Éliminatoires du football collégial D2 : Tout est possible

Publié par

La saison qui vient de se terminer en division 2 collégiale a pris du temps avant de nous donner une bonne idée des forces en présence. Il faut donc aller plus loin que le simple classement pour tenter de comprendre ce qui pourrait faire la différence dans les duels de première ronde. Les équipes se sont battues entre elles et peu de confrontations offrent un avantage clair à une équipe. Les tenants et aboutissants des matchs de la prochaine fin de semaine…

Tour d’horizon des confrontations de première ronde en D1

Tour d’horizon des confrontations de première ronde en D3

Division 2

Thetford vs. John Abbott : Peut-il vraiment y avoir une telle surprise? 6 novembre 13h

Les Filons de Thetford avec leur fiche de 1-6 donnent l’impression qu’ils seront une proie facile pour les Islanders de John Abbott. Malheureusement pour eux, j’ai tendance à croire la même chose. Il sera certainement très difficile pour le secondeur Gabriel Pelletier et ses coéquipiers de stopper la machine au sol des Islanders.

John Abbott mise sur une attaque au sol dévastatrice qui a amassé en moyenne 242 verges par match. en fait, l’équipe a accumulé moins de 200 verges à une seule reprise cette saison. Shawn Valentine et Étienne Barrière sont respectivement premier (1115) et quatrième (609) pour le nombre de verges au sol cette saison.

Shawn Valentine / Crédit photo : Paul Tzimopoulos

Pour les Filons, Zachary Houde et Gabin Leux sont essentiellement les deux seules armes offensives qui ont le potentiel de créer un quelconque remous dans la défensive adverse. Les deux receveurs ont récolté 73% des verges aériennes de l’équipe lors des six premiers matchs de l’équipe. Houde a même couru pour 111 verges lors du 6e match en plus d’être utilisé comme quart-arrière lors du 7e. Les Filons devront donc trouver un façon d’éviter de garder leur défense trop longtemps sur le terrain et Houde aura à battre Luca Ruffolo et sa bande. Un gros défi.

Zachary Houde / Crédit : Filons de Thetford

Les autres joueurs à surveiller

  • Jacob Mattie, receveur – Islanders : Receveur numéro un de l’équipe, il a terminé la saison avec 6 touchés
  • Jordan Lessard, demi défensif – Islanders : 2 interceptions, 2 passes rabattues et une interception à ses 3 derniers matchs
  • Jonas Billy Pernier, demi défensif – Filons : 16,5 plaqués, 2 interceptions et 2 touchés à ses 4 derniers matchs
Jules Forand #31, Luca Ruffolo #5 et Scott Miron #40 – Crédit photo : Diane G. Séguin

Édouard-Montpetit vs. Saint-Hyacinthe : Les Lauréats veulent prendre leur place 6 novembre 20h

Les Lauréats de Saint-Hyacinthe en sont à leur première année en D2 après avoir remporté deux des trois derniers Bols d’Or en D3. Ils auront fait leur marque rapidement en se hissant au sommet du classement de la section Nord-est. Leur marque de commerce aura été leur défensive et celle-ci aura fort à faire contre les Lynx d’Édouard-Montpetit, une équipe inconstante, mais qui possède de solides munitions offensives.

Samuel Marshall #7 et Philippe Roy #99 des Lauréats / Crédit : KCormier Photos de sport

Les Lauréats miseront principalement sur leur ligne défensive pour appliquer de la pression sur les Lynx. Samuel Marshall et Philippe Roy ont cumulé à eux seuls 30 plaqués pour perte et 12 sacs en sept matchs cette saison. Ils sont les piliers de cette défensive et la clé des succès des Lauréats s’ils veulent poursuivre leur route.

