Joe Culzac prend la relève de Pete Chryssomalis

Après 15 années passées à apprendre sous la férule du légendaire Pete Chryssomalis, Joe Culzac a été nommé entraîneur-chef de l’équipe de football des Cheetahs de Vanier. Celui qui agissait comme coordonnateur offensif a voulu parler à ses joueurs avant quiconque.

L’ancien porte-couleur des Cheetahs est un membre de la famille. Un «Vanier for life». Et ce sont les joueurs de l’équipe qui auraient fait savoir à la direction qu’ils souhaitaient que le successeur de Coach Pete vienne de l’interne. « Pour les joueurs, c’était important et c’est pour ça que j’ai voulu les rencontrer avant même de parler aux autres entraîneurs », m’a-t-il confié.

Le processus a été fait de manière consciencieuse. De nombreuses personnes ont été rencontrées par les membres du comité de sélection et pas seulement des candidats de l’interne. À la fin, le choix de Culzac a été très bien accueilli par les joueurs. Selon ce qu’on m’a partagé, la majorité des joueurs souhaitaient qu’on lui donne le poste.

Joe Culzac s’est adressé à ses joueurs mardi soir avant l’annonce aux médias / Crédit : Mark Lachapelle

Culzac m’a confié qu’il n’était pas certain de revenir la saison prochaine. Il souhaitait prendre une pause. Il faut dire que c’est prenant de devoir concilier un emploi de jour, la vie de famille et l’implication dans un rôle de coordonnateur d’une équipe de football collégial D1. « Une fois que c’était certain que Coach Pete quittait, mon épouse et moi nous sommes parlés et elle m’a supporté dans la décision de tenter ma chance. Puis Coach Pete lui-même m’a convaincu de poser ma candidature. »

D’ailleurs, Peter Chryssomalis a été une grande influence durant toute la carrière de Culzac. «J’ai été entraîneur de 2004 à 2006, puis j’ai quitté l’équipe. En 2010, Coach Pete m’a demandé de revenir. Il a toujours été là pour moi. »

Ça faisait une semaine que le processus était entamé que Culzac a officiellement signifié son intérêt et le voilà maintenant entraîneur-chef à temps plein. Maintenant, du mouvement est à prévoir au sein du groupe d’entraîneurs.

« Je ne serai pas le coordonnateur offensif en plus de mon poste d’entraîneur-chef. On va prendre le temps de trouver la bonne personne. Je veux des gars qui sont de bons recruteurs. Maintenant, je dois rencontrer les autres entraîneurs avant de prendre des décisions. »

Et qu’en est-il du recrutement? Est-ce que les Cheetahs vont changer des choses durant cette entre-saison? « Pas du tout, nous sommes préparés. Le travail a été fait. Ça ne change rien pour nous. »

Ne reste qu’à souhaiter le meilleur des succès à Coach Culzac et aux Cheetahs qui amorcent un nouveau chapitre de leur glorieuse histoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s