Football universitaire – Constantin et le Rouge et Or prennent la tête, McGill s’invite dans la danse

Crédit photo : Mathieu Bélanger

La fin de semaine était superbe, les équipes avaient préparé toutes leurs stratégies. Les conditions étaient réunies pour donner du beau spectacle dans les stades de football de la province. Le deuxième duel Montréal-Laval était certes fort attendu, mais les Redbirds de McGill se sont arrangés pour faire parler d’eux également.

J’ai assisté au match sur place au stade Telus qui accueillait au même moment son 2 millionième partisan.. Ma première expérience d’un duel Carabins-Rouge et Or sur le terrain de Québec. J’ai adoré. L’ambiance était électrique. Le tailgate n’avait rien à envier à bien des énénements du genre pour des matchs professionnels. Et être présent pour voir l’un des grands entraîneurs du sport universitaire canadien atteindre une marque historique valait amplement le prix du billet. Les larmes qui coulaient sur ses joues au alors qu’il recevait les félicitations de ses joueurs, actuels et anciens, témoignaient d’une fierté sincère.

« Ma meilleure journée au bureau en carrière », m’a déclaré Constantin sur le terrain après la rencontre. On peut le comprendre. Réussir cet exploit devant les siens face aux Carabins, difficile de demander mieux. Félicitations Coach!

Mais au-delà des beaux moments, il y avait des batailles sur le terrain qui valent la peine qu’on s’y attarde. Mes impressions.

Carabins 3 – Laval 22

1- La victoire du Rouge et Or a mis fin à une série de cinq revers consécutifs face aux rivaux montréalais. Une affaire que les gars de Laval avait hâte de régler. Les Dallaire, Mital, Arsenault et Desjardins ont tous mentionné après le match qu’ils étaient bien contents d’en avoir enfin fini avec cette séquence.

2- Si le match s’annonçait comme une guerre entre l’attaque du Rouge et Or et la défensive des Carabins, c’est surtout la défensive du Rouge et Or qui aura retenu l’attention dans cette rencontre. Jean-William Rouleau, le plaqueur étoile a encore une fois été un grand leader sur le terrain.

3- L’attaque du Rouge et Or a très bien fait, mais toutes les vedettes offensives avaient surtout de bons mots à dire pour la défensive. « Le meilleur match de notre défensive depuis que je suis ici », m’a confié Kevin Mital.

4- Le demi défensif Charles-Antoine Beaulieu a joué un très fort match.. Son sac en fin de 3e quart a créé une perte de terrain de 10 verges aux Carabins. Il a également recouvré le ballon échappé par le retourneur Wedens Alexandre au 4e quart, mettant la table pour une tentative de placement, malheureusement ratée. Il a ajouté deux autres plaqués sur les unités spéciales.

5- Si Kevin Mital a été celui qui a capté le plus de passes (8) d’Arnaud Desjardins, en plus d’inscrire un 10e touché par la passe pour établir une nouvelle marque pour un receveur du Rouge et Or en une saison, ce sont Mathieu Hudon et Édouard Arsenault qui ont récolté le plus de verges avec 115 et 101 respectivement. Hudon a connu un match extraordinaire réussissant de nombreux catchs importants. Ce sont ses deux réceptions sur des 2e essais et long à faire qui ont mis la table pour le touché de 51 verges d’Édouard Arsenault. Et à deux autres occasions, ses attrapés ont placé le Rouge et Or en position de marquer des points.

6- Édouard Arsenault, à propos de son éclosion cette saison : « Je savais ce que je pouvais faire et ça allait bien dans les entraînements la saison dernière avec Arnaud. Maintenant, j’ai la chance de voir du terrain et notre connexion continue de fonctionner. »

7- Avec ses 334 verges de gain par la passe, Arnaud Desjardins a amélioré sa moyenne par match qui est maintenant supérieure à 300 depuis le début de la saison. Seul Mason Nyhus de l’Université de la Saskatchewan le devance dans tout le football universitaire canadien.

8- Le Rouge et Or est la seule équipe a avoir couru pour plus de 100 verges face aux Carabins cette saison. L’équipe de Québec a réussi l’exploit lors des deux matchs contre Montréal cette saison.

