Football collégial D1 : Qui arrêtera Limoilou?

Crédit photo : Marc-Antoine Hallé

Déjà 5 semaines sont passées dans la saison de football collégial D1. Deux équipes sont toujours invaincues. Les Titans de Limoilou et les Spartiates du Vieux-Montréal trônent au sommet du classement. Mais avec 190 points marqués contre seulement 20 accordés, Limoilou domine ses adversaires semaine après semaine. Qui pourra les arrêter?

Vanier 0 – Limoilou 41

La reprise de la finale 2021 laissait présager un bon spectacle aux partisans réunis aux abords du terrain Gérard Chiquette. Bien que l’équipe de Peter Chryssomalis ait changé de visage depuis son championnat de la saison dernière, elle se présentait forte de trois victoires consécutives au cours desquelles elle avait inscrit 118 points. Mais la défensive de l’équipe locale était prête.

Le premier quart s’est déroulé sous le signe de la défensive alors que chaque équipe a su contenir l’adversaire. Le pointage était de 2-0 en faveur des Titans après 15 minutes. L’équipe de Dave Parent a ensuite ajouté un point dès le premier jeu au changement de côté sur un dégagement de Felipe Forteza qui a franchi la zone des buts.

À la possession offensive suivante, Joey Marcotte a détalé sur 52 verges profitant de l’espace créé entre le centre et le garde à gauche pour inscrire le premier touché du match. 10-0. Puis après avoir forcé les Cheetahs à concéder un autre touché de sûreté, les Titans ont continué leur bon travail en défensive notamment grâce aux efforts de William Maddox Déry qui a terminé le match avec une récolte de quatre sacs.

Limoilou a ajouté à son avance avec une course de trois verges de Raphaël St-Pierre qui couronnait une poussée de 70 verges. Felipe Forteza a complété avec le converti avant d’inscrire un autre simple, cette fois sur le botté d’envoi. 20-0. Puis sur le premier jeu de Vanier, Samuel Stavrakellis s’est interposé en interceptant la passe de Noah-Maël Coderre. Les locaux ont fait payer cette erreur en allant marquer un autre touché, cette fois c’est Nathan Gauthier qui a capté la passe de Jérémy Ouellette au fond de la zone des buts. Les deux équipes ont retraité au vestiaire avec un pointage de 27-0.

Ismaël Akoué et Louis-Philippe Pouliot ont inscrit chacun un touché par la voie des airs en deuxième demie et les Titans l’ont facilement emporté 41-0.

Limoilou a complètement dominé les trois phases du jeu dans cette rencontre. Vanier a été limité à 125 verges d’attaque tandis que les Titans ont profité d’un bon travail au sol (176 verges au total) pour contrôler le temps de possession. Joey Marcotte s’est démarqué avec 71 verges en 5 courses. Le quart Jérémy Ouellette a complété 17 de ses 24 passes pour 194 verges, trois touchés et une interception.

Défensivement, William Maddox Déry a terminé le match avec 6,5 plaqués pour Limoilou et son coéquipier Justin Cloutier en a ajouté 7 en plus de rabattre une passe. Nathan Essomba-Alex a été le plus efficace chez les Cheetahs avec 8 plaqués dont 7 en solo.

André-Grasset 27 – Lévis 18

Devant se débrouiller sans leur quart-arrière Thomas Cloutier depuis le deuxième match du calendrier, les Faucons de Lévis font appel à un porteur de ballon, Victor Chalhoub, pour mener leur offensive. C’est que les autres quarts de l’organisation sont soit blessé, soit inadmissible. La troupe de Youssi Pierre a donc beaucoup de difficulté à inscrire des points, ayant été blanchie deux fois à ses trois dernières sorties. Ils ont tout de même réussi à offrir une bonne opposition aux Phénix de Grasset qui leur rendaient visite samedi.

Ayant pris les devants 1-0 sur un placement raté au milieu du premier quart, les Faucons ont stoppé Grasset sur un 4e essai, mais sur la possession suivante des visiteurs, Esteban Bedoya a rejoint sa cible de prédilection, Simon Larose, pour un touché de 56 verges. Larose a capté le ballon alors qu’il était fin seul, mais il a tout de même fait montre de talents de danseurs pour se débarrasser du dernier jouer qui souhaitait s’interposer entre lui et la zone payante.

Puis avec moins d’une minute à jouer à la demie, Charles Bourgault a trouvé une brèche du côté droit de la défensive pour filer sur 85 verges. Après le converti, Lévis reprenait les devants 8-7. Grasset a immédiatement répliqué avec un touché sur une passe de Bedoya à Gabriel Taché qui suivait un long jeu de 49 verges à Larose. Les Phénix avaient l’avance 14-8 à la fin de la première demie.

Sur la première possession du 3e quart, les Faucons ont inscrit un placement. Des courses de 30, 12 et 10 verges de Bourgault ont placé le ballon à la ligne de 3 des Phénix, mais une mauvaise remise a fait reculer Lévis au 16. Maxence Lamarre a placé le ballon entre les poteaux pour porter le pointage à 14-11. À la reprise, c’est la défensive des Faucons qui s’est illustrée lors que Thomas Allain a intercepté une passe de Bedoya qu’il a retournée jusque dans la zone des buts, redonnant les devants aux siens 18-14.

