Football universitaire : Glen Constantin, le plus grand

Sept des dix semaines du calendrier régulier sont maintenant passées. Les matchs ont donné des résultats que la plupart des observateurs attendaient, mais un de ceux-ci avait une saveur extraordinaire. En effet, la victoire du Rouge et Or contre Sherbrooke était la 196e de la carrière de Glen Constantin, lui permettant ainsi de rejoindre Brian Towriss au sommet du classement des entraîneurs-chefs du football universitaire canadien.

L’exploit de Constantin est d’autant plus phénoménal qu’il l’a accompli en 21 saisons, contre 33 pour l’ancien entraîneur-chef des Huskies de la Saskatchewan. Le Rouge et Or mise sur un groupe d’entraîneurs très stable et il s’agit assurément d’un des secrets de ses succès. Constantin travaille avec des complices comme Marc Fortier, Justin Éthier et Carl Brennan, depuis plus de 20 ans. Ensemble, ils ont bâti et maintenu un niveau d’excellence qui force année après année tous les programmes au Canada à augmenter leur qualité.

Glen Constantin est non seulement un grand entraîneur, mais il est aussi constamment à la recherche de nouvelles façons de faire grandir son sport. Rappelons que c’est lui qui avait proposé la tenue d’un tournoi printanier regroupant les meilleures équipes au Canada durant la pandémie. Une idée qu’il n’a pas reléguée aux oubliettes d’ailleurs.

Laval 37 – Sherbrooke 10

1- Constantin n’a pas été le seul à égaler un record puisque le receveur Kevin Mital a capté une 9e passe de touché cette saison, lui permettant ainsi de rattraper Laurent Lavigne-Masse (2007) et Félix Faubert-Lussier (2014) dans le grand livre des records du Rouge et Or pour le plus grand nombre de passes de touché captées en une saison.

2- C’était le retour au jeu du quart-arrière Anthony Robichaud pour le Vert & Or. Une arme supplémentaire pour rendre moins prévisible l’attaque sherbrookoise. Et il a bien fait en complétant 19 de ses 27 passes pour 245 verges et une passe de touché en plus de courir six fois pour 42 verges.

3- La ligne défensive du Rouge et Or a été la grande vedette de cette rencontre. Elle a limité le jeu au sol du Vert & Or à moins de 100 verges en plus de réussir quatre sacs contre Robichaud. Si on exclut les gains de Robichaud au sol, ce sont seulement 56 verges qu’ont amassé les porteurs de ballon de Sherbrooke. Et cela malgré la perte de l’excellent Jean-William Rouleau qu’on n’a plus revu après une blessure subie au 2e quart.

4- Malgré 27 points d’écart, ce sont des détails qui ont fait la différence dans le match. À commencer par les unités spéciales. Les bottés de dégagement du Rouge et Or ont franchi en moyenne 5 verges de plus que ceux du Vert & Or et les retourneurs du Rouge et Or ont obtenu 5 verges de plus en moyenne que ceux du Vert & Or. On a donc gagné la bataille du positionnement.

5- Et que dire des deux jeux ratés sur les unités spéciales par le Vert & Or en début de 4e quart? D’abord, la tentative de placement qu’on a voulu transformer en jeu truqué avec Maxime Brousseau qui est allé se placer derrière le botteur. Le jeu a pris un peu trop de temps à se déployer et a été aisément contré par les visiteurs. Puis après que la défensive ait forcé un dégagement de Laval, un ballon échappé sur le retour a permis à l’attaque du Rouge et Or de retourner sur le terrain et d’inscrire un touché pour porter la marque à 33-10.

6- Le comité des porteurs de ballon du Rouge et Or a encore une fois abattu de la grosse besogne. 173 verges en 25 courses. Kalenga Muganda avec de gros gains et bien sûr David Dallaire avec trois touchés. Ce dernier doit être considéré pour le titre de joueur par excellence cette saison.

7- Le secondeur au centre Alec Poirier du Rouge et Or a été nommé joueur défensif par excellence en 2021. Sa rapidité malgré son gros gabarit est impressionnante. Blessé en début de saison, son retour au jeu a stabilisé la défensive de Laval.

8- On parle beaucoup – et avec raison – du caroussel chez les quart-arrières du Vert & Or, mais il ne faudrait pas oublier l’absence depuis le début de la saison du receveur Charles Giroux. Maintenant, avec le départ pour l’armée de Jimmy Larose-Joubert et les blessures à P-O Cadoret et Emilio Jaimes Leclerc, les armes offensives se font de moins en moins nombreuses pour Mathieu Lecompte et Justin Chapdelaine.

