Photo : Félix Demers / Crédit : Louis Dupont

Les Dragons du Collège Laflèche surprennent les Jeannois du Collège d’Alma, dimanche après-midi par la marque de 7 à 6. Les Jeannois menaient 5 à 1 en milieu de deuxième période, mais ils ont laissé filer leur avance de 4 buts dans cette rencontre. La partie s’est finalement soldée en prolongation. Les locaux ont complété la remontée grâce au troisième but en temps supplémentaire cette saison du numéro 12, Félix Demers.

Demers, le capitaine de la formation trifluvienne a mené la charge dans la victoire des siens. Auteur d’un tour du chapeau, Demers a offert une performance de 4 points aux bruyants partisans des Dragons à l’Aréna Claude-Mongrain.

Après avoir vu Demers inscrire le premier but de la rencontre sur une belle pièce de jeu individuelle à 10 :29 de la première période, le meilleur pointeur et marqueur des Jeannois, Tommy Deblois est venu remettre les deux équipes à la case départ, une minute et 38 secondes plus tard avec son 17e but de la saison. Par la suite, Alma a pris les devants avant de retraiter au vestiaire pour le premier entracte sur un jeu anodin. Une rondelle envoyée le long de la rampe effectue un bond capricieux et profite à Gabriel Tremblay. Il procure les devants à son équipe grâce à un tir vif provenant de l’enclave.

Crédit photo : Louis Dupont

Les Jeannois sont revenus en force avec le vent dans les voiles pour entamer le deuxième vingt. Les hommes de Pascal Hudon inscrivent 3 buts en l’espace de 2 minutes et 9 secondes pour porter la marque à 5-1. Olivier Talbot contourne un défenseur des Dragons et glisse le disque dans la cage de Laflèche en coupant vers le centre de la glace. En avantage numérique, Zachary Gagné, bien positionné dans la boite défensive des Dragons, envoie un tir précis côté bouclier qui déjoue Létourneau. Ensuite, Félix Gauthier trompe la vigilance du portier des Dragons sur un retour de la lancer. Julien Létourneau, le gardien partant du Collège Laflèche, est chassé de la rencontre. Vincent Dumont envoie Étienne Gélinas dans la mêlée. Cette décision porte fruit. Il voit sa formation rétrécir l’écart à 2 buts. Les Dragons sont fouettés et revigorés par le changement de gardien de but. Demers marque son deuxième filet de la rencontre et son coéquipier Charles Juneau touche la cible. Les deux vétérans permettent aux locaux d’y croire en tirant 5 -3 à la fin de la période médiane.

Les visiteurs ajoutent un sixième but au tableau en début de 3e période grâce à Hubert Potvin. Le défenseur envoie un tir provenant de la ligne bleue vers le filet de Gélinas. La rondelle est malencontreusement déviée par le défenseur Antoine D’Arcy dans sa propre cage. À peine 26 secondes plus tard, Louka Bélanger assure la réplique pour les Dragons à l’aide d’un bon tir du poignet. Quelques minutes plus tard, Thomas-Xavier Boisvert va réduire l’écart à un seul but sur un tir du revers. Le gardien des Dragons, Étienne Gélinas va garder son équipe dans le match. Celui qui est venu en relève à Létourneau multiplie les arrêts importants. Notamment, il frustre de la mitaine le défenseur des Jeannois, Vincent Dupuis, qui supportait l’attaque. Ses coéquipiers vont récompenser son bon travail. Alors que les Dragons évoluent à 4 contre 3, Alexi Berrouard égalise la marque à l’aide d’un tir sur réception qui se fraye un chemin derrière Gabriel Lapointe, le gardien de l’équipe du Saguenay. Le premier but en carrière dans le circuit collégial de Berrouard envoie les deux équipes en prolongation.

Les Jeannois du Collège d’Alma sont les premiers à attaquer durant la prolongation. Deblois gagne sa bataille dans le fond du territoire du Collège Laflèche et tente de servir son coéquipier Larkin posté à l’embouchure du filet. Cependant, Justin Larkin n’est pas en mesure de réceptionner le disque convenablement. Conséquemment, la rondelle profite aux Dragons qui vont décamper à 3 contre 1 à l’autre extrémité de la patinoire. Juneau sur le flanc gauche sert habilement son capitaine de l’autre côté du territoire d’Alma. Demers loge habilement le disque dans la partie supérieure de la cage de Lapointe à l’aide d’un tir qui ne laisse aucune chance au gardien du Collège d’Alma. Il sème l’hystérie à l’Aréna Claude-Mongrain et complète, ainsi, son tour du chapeau.

Les Dragons infligent un troisième revers consécutif aux meneurs du classement général. Les Jeannois avaient remporté 11 victoires consécutives avant cette série de défaites. L’équipe du Saguenay tentera de retrouver le chemin de la victoire le weekend prochain face aux Cougars du Collège Champlain Lennoxville alors qu’ils seront les visiteurs à Sherbrooke.

Les Patriotes font payer l’indiscipline du Boomerang

Les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent disposent du Boomerang du Cégep André-Laurendeau par la marque de 8 à 3. Les Pats ont converti 5 des 11 avantages numériques auxquels ils ont eu droit.

La recrue Carl-Anthony Massé a inscrit un tour du chapeau. Ses trois buts ont été marqués sur les unités spéciales. En plus de ses trois réalisations, il a récolté deux mentions d’aides sur les buts d’Ugolin Marcon et Jeremy Gamache pour porter son total de points à 34 points en 20 parties. Massé a contribué à tous les buts inscrits en supériorité numérique pour les siens. Quant à lui, Jeremy Gamache sort de cette rencontre avec 4 points (1 but, 3 passes).