C’est que les Lynx misent sur deux des meilleurs joueurs offensifs du circuit D2 en Frédérick Hachey et Benjamin Viau. Hachey a complété la saison au sommet des receveurs de la ligue avec plus de 100 verges d’avance sur le deuxième. Il a également converti 9 de ses 43 réceptions en touché. D’ailleurs, le receveur vedette a capté plus de 50% des passes réussies par le quart Charles-Antoine Lemieux. Il sera considéré pour le titre de joueur offensif par excellence. Benjamin Viau, quant à lui, a conclu la saison au deuxième rang pour le nombre de verges au sol avec 661.

Benjamin Viau / Crédit photo : Michael Pigeon

Les autres joueurs à surveiller :

  • Justin Beauséjour, receveur – Lynx : 1er de la ligue avec une moyenne de de 21 verges par réception
  • Amine Encina Hanawi, demi défensif – Lynx : 33 plaqués cette saison, dont 10,5 et une interception à ses 2 derniers matchs
  • Vincent Boyer, quart-arrière – Lauréats : 3e de la ligue pour les verges (1413) et les touchés (13)
  • Hamza Abouelaaz, receveur – Lauréats : A connu un match de 173 verges de gain en début de saison

Trois-Rivières vs. Montmorency : Les Nomades devront se méfier d’eux-mêmes 6 novembre 13h

Les Diablos de Trois-Rivières forment la seule équipe à avoir gagné ET perdu contre toutes les équipes de sa division. Fait d’arme ou sonnette d’alarme? Face à une équipe comme les Nomades de Montmorency, ils devront être dans un bon jour s’ils souhaitent poursuivre leur saison.

Mis à part Charles Barakett et Philippe St-Laurent, les armes offensives des Diablos sont assez limitées, ils devront donc miser sur leur défensive et surtout sur leur capacité à créer des revirements pour déstabiliser leurs adversaires. Avec 13 interceptions (dont 5 par Alex Auger) et 56 plaqués pour perte cette saison, la bande à Justice Greco devra appliquer une pression constante et espérer un dénouement comme celui de leur deuxième match contre St-Hyacinthe. Ils avaient alors réussi 4 interceptions et infligé un premier revers à ces derniers.

Victor Charland / Crédit photo : Julie Morissette

Pour les Nomades de Montmorency, la mission est assez simple, soit de ne pas se tirer dans le pied. L’attaque aérienne des Nomades est la plus dangereuse de la division. Victor Charland est le meneur avec 1782 verges de gain et 15 passes de touché. Sa connexion avec Olivier Cool a fait bien des dommages cette saison. Ce dernier ayant capté 63 de ses 131 passes complétées et inscrit 5 touchés. Les 63 réceptions de Cool sont 20 de plus que Frédérick Hachey qui arrive 2e à ce chapitre.

Le problème principal des hommes de Frédéric Morissette est qu’ils accordent beaucoup de points. Malgré d’excellents joueurs comme les frères Massicotte (Gabriel, 48 plaqués dont 13 pour perte / Samuel, 38,5 plaqués dont 8 pour perte) à la position de secondeurs intérieurs et Thomas Dussault (5 interceptions) dans la tertiaire, l’équipe a accordé le troisième plus haut total de points de la ligue.

Samuel Morissette #50, Gabriel Morissette #52 et Tristan Dongue #28 / Crédit photo : Julie Morissette

Les autres joueurs à surveiller:

  • Louis-Philip Charlebois, ligne défensive – Diablos : 2e de la D2 avec 15 plaqués pour perte dont 5 sacs
  • Calias Gagnon, ligne défensive – Diablos : 4 sacs et 3 passes rabattues
  • Alex Auger, demi défensif et retourneur – Diablos : 1er pour les interceptions et pour les verges sur retours de bottés de dégagement
  • Peter-Andy Tipaldos et Japhet Mbwomeyi Pidi, porteurs de ballon – Nomades : 672 verges au sol et 5 touchés au total
  • Tristan Dongue, ligne défensive – Nomades : 4 sacs
  • Diego Arenas et Louis-Philippe Gauthier, demis défensifs – Nomades : Des marchands de vitesse capables d’exécuter de très gros jeux dans les moments clés

Valleyfield vs. Sherbrooke : Deux équipes qui se ressemblent 6 novembre 13h

Le Noir et Or de Valleyfield est une référence au niveau de la D2 depuis plusieurs années. Cette saison ne s’est pas déroulée comme à l’habitude et les éliminatoires pourraient être une occasion de remettre les compteurs à zéro. La tâche ne sera pas mince toutefois face à la meilleure défensive du circuit, celle des Volontaires de Sherbrooke.