9- 22 en 32, 273 verges et un touché pour Arnaud Desjardins. 9 réceptions pour 82 verges et un touché pour Mital. Mine de rien, des journées en-deça de leur moyenne pour les deux joueurs. Une saison incroyable dans leur cas. Pour voir l’entrevue de la semaine du podcast Bulletinsportif avec Arnaud Desjardins, c’est à 1:02:25…

Concordia 13 – Montréal 31

1- Match à sens unique au cours duquel Concordia a inscrit ses 13 points au 4e quart alors que les joueurs partants des Carabins prenaient du repos. Ça n’enlève rien à Concordia, mais ça démontre surtout la domination de la troupe de Marco Iadeluca en défensive.

2- Parlant de défensive, est-ce qu’on peut commencer sérieusement à considérer Nicky Farinaccio pour le titre de joueur défensif par excellence? Avec deux des cinq sacs de son équipe dans la rencontre, il en cumule maintenant 8,5 sacs cette saison, le plaçant premier au Canada à ce chapitre. D’ailleurs, je vous invite à voir ou à revoir l’entrevue réalisée pour le podcast hebdomadaire Bulletinsportif avec Nicky.

3- Lyshawm Dubois a connu un bon match au sol pour les Carabins. Il avait bien fait lors de sa première présence de la saison face aux Redbirds à McGill. Avec 62 verges en six courses, il a été le meilleur porteur de ballon dans la rencontre.

4- Wedens Alexandre (5 réceptions/49 verges), William Legault (4/90/1 touché) et Alexandre Jones Dudley (3/51) ont été les cibles favorites de jonathan Sénécal qui a complété le match avec 233 verges de gain et une passe de touché. Son 7e match consécutif avec plus de 200 verges de gain.

5- Olivier Roy a complété le match avec 301 verges de gain par la passe, dont 131 au 4e quart.

6- Les receveurs Jaylen Greaves et Santino Sparagna ont chacun capté cinq passes pour plus de 100 verges de gain. Sparagna fait du solide boulet en l’absence de Jacob Salvail cette saison.

7- Les commentaires d’après-match recueillis par Jaysen Brian Jean-Baptiste qui était sur place :

  • Marco Iadeluca, entraîneur-chef des Carabins : « J’ai aimé l’effort de l’équipe. On a réussi à bien établir notre jeu au sol et ça a assuré un bon rythme à l’offensive »
  • Brad Collinson, entraîneur-chef des Stingers :  » On a pas eu le résultat attendu, mais on a tout de même montrer de bonne choses, notamment avec le jeu aérien . L’objectif sera de continuer de bâtir sur que l’on fait de bien pour tenter de faire les séries éliminatoires. « 
  • Kaylin St-Cyr, demi défensif des Carabins :  » C’était une belle victoire d’équipe ! Ce que je retiens de ce match, c’est l’importance de bien finir, de garder un bon effort du début jusqu’à la fin. »
  • Jaylen Greaves, receveur des Stingers :  » Honnêtement, c’est une saison difficile pour nous tous. On a des blessés à des positions clés. Malgré ça , c’est pas une excuse et c’est important qu’on puisse bien jouer durant l’ensemble du match. « 
  • Bertrand Beaulieu, porteur de ballon des Carabins : « Je suis content du travail de ma ligne offensive. Les gars ont bien bloqué et ça a donné beaucoup d’opportunités pour bien courir le ballon aujourd’hui. »
  • Denis Touchette, coordonnateur défensif des Carabins :  » Défensivement je trouve qu’on a bien performé. Il peut être difficile de trouver son rythme après une semaine de congé, mais nos joueurs on réussi à bien s’ajuster et à rester concentrés tout au long du match. »

Le Rouge et Or attendra de pied ferme les Carabins dimanche prochain au stade Telus. Ils sont au sommet de leur art à l’heure actuelle. Une des clés du match sera la capacité des Carabins à établir un jeu au sol suffisamment efficace pour faciliter le travail de Jonathan Sénécal. Montréal n’a pas su convaincre les observateurs jusqu’à maintenant sur cet aspect du jeu.

De son côté, Laval pourra-t-il être en mesure d’exploiter toutes ses armes offensives contre la défensive montréalaise comme ils le font face aux autres formations?

Très hâte d’assister à cette rencontre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s