Football collégial : Vanier remet les pendules à l’heure, Montmorency l’échappe belle

Photo : Riley Element / Vanier Athletics

La mi-saison est maintenant passé au football collégial et tranquillement les choses se précisent dans les classements. Toutefois, les batailles demeurent fortes et l’enjeu des matchs commence à prendre de l’ampleur. C’est pourquoi les résultats sont davantage scrutés à la loupe. L’importante victoire de Vanier face à Champlain-Lennoxville ainsi que la quasi-surprise causée par les Griffons de l’Outaouais face à Montmorency prennent une valeur dans les analyses.

Tour d’horizon.

Division 1

Champlain-Lennoxville 21 – Vanier 24

Après une solide claque au visage la semaine précédente face à Limoilou (41-0), les Cheetahs de Vanier faisaient face à un autre gros test cette semaine en recevant la visite des Cougars de Champlain-Lennoxville. N’ayant perdu qu’un seul match depuis le début du calendrier, la troupe de Jean-François Joncas démontre semaine après semaine l’efficacité de sa recette : robustesse et jeu au sol. Cette fois, les Cheetahs ont su répondre.

C’est le quart-arrière de Vanier Riley Element qui a pris les choses en main complétant 23 de ses 34 passes pour 285 verges et deux passes de touché en plus de courir huit fois pour des gains de 75 verges et un touché. Dès la deuxième séquence offensive des locaux, Element a rejoint Adam Callender pour un touché de 57 verges. Ce furent les seuls points du premier quart.

À noter que les Cougars ont perdu les services de leur joueur de centre Gabriel Guevara Osegueda durant ce quart. Ça a paru par la suite avec plusieurs remises trop hautes.

À l’amorce du 2e quart, quelques bonnes courses, mais surtout une passe de 43 verges d’Antoine Lincourt à Nathan Lacasse a amené le ballon au 2 des Cheetahs. Zachary Bouchard a complété le travail au sol pour créer l’égalité. La réplique n’a pas tardé quand Element a trouvé une brèche au centre de la défensive des Cougars pour filer sur plus de 50 verges avant d’être fauché à la ligne de 1. Il a lui-même fini le travail. Après un simple sur une tentative de placement ratée lors de leur possession suivante, les Cheetahs étaient en avant 15-7.

En fin de 1re demie, après des échanges de dégagements, Nathan Essomba-Alex a intercepté une passe flottante au milieu du terrain et ramené le ballon jusqu’au 15 de Lennoxville. Ça a permis à Vanier de quitter pour la pause sur un placement de Nathan Nyandoro. 18-7 Vanier à la mi-temps.

La deuxième demie a fait place au spectacle Zachary Bouchard. Il a alors amassé la majorité de ses 135 verges au sol en plus d’ajouter un majeur, sur la première poussée des Cougars au 3e quart. Puis sur le tout dernier jeu du 3e quart, Antoine Lincourt a rejoint Thomas Desrosiers laissé fin seul en plein milieu du terrain pour un touché de 70 verges. Les Cougars prenaient à ce moment les devants pour la première fois du match. 21-18.

Sur la première séquence du 4e quart, Riley Element a mené l’attaque de Vanier qui a traversé le terrain. Une punition coûteuse des Cougars sur un 3e essai et long a permis à Vanier de laisser son attaque sur le terrain et de se rendre à la terre promise avec une passe de 6 verges au grand Mamadou Ba. La défensive des Cheetahs a fini le travail notamment avec une interception de Sergile Domguia Nyouvop.

Le porteur de ballon des Cheetahs Adam Callender, qui connaissait un fort match, a été blessé sur la dernière séquence offensive des siens. Il a terminé le match avec 15 courses pour 63 verges ainsi que trois réceptions pour 82 verges et un touché.

En défensive, soulignons le travail du secondeur intérieur Michael Aoun de Vanier qui a terminé le match avec 10,5 plaqués dont deux pour perte et un sac du quart. Son coéquipier Nathan Essomba-Alex, en plus de son interception, a ajouté 9 plaqués. Notons également l’utilisation du receveur Jahiem Chambers en défensive. Une recette qu’aime bien utiliser Coach Chryssomalis à l’occasion.