Louis-Félix Laurent a rapproché Grasset à un point avec son premier placement du match sur 27 verges alors qu’il restait environ 4 minutes à faire au 3e quart. Les Faucons se sont ensuite placés en mauvaise posture lorsqu’une remise ratée sur une tentative de dégagement a redonné le ballon à leurs adversaires à la ligne de 10. Un sac de Guillaume Clavel a forcé les Phénix à se contenter d’un placement. Ceux-ci reprenaient toutefois les devants et ils ont consolidé cette avance en ajoutant un touché sur la séquence offensive suivante. Une passe de 5 verges de Bedoya à Alexandre Normandin.

Chez les Phénix, Esteban Bedoya a terminé le match avec 17 passes complétées en 35 tentatives pour 274 verges, trois touchés et deux interceptions. Simon Larose a quant à lui accentué son avance au sommet du classement des receveurs du circuit avec 146 verges de gain sur cinq réceptions. La recrue Maxence Frenière, ancien des Diablos de LaPrairie, a connu son meilleur match avec 5 catchs pour 64 verges. Kervins Paul et Manoli Dimopoulos ont combiné leur efforts pour 107 verges en 18 courses.

La grande vedette offensive aura cependant été le porteur de ballon des Faucons Charles Bourgault qui a couru 22 fois pour des gains de 268 verges. En défensive, le secondeur extérieur Benjamin Drouin a conclu la rencotnre avec 8 plaqués. Notons également la bonne performance de Lévis qui a rabattu 5 passes dont deux par l’ailier défensif Louis-Thomas Mercier.

Notre-Dame 24 – Vieux-Montréal 28

Pour voir le reportage vidéo par Chris M’Bemba d’Ocho Productions pour le podcast Bulletinsportif, cliquez ci-bas.

Les deux équipes sont aux prises avec des blessés importants. Le Notre-Dame misait sur son 3e quart en Alexis Delisle qui a limité les dégâts dans les circonstances. Les porteurs de ballon Xavier Fulham et Paul Alfred Kamdem Kamdem ainsi que Nathan Emmanuel Jean-Paul et Charles Huot en défensive étaient aussi manquants pour les visiteurs. Alors que de leur côté, les Spartiates déploraient notamment l’absence du receveur Abdala Traoré, du secondeur Zachary Lévesque ainsi que des joueurs de tertiaire Coslens Clairveaux, Daniel Bararuhanya et Édouard Denis.

CNDF a offert une opposition plus que respectable au Vieux-Montréal. Avec à la tête de leur attaque l’ancien coordonnateur des Spartiates, Mahieu Dumulong, le CNDF a utilisé le jeu au sol pour arriver à ses fins. Rémi Nadeau a couru 25 fois pour des gains de 100 verges. C’est d’ailleurs lui qui a permis aux siens de créer l’égalité après une interception de son coéquipier Jean-Simon Rhéaume. Puis les visiteurs ont pris les devants sur une passe de Delisle à Samuel Duquet.

Derrick Garraud-Boucard a ramené le pointage à égalité pour les Spartiates avant de voir Delisle décocher sa deuxième passe de touché, cette fois à Manny Thibert. Par la suite, c’est Ély Rivest, puis Yan Gaspar Cernacek avec son deuxième du match qui ont assuré la réplique et la victoire des Spartiates qui demeurent invaincus malgré l’infirmerie bien remplie.

Zakaria Malki fait du très bon travail comme secondeur intérieur en l’absence de Lévesque. Il a terminé le match avec 7 plaqués dont un pour perte. Le même nombre que Maxime Chayer-Lanthier. Leur coéquipier Djibril Abdou Rahman a quant à lui terminé le match avec deux sacs, ce qui en fait quatre à ses deux derniers matchs pour l’excellent ailier défensif.

Charles-Antoine Ledoux a été le meilleur en défensive du côté du CNDF avec 7 plaqués. Jean-Simon Rhéaume a quant à lui ajouté un sac à son interception ainsi que 4 plaqués.

Lionel-Groulx 7 – Champlain-Lennoxville 58

Avec des performances de 7, 9 et 7 points à leurs trois derniers matchs, les Nordiques de Lionel-Groulx devaient espérer une explosion de la part de leur offensive pour espérer donner du fil à retordre aux puissants Cougars de Champlain-Lennoxville. Ceux-ci en avaient inscrit 146 à leurs quatre premiers matchs de la saison. Mais ce ne fut pas le cas.

En début de match, le quart Marc-Antoine Charlebois a été solidement frappé au moment où il décochait une passe. Sur le jeu suivant Julien Panet-Raymond a intercepté sa tentative de rejoindre son receveur. Les Cougars ne se sont pas cassé la tête, une passe à Jerry Momo pour 30 verges, puis deux courses du même Momo pour 15 verges de plus et c’était 7-1. Mais sur la séquence suivante, Charlebois a fait preuve de sang-froid et de précision en rejoignant Hugo Barthos pour un jeu de 75 verges. Le converti raté a laissé le match à égalité 7-7.