Carl-Anthony Massé / Crédit : Dorian G Productions

Le tournant de cette rencontre fut la 2e période. La formation de Tim Archambault inscrit 4 buts sans réplique. Saint-Laurent a pris une sérieuse option sur la rencontre durant cette période. Alors que le Cégep d’André Laurendeau avait pris les devants 3 à 2 à 19:59 en première, les Patriotes n’ont pas semblé être affectés par ce but tardif.

Le Boomerang avait pourtant bien entamé la rencontre en ouvrant la marque tôt dans la partie. Les frères Lucier, Antoine et Philippe, ainsi qu’Alexis Pilon avaient battu le gardien des Patriotes, Alexandre Lauzier en première période. À la suite du premier engagement, Lauzier ne concèdera rien à André-Laurendeau et signe une victoire avec 21 arrêts. Il récolte même une mention d’assistance sur le but de Sacha Trudel.

La meilleure offensive du circuit ajoute 8 buts à sa fiche. Saint-Laurent a marqué 97 buts jusqu’à présent. Les Patriotes continuent de dominer à domicile. Ils récoltent un neuvième gain en 10 rencontres à l’Aréna Ronald-Caron.

Les Cougars rebondissent à domicile

Après s’être incliné 3 à 1, la soirée d’avant alors qu’ils étaient en visite à l’Aréna Sylvio-Mantha pour affronter le Boomerang du Cégep d’André Laurendeau. Les Cougars se devaient de rebondir face aux Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy. Quant à eux, les Dynamiques revenaient d’une victoire de 3-0 face à leurs rivaux de la Capitale-Nationale, les Lions du Cégep Champlain St-Lawrence et tentait d’aller chercher une deuxième victoire consécutive.

La dernière fois que les équipes s’étaient rencontrées, l’équipe sherbrookoise de Stephan Lebeau avait remporté haut la main par la marque de 11 à 2 au PEPS de l’Université Laval. Ce fut une tout autre histoire à Sherbrooke, cette fois-ci. Les Dynamiques ont livré une bonne bataille aux Cougars. Après une première période sans but des deux côtés, le meilleur pointeur du circuit, Alex-Antoine Yargeau inscrit à court d’un homme son 18e de la saison en glissant la rondelle entre les jambières du gardien Émond alors qu’il s’échappe. Benjamin Clément double la mise pour les locaux. À l’aide de contre-attaque, les vétérans Tristan Dussault et Jeremy Gagné égalent la marque dans le camp des Dynamiques. Les deux équipes rentrent au vestiaire à égalité.

Au début de la troisième période, les Cougars profitent d’un avantage numérique pour reprendre les devants dans le match. Julien Paillé marque son 12e de la présente campagne. Ensuite, encore une fois, Benjamin Clément donne une avance de deux buts à son équipe. Le capitaine de Sainte-Foy, Samuel Morin est venu rétrécir l’écart à un but pour les visiteurs. Le deuxième du match pour Benjamin Clément sera le but gagnant de cette rencontre. Les Cougars remportent donc par la marque de 4 à 3 au Jane and Eric Molson Arena.

Soirée de 3 points pour Alex-Antoine Yargeau qui produit à rythme effréné. Il conserve son premier rang des marqueurs à la conclusion des matchs de la journée.

Alex-Antoine Yargeau

La victoire va au dossier de Xavier Fisk. Il a repoussé 23 des 26 tirs envoyés vers lui dans une cause gagnante.

La série de victoires des Filons s’arrête à 5 face aux Lions

Les Lions du Cégep Champlain St-Lawrence infligent un revers de 5 à 4 aux Filons du Cégep de Thetford à l’Aréna des Deux Glaces de Val-Bélair. En plus, la formation de la Capitale-Nationale a arrêté la séquence d’invincibilité de la défensive de Thetford de 142 min et 1 seconde.

Les visiteurs ont pris les devants 2-0 par l’entremise du doublé de Nathaniel Aubert. Aubert inscrit son premier de la rencontre en avantage numérique et son second filet lui permet d’ajouter un 11e but à sa fiche personnelle. Les Lions vont par la suite basculer la tournure de la partie. Ils marquent 4 buts sans réplique sur la défensive de Thetford qui avait blanchi ses adversaires dans les deux derniers matchs. Justin Mongeon freine la séquence sans concéder de buts des Filons lorsqu’il réduit l’écart de 1 en première période.

En deuxième période, les filets de Christophe Samson, Xavier Mongeon et Timothy Gagnon vont chasser de la rencontre le gardien Alexandre Bellemare de la cage des Filons. Philippe Bourdages viendra en relève et il ne cèdera pas aux tirs des Lions pour le restant de la partie.

Gabriel Chapdelaine va ramener le match à un seul but à mi-chemin au troisième engagement. Martin Bernard va retirer son gardien en faveur d’un sixième patineur pour essayer d’aller chercher le but égalisateur. Les Lions vont inscrire leur 5e but dans un filet désert. Champlain St-Lawrence se donne un coussin de 2 buts avec 1:26 à faire en troisième. Les Filons vont marquer un but avec 45 secondes restantes au match. Malheureusement, ce fut trop tard pour le Cégep de Thetford qui s’incline pour une première fois depuis le Showcase de la ligue.

Belle performance pour Simon Boucher. Le gardien des Lions a arrêté 43 des 47 tirs dirigés vers lui dans la victoire des siens.