Pour les Cougars, Christopher St-Hilaire, Emmanuel Awuni et Philippe Champagne ont combiné leurs efforts pour 22,5 plaqués dont deux pour perte et deux passes rabattues.

Vieux-Montréal 35 – Lévis 22

Toujours affectés par de nombreuses blessures, les Spartiates du Vieux-Montréal continuent de trouver les moyens pour gagner leurs matchs. La jeune ligne offensive a su créer l’espace nécessaire à Xavier Dupont, Anthony Adams et Alexander Étienne qui ont cumulé 226 verges au sol face aux Faucons de Lévis qui se débrouillent eux aussi avec des blessures à des postes clés.

C’est d’ailleurs une course de 43 verges de Xavier Dupont qui a permis aux Spartiates de s’inscrire les premiers au tableau avec un placement de la recrue Roubenz Guillaume. Ce dernier a raté sa tentative sur la possession suivante mais a tout de même permis aux siens d’additionner un point. C’était 4-0 après un quart en faveur des Spartiates.

Les blessures sont l’occasion pour de nouveaux joueurs d’attirer les projecteurs. Dans ce match, le receveur Lloyd Rawls a particulièrement bien fait en première demie. Au milieu du 2e quart, Rawls a complété un jeu de 17 verges pour le premier touché du match. Ce qui a retenu l’attention a été sa capacité à prendre le contrôle du ballon sur un jeu contesté puis à se défaire de son couvreur pour filer jusque dans la zone des buts. C’était alors 13-0 pour CVM.

Lévis a répliqué avec une poussée marquée par un jeu de passe de 60 verges de Victor Chalhoub à Emmanuel Bédard. Chalhoub a porté lui-même le ballon dans la zone des buts pour réduire l’écart. Lévis aurait même pu prendre les devants en toute fin de demie alors que l’équipe était à l’intérieur du 10 de ses adversaires, mais le secondeur Nelson Tawah a intercepté une passe pour mettre fin à la menace.

Lévis s’est toutefois repris dès le début du 3e quart lorsque Chalhoub a rejoint l’excellent receveur Lionel Ostiguy au centre du terrain. Celui-ci a bifurqué vers sa gauche pour ensuite filer 94 verges plus loin et donner les devants 14-13 à l’équipe locale. Puis, sur le botté de reprise, le ballon a échappé au jour des Spartiates avant d’être récupéré par Fabien Turcotte à la ligne de 34 du Vieux-Montréal. La tentative de placement de 37 verges a cependant échoué et les Faucons se sont contentés d’un seul point.

Les Spartiates ont ensuite repris le momentum. D’abord avec un touché par la course du quart Jérémy Fyfe. Puis, alors que les Faucons s’approchaient dangereusement de la zone des buts adverse, Charles Bourgault a échappé le ballon qui a été recouvré par Djibril Abdou Rahman. Anthony Adams a complété la remontée du terrain au début du 4e quart. Les Faucons se sont approchés à 5 points des visiteurs sur un touché au sol de Victor Chalhoub. Mais les Spartiates ont su résister, notamment en faisant entrer dans la mêlée le secondeur Zachary Lévesque, absent du jeu depuis quelques matchs.

Après des performances particulièrement difficiles dans les denières semaines, Victor Chalhoub a complété 10 de ses 13 passes pour 301 verges de gain en plus de courir 10 fois pour 55 verges. Son coéquipier Ndéki Garant Doumambila a quant à lui été le grand meneur en défensive avec 9 plaqués et un sac dans la rencontre.

Xavier Dupont a été le joueur le plsu prolifique pour les Spartiates avec 141 verges au sol. En l’absence de ses deux armes de prédilection Abdala Traoré et Ralph Canal Charles, le quart Jérémy Fyfe a gardé les choses simples en complétant 12 passes pour 183 verges et un touché et a ajouté 5 courses pour 39 verges. Coslens Clairveaux effectuait un retour au jeu pour la défensive montréalaise.