Par la suite, les Cougars ont laissé des miettes à l’offensive de Lionel-Groulx, 92 autres verges aériennes et 23 au sol. On a d’ailleurs complètement mis en boîte la meilleure arme offensive des Nordiques, Liam McGonigal, qui n’a capté aucune passe. Offensivement, ce fut la recette habituelle avec du jeu au sol à profusion. Jerry Momo, Zachary Bouchard et Sasha Jouthe Klang ont porté le ballon 37 fois pour 284 verges et deux touchés.

Il faut tout de même lever notre chapeau à la défensive des Nordiques en première demie. Notamment à Loïc Brodeur qui continue de très bien faire semaine après semaine. Ses deux sacs lors de la séquence qui a suivi le touché des siens ont permis de repousser les Cougars et de les empêcher de marquer. Le pointage n’était que de 16-7 après 30 minutes.

Simon Potvin a inscrit un touché sur une passe de 15 verges de Matthew Landry en amorçant le 2e quart. En seconde moitié, c’est Antoine O’Doherty Lincourt qui a pris position derrière le centre pour les Cougars. Zachary Bouchard a d’abord marqué sur une course de 11 verges en début de 3e quart. Puis, Lincourt a rejoint Nathan Lacasse sur un jeu de 4 verges. Ensuite, ce fut Thomas Desrosiers sur 10 verges au début du 4e quart et Ralph Chapdelaine sur 15.

Enfin, pas la, mais les cerises sur le sundae. D’abord, ‘ailier défensif Étienne Savard a récupéré un ballon échappé par le quart Thomas Bergeron venu en relève à Charlebois et l’a transporté pour le majeur. Puis Ralph Chapdelaine a retourné un botté de dégagement sur 60 verges pour clore le débat.

Saint-Jean 13 – Garneau 40

Venant de subir deux défaites consécutives, les Élans de Garneau recevaient la visite des Géants de Saint-Jean, une équipe toujours sans victoire cette saison. Les hôtes ont profité des largesses défensives de leurs visiteurs pour retrouver le sentier de la victoire.

Après un touché de sûreté et un simple, les Élans ont inscrit un premier touché sur une courte course d’Izac Lafontaine, son troisième de la saison pour prendre les devants 10-0. C’était le pointage à la fin du premier quart.

Pour amorcer le 2e quart, les deux équipes se sont échangé des revirements. D’abord, les Géants ont stoppé les Élans sur un 4e essai et court pour reprendre le ballon profondément en territoire ennemi. Malheureusement pour eux, une passe d’Olivier Terroux a dévié sur les doigts de son receveur avant de se retrouver dans les mains d’Alexis Lavoie. Cela n’a pas empêché St-Jean de reprendre le ballon après avoir forcé un dégagement et amorcer une poussée qui a mené au touché de Louis-Félix Leblanc sur une course d’une verge. De longs gains aériens sur des passes à Félix Joly et William Balcombe ont permis aux Géants de s’approcher. Soulignons toutefois l’excellent travail de Loïc Rancourt et de Gabriel Côté-Pedneault en défensive qui ont bien failli forcer St-Jean à se contenter de moins.

Garneau a immédiatement répliqué sur une passe de 26 verges de Samuel Tremblay à Caleb Tremblay pour finalement conclure la première demie avec un pointage de 17-7.

Sur la première séquence du 3e quart, Caleb Tremblay a capté une courte passe de Zachary Tremblay (et non Samuel) pour accroître la priorité des Élans. Le jeu au sol a été particulièrement efficace sur cette poussée avec de bonnes courses de Noah Terrell Larochelle et Izak Lafontaine notamment.

À la reprise, un solide plaqué au centre du terrain par le demi de coin Alexis Lavoie a fait échapper le ballon au receveur Félix Joly. Le ballon a été récupéré par Antoine McNeil, redonnant ainsi le ballon à Garneau. Le tout a mené au troisième majeur du match de Caleb Tremblay, une passe de 30 verges de Samuel Tremblay, c’était 31-7 après 3 quarts de jeu.

Au milieu du 4e quart, les Géants y sont allés d’un coup d’éclat quand Félix Joly a complété un jeu de 59 verges, mais c’était trop peu trop tard. Et Zachary Tremblay qui avait pris place derrière le centre des Élans en relève à Samuel Tremblay a répliqué immédiatement avec une course de 67 verges pour clore le débat.

Les Élans ont été particulièrement avares dans cette rencontre n’accordant qu’un peu plus de 200 verges d’attaque à leurs adversaires pendant qu’ils en produisaient plus de 400 de leur côté. Dominic Picard et son groupe ont su bien diversifier l’attaque et ça aura été payant.

Pour visionner le podcast Bulletinsportif de cette semaine où on fait notamment le tour de toutes les divisions du football collégial en plus de discuter de la mi-saison au football universitaire, c’est ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s