Bol D’Or D2 : les Volontaires victorieux

Poursuivons notre analyse des matchs du Bol D’Or, cette fois-ci en Division 2 avec deux équipes qui se sont frottées à des adversaires coriaces pour mériter leur participation au match ultime, soit les Nomades de Montmorency (7-1) et les Volontaires du Cegep de Sherbrooke (6-2)

Première Demie : 14-7 Sherbrooke

Les conditions sont relativement favorables en début de match pour le début des hostilités, ça se gâtera par la suite.

Sherbrooke va s’inscrire rapidement à la marque lors de la première possession offensive du match sur une belle passe à Charles Baillargeon sur 27 verges. En moins de 3 minutes, c’est 7-0 Volontaires.

Après des séquences qui ne mèneront à rien des 2 côtés, Montmorency réplique à sa façon, soit avec 2 gros jeux aériens combinés de 75 verges, tout d’abord à Cool puis St-Jean à la porte des buts. Oliver Cool marquera quelques jeux plus tard, l’égalité est créée.

L’indiscipline des Nomades et le brio de Carl-Émile Dubois-Farrar placent encore une fois les Verts en position favorable, ce qui mènera au touché du versatile Léo Roy qui occupe un double-emploi de demi de coin et receveur. 14-7 Volontaires.

Le quart arrière de Sherbrooke Samuel Goulet Ménard effectue de grosses courses, le plan de match ne semble pas avoir été bâti en fonction de sa capacité à utiliser sa vitesse. La défensive a pourtant un certain succès à stopper les porteurs de ballon des Volontaires, on n’hésite pas à apporter du support dans la boîte défensive au détriment du jeu aérien.

Les pénalités sont nombreuses et coûteuses du côté des Nomades (222 verges en tout durant la partie!) en particulier lors de la dernière possession en première demie, une pénalité de rudesse après un premier jeu avec moins d’une minute à faire. Résultat? On se prive d’une occasion en or de créer l’égalité avant d’entrer au vestiaire.

Deuxième Demie 28-14 Sherbrooke

Les températures clémentes font maintenant place à une neige épaisse qui augmente en intensité, ce qui peut être un facteur déterminant dans le jeu aérien.

Montmorency qui reçoit le ballon en début de troisième quart n’arrive pas à compléter un premier essai, ce qui les force à dégager rapidement.

Sherbrooke va prendre avantage de cette situation, Goulet-Ménard explose avec une course de 39 verges. La défensive de Momo est maintenant déterminée à arrêter le jeu au sol, maintenant à 8 joueurs dans la boîte.  Le coordonnateur offensif, deux jeux plus tard, sort une passe voilée parfaite qui aboutit dans les mains de Léo Roy (encore lui!) qui franchit aisément la zone des buts 20 verges plus loin. 21-7 Sherbrooke.

Chapeau à Montmorency qui ne baisse pas les bras et réplique sur la séquence suivante avec une belle sélection de jeux variés qui mènera ultimement au touché de Peter-Andy Tipaldos. 21-14 Sherbrooke.

Les Verts jouent de chance par la suite en échappant puis recouvrant le ballon à deux reprises lors d’une séquence infructueuse de près de 6 minutes. Il commence à se faire tard pour les hommes de Frédéric Morissette. 4e quart.

Un des moments clés du match survient lors d’une longue séquence offensive des Nomades alors qu’Olivier Cool, qui avait réussi à créer la séparation dans les zones profondes jongle avec la balle à quelques verges de la zone payante. On ne peut qu’avoir de l’empathie pour Olivier après le jeu suivant, alors qu’Antoine Dandurand qui connaît un grand match réussit l’interception dans la tertiaire des Volontaires.  Il se fait de plus en plus tard.

Sherbrooke et Momo ont peine à avancer par la suite sur le terrain jusqu’à la séquence fatidique avec 5 :03 à faire au match.

Les Volontaires enfonceront définitivement le clou avec une brillante stratégie lors d’un quatrième essai et une verge à parcourir. Le mouvement rapide de trois joueurs sur la ligne d’engagement en formation de botté de placement va ultimement créer une pénalité de hors-jeu Nomades, ce qui résultera en un premier essai pour les Volontaires. Nicholas Morin scelle l’issue du match grâce à une course en plein centre pour assurer la victoire et le Bol D’or aux Sherbrookois.

Fait à noter chez les vaincus une excellente prestation de Peter-Andy Tipaldos au sol avec des gains de 118 verges et 1 touché, Olivier Cool avec 10 réceptions pour 115 verges et 1 touché et Victor Charland avec 261 verges par la voie des airs. Le secondeur intérieur Woobens Parent fut de tous les jeux défensivement, 9.5 plaqués, 2 sacs et un échappé.

La tertiaire de Sherbrooke a été hermétique tout le long de la rencontre en neutralisant en grande partie les longs jeux. Carl-Émile Dubois-Farrar à été fidèle à ses habitudes, polyvalent et productif de multiples façons. Samuel Goulet-Ménard a été choisi joueur du match pour les Volontaires.

Bravo aux Volontaires pour leur victoire et une performance solide tactiquement et dans l’exécution. Il s’agit d’une première depuis 2010 pour le programme, un 5e titre en division 2 (dont 4 consécutifs). On ne peut que souhaiter un meilleur sort pour les Nomades l’an prochain, après deux tentatives infructueuses en 2021 et 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s