Notre-Dame 25 – Grasset 20

Malgré plus de 400 verges d’attaque et 200 verges allouées à l’adversaire, les Phénix d’André-Grasset ont baissé pavillon face au CNDF devant leurs partisans. Ça pourrait faire mal à la troupe de Tony Iadeluca en vue des éliminatoires à venir.

La défensive du Notre-Dame a très bien fait face à la puissante attaque aérienne des Phénix limitant le quart Esteban Bedoya à 13 réussites en 34 tentatives, n’accordant aucune passe de touché en plus d’intercepter le meneur pour les verges par la passe cette saison. Le secondeur Charles-Antoine Ledoux a été particulièrement efficace avec 8,5 plaqués dont deux pour perte et un sac dans la rencontre. Isaiah Kozubek a été l’auteur de l’interception en plus de rabattre une passe et de réussir quatre plaqués. Le demi de coin est le meneur de la Division 1 avec quatre interceptions jusqu’à maintenant cette saison.

Bedoya a tout de même couru huit fois dans le match pour 75 verges de gain. Les porteurs de ballon Kervins Paul (13 courses pour 68 verges) et Manoli Dimopoulos (10/55) ont inscrit les majeurs pour André-Grasset qui a tout de même amassé pre`s de 200 verges au sol. L’équipe montréalaise a contrôlé la possession du ballon avec 73 jeux en attaque contre 46 pour CNDF.

Le joueur par excellence en attaque a cependant été Rémi Nadeau avec 132 verges en 23 courses et un touché.

Le secondeur recrue Benjamin Blaise a connu un autre match solide avec 9 plaqués et un sac du quart pour Grasset. Alors que son coéquipier l’ailier défensif Jacob Jinchereau en a ajouté 6 dont trois sacs. D’ailleurs Grasset a rabattu six fois le quart Alexis Delisle derrière sa ligne de mêlée.

Le touché suite à un ballon échappé par William Aubin aura fait la différence au final en faveur du Notre-Dame. La victoire permet à ces derniers de pratiquement se garantir une place en éliminatoires.

Lionel-Groulx 0 – Garneau 32

Les Nordiques de Lionel-Groulx espéraient faire bonne figure face aux Élans de Garneau. Toujours à la recherche d’une première victoire, la troupe d’Éric Marier devait néanmoins faire face à une défensive solide qui n’avait accordé que 60 points à ses quatre derniers matchs. Et avec une moyenne de 7,5 points durant cette même période, l’offensive des Basses-Laurentides avait un bon défi à relever.

Le pointage final indique assez clairement l’allure de la rencontre. La troupe de Dominic Picard a laissé des miettes à l’attaque dirigée par Marc-Antoine Charlebois, un total de 101 verges. Le quart recrue n’avait pas de temps alors que la pression était constante. De plus, son receveur numéro un Liam McGonigal a dû se débattre face à une double couverture tout au long du match.

De son côté Samuel Tremblay a connu un excellent match distribuant le ballon à neuf receveurs différents pour des gains de 245 verges et trois passes de touché. Tristan Riou et Jonathan Dupuis ont inscrit leur premier touché de la saison, tandis que William Frenette a capté sa deuxième passe de 6 points.

Le demi de coin Antoine McNeil a profité de la rencontre pour réussir ses 2e et 3e interceptions de la saison en plus d’obtenir un plaqué pour perte. Alexis Lavoie et Antoine Martel ont également intercepté un ballon chacun. Zach Marier et Benjamin Nadon ont obtenu 9 et 7 plaqués pour Lionel-Groulx.

Limoilou 43 – Saint-Jean 0

L’histoire se répète pour les adversaires des Titans. Pour un troisième match de suite, la défensive de Limoilou a blanchi ses adversaires. L’équipe de Dave Parent a inscrit 233 points et n’en a accordé que 20 depuis le début du calendrier. Lors des trois derniers matchs, c’est un pointage total de 126-0. Cette fois, ce sont les Géants de Saint-Jean qui ont goûté à la médecine de Justin Cloutier et sa bande.