9- La défensive des Carabins a dû faire face à des schémas offensifs différents de ce qu’ils avaient vu précédemment de la part de leurs adversaires. Denis Touchette aura certainement pris des notes pour un affrontement futur. Du moins, Nicky Farinaccio a déclaré qu’il sera prêt pour ça la prochaine fois.

10- Jonathan Sénécal était visiblement déçu et ne cachait pas sa frustration après le match. La perte de Carl Chabot durant la rencontre n’aura certainement pas aidé. Il m’a partagé qu’il avait hâte de retrouver de la stabilité dans son groupe de receveurs, très affecté par les blessures depuis le début de la saison.

11- Le Rouge et Or a profité de la pause entre le premier et le deuxième quart pour présenter un autre groupe de joueurs collégiaux recrutés pour la saison prochaine. Felipe Forteza, Simon Roy, Thomas Lapierre, Philippe Champagne, Benjamin Nadon, Jacob Jinchereau, Christopher St-Hilaire, François Giguère-Lacasse et Zaac Leclerc s’ajoutent aux Justin Cloutier, Jean-Simon Verreault, Xavier Thibodeau, Emil Barthélémy, Samuel Doyon, Samuel Leblanc et Zacharie Martin déjà annoncés plus tôt cette saison. Ça fait donc 16 joueurs déjà rayés des listes des recruteurs ailleurs au Québec. Le message de Jacques Tanguay a été entendu.

Sherbrooke 36 – McGill 50

1- Le Vert & Or avait l’occasion de s’assurer du 3e rang du RSEQ avec une victoire au stade McGill. Mais les Redbirds avaient aussi à défendre leurs chances d’en faire partie. McGill a finalement connu son match le plus complet de la saison pour signer une première victoire.

2- Au total, les deux équipes ont combiné leurs efforts pour 863 verges de gain. En échange, elles ont écopé de 288 verges de pénalité.

3- Bien que le Vert & Or ait rapidement pris les devants 14-0 au premier quart. les 35 minutes qui ont suivi ont été à l’avantage des Redbirds au compte de 43-5. Malgré tout, la troupe de Mathieu Lecompte a réussi à s’approcher à une possession en toute fin de match.

4- Le retour de Costa Papanikolau dans son rôle de secondeur chez les Redbirds aura été payant. Celui qui a raté la première moitié de saison pour des raisons encore obscures (tout comme son frère Dimitrios) a récupéré un ballon échappé pour filer dans la zone des buts et donner les devants aux siens pour la première fois du match. À partir de là, on a senti McGill travailler à l’unisson des deux côtés du ballon.

5- La mauvaise remise sur une tentative de dégagement au 3e quart recouvrée par Thomas Raphael a également fait très mal à Sherbrooke. Une pert de 32 verges qui a ouvert la voie à un touché au sol d’Elijah Williams. À ce moment, les Redbirds prenanient les devants 35-19 avec un peu plus de 16 minutes à jouer au match.

6- Elijah Williams a connu de loin son meilleur match de la saison. Ses 12 courses représentent le double du nombre de portées qu’il avait eues depuis le début de la saison et ses 108 verges dépassent largement les 48 qu’il avait cumulées lors de ses autres prestations. Son importance dans le schéma offensif de l’équipe est immense.

Elijah Williams / Crédit : Matt Garies

7- Eloa Latendresse-Régimbald a complété 18 de ses 29 passes pour 294 verges de gain et deux touchés. Son vis-à-vis Anthony Robichaud a quant à lui trouvé preneur pour 23 de ses 43 passes, cumulant ainsi 316 verges pour deux touchés et une interception. Il a été victime de trois sacs toutefois.

8- William Marchand est un receveur élite dans cette ligue. Ses 9 réceptions lui en confèrent maintenant 24, au 4e rang du circuit en seulement 5 matchs. Il est 3e avec une moyenne de 74 verges par match. Il a en gagné 160 dans cette rencontre face à McGill.

9- La différence dans le match a été au sol essentiellement. 66 verges pour Sherbrooke contre 207 pour McGill.

10- Avec cette victoire, McGill a son sort entre ses mains pour une place en éliminatoires alors qu’il recevra la visite des Stingers de Concordia vendredi soir. L’équipe qui gagnera ce match sera presque assurée de prendre le 4e rang du classement à la fin de la saison.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s