller :

  • Noah Terrell Larochelle, porteur de ballon – Élans : Il a connu un match de 145 verges contre Champlain-Lennoxville lors de la semaine 3.
  • Edward Boivin, ailier défensif – Élans : Meneur de l’équipe avec 4 sacs et 11 plaqués pour perte
  • Joël Pinsonneault et Félix Collerette, secondeurs – Géants : Total de 68,5 plaqués

Crédits pour la photo en titre (à partir d’en haut à gauche):

  • Pierre-Luc Michaud, Titans de Limoilou / Christophe Renaud
  • Mikel-Ange Desjardins, Spartiates du Vieux-Montréal / Luc Girouard
  • Éloa Latendresse-Régimbald, Cheetahs de Vanier / Jonathan Cyga
  • Justin Quirion, Faucons de Lévis / Mathieu Gélinas
  • Souleymane Camara, Cougars de Champlain-Lennoxville / Sherbrooke Record
  • Rohan Jones, Phénix d’André-Grasset / Chantal L’Espérance
  • Marc-Djonay Rondeau, Élans de Garneau / Steve Roy
  • Gianni Casati, Géants de St-Jean / CA Marcil

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s