En fait, les Géants n’ont pu tenter que 36 jeux offensifs dans la rencontre. Sur les 23 passes tentées par les quarts Olivier Terroux et Dionyssios Stamiris, seules 9 ont été captées tandis que 5 ont été interceptées. Au total, l’équipe a cumulé moins de 200 verges d’attaque.

De leur côté, les Titans ont joué un match systématique. 37 jeux au sol par 9 joueurs différents pour 201 verges et trois touchés, dont deux par Raphaël St-Pierre. Et le pied de Felipe Forteza a continué de frapper fort.

Bref, business as usual!

La semaine prochaine, la Division 1 fait relâche. Par la suite, on parlera des vraies choses alors que Limoilou et Vieux-Montréal se feront face pour la rencontre au sommet tant attendue. Espérons seulement que les blessés des Spartiates aient le temps de soigner leurs bobos.

Division 2

Valleyfield 17 – John Abbott 25

Le gros affrontement de la fin de semaine mettait aux prises les équipes gagnantes des quatre derniers Bols d’Or. Le Noir et Or de Valleyfield se présentait au terrain de John Abbott fort d’une importante vistoire face aux Volontaires de Sherbrooke la semaine précédente. Les Islanders avaient encore à démontrer leur savoir-faire face à une équipe de haut de classement.

Malgré un pointage serré, les colonnes statistiques démontrent une domination de l’équipe locale alors que John Abbott a récolté plus de 400 verges d’attaque contre 267 pour Valleyfield. Kaelan Trépanier a bien dirigé l’offensive des Bleus avec 25 passes complétées en 41 tentatives pour 250 verges. Noah Smallwood et Evan Gubert-Mitchell ont respectivement capté 8 et 7 passes pour 185 des 250 verges de gain aérien. Les porteurs Reid Walker et Alexandre Marchand ont quant à eux inscrit les deux touchés de l’équipe en plus de combiner leur efforts pour 151 verges au sol.

Le quart du Noir et Or Simon Boudreault a quant à lui terminé le match 14 et 25 pour 146 verges et un touché, mais il a été victime de deux interceptions. Il a également ajouté 7 courses pour 40 verges.

Valleyfield a été la première des deux équipes à s’inscrire au pointage sur une passe de 6 verges de Boudreault à William Bradford qui suivant un gain par la passe de 28 verges de Christophe Pellerin à la fin du premier quart. Les visiteurs ont ensuite ajouté trois autres points sur un placement de 33 verges de Ruben Bertrand Weppe.

Alexandre Marchand a assuré la réplique sur une course d’une verge avant que son coéquipier Samy Bisaillon ne crée l’égalité avec un placement de 36 verges avec 12 secondes à faire à la première demie. Puis c’est l’autre botteur Keenan Layer qui a donné l’avance aux Islanders tôt au 3e quart avec un placement de 26 verges.

Le porteur de ballon Nassim Regragui a redonné les devants à Valleyfield sur la séquence suivante avec une course de 10 verges. Des punitions de rudesse et d’interférence avaient auparavant permis au Noir et Or de s’approcher de la zone des buts. L’avance a été de courte durée toutefois puisque Reid Walker a inscrit un touché sur une course de 38 verges avec 21 secondes à jouer au 3e quart. C’était alors 20-17. John Abbott a ensuite forcé Valleyfield à concéder un touché de sûreté avant d’inscrire un placement de 28 verges sur les deux premières séquences du quart final.

Les secondeurs Zachari Karagiannakis et Jules Forand ont mené les gagnants avec des récoltes de 6,5 et 6 plaqués respectivement. Xavier Tremblay en a obtenu 6 pour le Noir et Or et son coéquipier en a ajouté 5 incluant deux pour perte et un sac du quart.