Après avoir gagné ses deux premiers matchs de la saison, Valleyfield s’est incliné dans quatre des cinq matchs suivants. Le Noir et Or n’a pas réussi à marquer beaucoup de points cette saison, mais ce n’est pas faute d’en avoir les moyens. Le quart Simon Boudreault est celui qui a tenté le plus de passes cette saison en plus de terminer 2e de la D2 pour le nombre de verges, mais il n’a complété que neuf passes de touché. Quatre receveurs ont capté au moins 14 passes et récolté plus de 200 verges. L’équipe compte également sur un des porteurs de ballon les plus prolifiques en Jérôme Champagne qui a terminé 3e avec 660 verges en 7 matchs. Si un de ces joueurs explose durant la rencontre, le Noir et Or pourrait certainement sortir vainqueur.

Simon Boudreault / Crédit : Patrick O’Reilly – Pop Photo

En défensive, l’équipe de Patrick Nadeau mise sur Samuel Leduc qui a terminé la saison régulière au sommet du classement pour le nombre de plaqués avec 60 dont 10 pour perte et 5 sacs du quart. Le secondeur Lancelot Gilbert sera-t-il de retour pour ce match, lui qui n’a joué que 5 matchs cette saison? Ce serait certainement apprécié.

Samuel Leduc / Crédit : Patrick O’Reilly – Pop Photo

À Sherbrooke, on voudra retrouver nos bonnes sensations à l’entraînement après avoir perdu nos deux derniers matchs de la saison et ainsi glisser au 2e rang de la section derrière St-Hyacinthe. L’équipe estrienne a inscrit seulement 24 points lors de ces deux matchs. Le duo Samuel Goulet-Ménard et Carl-Émile Dubois Farrar sera certainement la clé du succès pour l’offensive, eux qui ont combiné leurs efforts pour 40 réceptions, 482 verges et 4 touchés cette saison. La qualité de l’attaque aérienne sera primordiale si les Volontaires veulent l’emporter. Goulet-Nadeau est le quart qui a tenté le deuxième plus haut total de passes durant la saison avec 200.

Défensivement, Sherbrooke est une équipe qui sait appliquer une bonne pression sur les quarts adverses avec en tête le roi des sacs cette saison, l’ailier défensif Jérémie Duchesneau (8 sacs) et le secondeur Emerik Charron, 4e de la ligue avec 45,5 plaqués dont 12 pour perte.

Ce match sera très intéressant à regarder

Les autres joueurs à surveiller :

  • Christ Moy Jean Charles, William Bradford, Vincent Charette, Christophe Pellerin, receveurs – Noir et Or : 1188 verges et 7 touchés
  • Nassim Regragui et Simon Senécal, ligne défensive – Noir et Or : 64,5 plaqués, 2 sacs et 8 plaqués pour perte
  • Léo Roy, demi défensif – Volontaires : 5 interceptions
  • Alexandre Mercier, porteur de ballon – Volontaires : 5e de la ligue avec 513 verges et 4 touchés au sol

Crédit pour les photos en couverture (

  • Shawn Valentine, Islanders de John Abbott / Crédit : Paul Tzimopoulos
  • Frédérick Hachey, Lynx d’Édouard-Montpetit / Crédit : Michael Pigeon
  • Victor Charland, Nomades de Montmorency / Crédit : Julie Morissette
  • Olivier Cool, Nomades de Montmorency / Crédit : Julie Morissette

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s