Outaouais 27 – Montmorency 34

On a bien failli assister à la plus grosse surprise de la saison samedi après-midi à Laval. Les Nomades de Montmorency, meneurs au classement et toujours invaincus, recevaient la visite des Griffons de l’Outaouais, à la recherche d’une première victoire en 2022. L’entraîneur Frédéric Morissette aurait certainement souhaité un meilleur début de match de sa troupe.

En fait, le début de match laissait croire que les Griffons étaient l’équipe au haut du classement. Tirant de l’arrière 3-2, ils ont inscrit un touché, gracieuseté d’Alex Surprenant, sur le dernier jeu du premier quart. Il faut noter l’audace du nouvel entraîneur-chef Maxime Saumure qui est allé de l’avant sur un 4e essai. Tactique qu’il a tentée à quelques reprises dans le match. Signe qu’il voulait y aller le tout pour le tout face à une équipe possédant une puissance offensive inégalée dans la division.

Les hôtes ont répliqué avec un peu moins de 5 minutes à faire à la demie lorsque Peter-Andy Tipaldos y est allé de son 9e touché de la saison. Mais les Griffons ont immédiatement repris les devants sur la séquence suivante en profitant notamment de l’indiscipline des Nomades en défensive. Le porteur de ballon Adam Wardani a franchi la verge manquante après une deuxième punition pour rudesse.

Outaouais a ensuite forcé les Nomades à dégager après trois essais avant de permettre à Fabien Perrin Larche de réussir un placement pour donner les devants 20-10 aux siens avant de retraiter au vestiaire.

Puis dès le retour de la pause, les Griffons n’ont pas perdu de temps. Après un long jeu de passe de 75 verges de Benjamin Carpentier à Jean-Christophe Roy, Julien St-Louis a inscrit un touché au sol. Pointage 27-10 et les points d’interrogation étaient visibles dans le front des partisans locaux. Et il n’y avait rien pour les rassurer lorsque les Nomades ont été stoppés à la ligne des buts sur un 4e essai grâce à l’excellent travail de Zachary Roy.

Montmorency s’est toutefois ressaisi à temps. La défensive a forcé deux touchés de sûreté avant de voir Peter-Andy Tipaldos réussir son second touché du match, son 10e de la saison, sur le tout premier jeu du 4e quart. Les Griffons ont repris le ballon et encore une fois tenté leur chance sur un 4e essai. Mais ce fut infructueux et la combinaison Victor Charland – Olivier Cool a frappé sur 32 verges pour créer l’égalité.

Bien que le momentum avait changé de côté, les Griffons ont mis la pression sur les Nomades et récupéré un ballon échappé à leur ligne de 45 avec 6:37 à jouer. Mais ça n’a rien donné et c’est Zachary Long qui a planté le clou final dans le cercueil des visiteurs avec un touché de 22 verges pour donner les devants à Montmorency. La défensive a terminé le boulot en stoppant les Griffons. Et tout le monde a poussé un soupir de soulagement dans l’équipe en bleu et vert.

Ça fait deux fois cette saison que les Nomades se font servir de sérieux avertissements. Espérons pour eux que la leçon aura été bien retenue parce que le prochain match sera face aux champions en titre, les Islanders de John Abbott. Une première confrontation entre les deux finalistes de la saison 2021.

Olivier Cool a terminé le match avec 147 verges et un touché par la voie des airs alors que le quart Victor Charland a complété 26 de ses 37 passes pour 323 verges et deux touchés. Le duo domine la ligue. Cool a capté 37 passes en cinq matchs pour 708 verges, soit 13 passes et 388 verges de plus que son plus proche poursuivant, Alexandre Dessureault des Diablos de Trois-Rivières. Charland a lancé pour 1484 verges, 475 de plus que Kaelan Trépanier de John Abbott.

Chapeau également au quart Benjamin Carpentier des Griffons pour ses 20 passes complétées en 28 tentatives, 267 verges et un touché ainsi qu’à son trio de receveurs Jean-Christophe Roy (3 réc. 110 vgs), Alex Surprenant (5/54/1 touché) et Roméo Lussier (5/38) qui ont fait de l’excellent travail dans cette rencontre.

Trois-Rivières 6 – Sherbrooke 34

Encore une fois, les Volontaires de Sherbrooke ont fait preuve d’excellence en défensive pour museler les Diablos de Trois-Rivières. L’équipe de Jean-Philippe Gauthier a limité à 34 verges l’attaque au sol de ses adversaires pour obtenir sa quatrième victoire de la saison.

Carl-Émile Dubois Farrar avec sept réceptions et un touché ainsi que 5 courses pour 25 verges aura été la bougie d’allumage des Volontaires. Tandis qu’Alexandre Dessureault avec 10 réceptions pour 123 verges et un touché a été le joueur par excellence en offensive du côté des Diablos.

Le vétéran Mathias Duval a connu un bon match en défensive pour Trois-Rivières avec 3 plaqués pour perte dont deux sacs du quart. Son coéquipier Justin Perron a terminé la rencotnre avec 7,5 plaqués. Chez les Volontaires, notons également deux sacs pour le secondeur Emerik Charron.

Édouard-Montpetit 27 – Thetford 9

Les Lynx d’Édouard-Montpetit ont profité d’un touché sur un retour de botté de dégagement par Amine Encina Hanawi ainsi que d’une performance de plus de 200 verges au sol et de trois interceptions aux dépens du quart adverse pour gagner un premier match cette saison.

Le retour au jeu du porteur Benjamin Viau ainsi qu’une autre très bonne performance de William Chamberland ont permis à la troupe de Nicholas Melsbach de compenser la perte de leur quart-arrière numéro un. Chamberland a notamment couru pour 84 verges en plus de capter deux passes dont une pour un touché.

Malgré la défaite, il faut noter le travail de Lucas Bertet qui a contribué à plus de 300 verges au sol, par la passe et en retournant des bottés.

Défensivement pour les Lynx, le vétéran secondeur Grégory St-Amand a terminé le match avec 6,5 plaqués dont deux pour perte et une interception alors qu’Emil Barthélémy a ajouté deux larcins à sa fiche. Le demi de coin étoile a par ailleurs été présenté aux spectateurs du Rouge et Or lors d’un match local il y a deux semaines à titre de joueur recruté pour la prochaine saison.

Caden Coghlan et Stéphane Soh ont combiné leurs efforts pour 13 plaqués dans la rencontre. Soh a ajouté une interception.

Division 3

Champlain-St-Lambert 17 – Ahuntsic 41

La grande rivalité entre ces deux programmes laissait présager un match âprement disputé et c’est ce à quoi on a eu droit durant une demie. Par la suite, les Aigles d’Ahuntsic ont pris le contrôle et n’ont rien laissé aux Cavaliers de Champlain St-Lambert.

Reportage vidéo du match par Chris M’Bemba d’Ocho Productions et chroniqueur de football collégial au podcast Bulletinsportif

À 17-17 après 30 minutes de jeu, les deux équipes en donnaient pour leur argent aux spectateurs. Toutefois, les Aigles ont imposé leur dominance en deuxième demie. Coup de chapeau à la défensive de l’équipe. Avec sept plaqués pour des pertes et six passes rabattues (3 par Stefano Clarizio), le groupe défensif n’a accordé que 48 verges à l’attaque au sol des Cavaliers.

En attaque, ça a été le spectacle Jamaal Louis – encore une fois – alors que le dynamique porteur de ballon a porté le ballon 22 fois pour 173 verges de gain et un touché en plus de capter deux passes pour 52 verges et un touché. Hugo Picard Lombardi avec 4 réceptions pour 114 verges et Justin Gauthier (5/52) avec deux touchés par la passe ont été les receveurs les plus productifs pour Ahuntsic. Le quart Jérémy Dubreuil a complété 15 de ses 24 passes pour 259 verges et quatre touchés, contre une interception.

Noah Di Lullo Langelier a quant à lui complété 50% des 30 passes qu’il a tentées pour 242 verges de gain et deux passes de touché. Il a réussi quelques longs jeux durant la rencontre, notamment sur le touché de Noah Sassi. Philippe-Olivier Pépin a été le leader en défensive avec 6,5 plaqués pour les Cavaliers.

Drummondville 1 – Victoriaville 61

Pour une deuxième fois cette saison, les Vulkins de Victoriaville ont inscrit plus de 60 points dans une rencontre. L’excellent quart Olivier Robichaud n’a décoché que 18 passes, mais a tout de même cumulé 272 verges de gain et quatre touchés.

C’est le receveur Nicola Lebel qui a obtenu la plus large part du gâteau avec six réceptions pour 153 verges et deux touchés. Ses sept majeurs cette saison le placent au sommet chez les receveurs de passes de Division 3. De plus, Lebel a réussi trois de ses quatre tentatives de placement.

Le porteur de ballon Valentin Delayen a quant à lui ajouté 73 verges au sol en 10 portées en plus d’inscrire deux touchés.

Victoriaville est l’équipe ayant marqué le plus de points et en ayant accordé le moins de la section Sud-ouest jusqu’à maintenant cette saison. On attend avec impatience le prochain duel face à Ahuntsic, le 15 octobre.

Shawinigan 7 – Lanaudière 42

Malgré avoir eu contrôle du ballon plus longtemps et un performance de 143 verges du receveur Julien Leroy, les Electriks de Shawinigan ont subi un cinquième revers en autant de matchs cette saison. Il faut dire que le match a été en dents de scie pour eux et que les Triades ont su profiter de chaque occasion dans la rencontre.

Le quart Jacob St-Onge St-Pierre des Triades a complété 11 de ses 13 passes pour 202 verges et 4 touchés. Son second, Mathias Dulac a quant à lui trouvé preneur pour deux de ses trois passes dont une pour un touché. Benjamin Poitras et Xavier Bélisle se sont partagé les 13 réceptions et inscrit 5 touchés. Tandis qu’au sol, Jonathan-James François a connu un fort match avec 115 verges de gain sur 14 courses. Olivier Brouillette a ajouté un touché sur une course spectaculaire de 55 verges.

En défensive, Maxandre Poirier a récolté deux interceptions pour Shawinigan. Chez les Triades, le demi de coin Benjamin Nathan Dufort et le secondeur Isaac Mawn ont obtenu 6,5 plaqués chacun pour Lanaudière.

La Pocatière 7 – Beauce-Appaclaches 58

Domination pure et simple des Condors. Thomas Jean a décoché 19 passes dont 12 ont été captées pour 327 verges de gain et 5 touchés. Louis Drolet a été particulièrement solide avec trois réceptions pour 115 verges et un touché en plus de son travail de retourneur sur les bottés de dégagement. Liam Guérin a ajouté un autre touché en plus de récolter 82 verges sur 4 réceptions et Thomas Simard a capté trois ballons dont deux pour des touchés.

Au sol, Alexandre Lessard et Zachary Roy ont combiné leurs efforts pour 189 verges et trois touchés. Au total, les condors ont obtenu 231 verges en portant le ballon. Défensivement, Valentin Robin s’est illustré avec deux des quatre sacs des Condors.

Olivier Boulanger a été le meilleur en attaque pour La Pocatière avec six réceptions pour 58 verges en plus d’inscrire le seul touché des siens.

Rimouski 7 – Jonquière 32

Le porteur de ballon Samuel Paquet-Louis a été de loin le meilleur joueur sur le terrain dans cette rencontre avec 236 verges de gain au sol en 32 courses en plus d’agir comme botteur. Son travail et celui de ses coéquipiers au sol qui ont totalisé plus de 400 verges ont permis de compenser les 5 interceptions dont ont été victimes les quarts Olivier Lefebvre et Thomas Gauthier.

Pour regarder le podcast Bulletinsportif de cette semaine, où hebdomadairement nous faisons le tour des matchs universitaires et collégiaux, c’est ici…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s