Football universitaire : L’histoire s’écrit à Laval

Cette fin de semaine aura donné des arguments à ceux qui mettent en doute l’idée d’une parité dans le football québécois. Des victoires de 29-12 des Carabins et de 60-14 du Rouge et Or ne font rien pour convaincre du contraire. Par contre, on a aussi l’occasion de voir à l’oeuvre un duo de joueurs qui est en voie de réécrire le livre des records offensifs du RSEQ. Le quart Arnaud Desjardins et le receveur Kevin Mital du Rouge et Or de l’Université Laval sont actuellement dans une classe à part.

Mes impressions des matchs de la dernière fin de semaine…

Montréal 29 – McGill 12

1- Un beau samedi après-midi d’automne au stade Percival-Molson m’a permis de croiser plusieurs fans de football universitaire, des Carabins et des Redbirds. Toujours un plaisir de jaser de football et d’en apprendre un peu plus sur la vie à l’interne des équipes avec des passionnés.

2- Les Redbirds ont amorcé le match en force. Une série de sept jeux pour 63 verges qui s’est terminée avec un placement de 22 verges d’Antoine Couture. Un autre bon match de la part du botteur de McGill. Un gars humble qui ne cherche pas les projecteurs, mais qui abat de la bonne besogne semaine après semaine. Avec 10 placements réussis en 12 tentatives cette saison, il est premier pour le nombre et le pourcentage de réussite à ce chapitre cette saison.

3- Les Carabins ont un front défensif impressionnant composé de 6-7 joueurs élites. En rotation constante, ils ont réussi à contenir Eloa Latendresse-Régimbald qui n’a couru que quatre fois pour 12 verges de gain en plus de le rabattre 9 fois derrière sa ligne de mêlée. L’ailier défensif Philippe Lemieux-Cardinal et le secondeur Nicky Farinaccio en ont réussi 2,5 chacun. Lemieux-Cardinal fait tout ce qu’il faut pour mériter une chance dans la LCF l’an prochain, lui qui a été boudé au dernier repêchage.

4- Les 2e et 3e quarts ont été dominés 29-1 par les Carabins. Le receveur Carl Chabot a capté 5 passes pour 58 verges durant ces 30 minutes de jeu. Il avait également réussi une course de 33 verges à la fin du premier quart pour permettre aux siens de se positionner avantageusement afin d’inscrire le touché sur le premier jeu du deuxième quart. Avec 111 verges de gains totaux au sol et dans les airs (12 autres sur des retours de botté) et deux touchés, Chabot a été la bougie d’allumage de l’offensive montréalaise.

5- Le jeu au sol des Carabins demeure une énigme à résoudre pour Marco Iadeluca en ce début de saison. Bertrand Beaulieu arrive plus difficilement à s’imposer. Selon l’entraîneur-chef, il faut comprendre que les nombreux blessés chez les receveurs font que les équipes adverses mettent plus d’emphase à stopper l’attaque au sol des siens. Ça met une bonne dose de pression sur une ligne offensive encore jeune. Ceci dit, on a pu voir à l’oeuvre Lyshawn Dubois, l’ancien du Vert & Or, qui a réussi quelques belles courses.

6- Jonathan Sénécal doit se débrouiller avec une escouade de receveurs renouvelée à chaque semaine. Les blessés s’accumulent et malgré tout, le #12 arrive à cumuler de bonnes statistiques. S’ennuie-t-il de Hassane Dosso? Après le match, il m’a confié que l’attaque était basée sur un système et non sur les individus. C’est certain que la connexion avec Dosso a bien fonctionné la saison dernière, mais que c’était au groupe en place de trouver des solutions. Il faut toutefois noter qu’Alexandre Jones-Dudley fait du très bon travail. Avec 20 réceptions et 271 verges, dont 6 pour 108 face à McGill, il est une arme privilégiée de l’arsenal de Sénécal.

7- Marco Iadeluca a souligné la jeunesse non seulement de sa ligne, mais de toute son offensive pour expliquer l’inconstance de l’offensive montréalaise. « Je n’ai jamais eu à entraîner un groupe aussi jeune dans toute ma carrière. C’est normal de voir ce qui se passe, mais les choses vont dans la bonne direction. »

8- Le demi de coin Ben Labrosse semble effacé en ce début de saison. Arrivé de Syracuse en D1 de la NCAA, on s’attend à voir l’athlète le plus raide des Redbirds partout sur le terrain. Mais les équipes adverses ont beau jeu de l’éviter en ne dirigeant pas de passes de son côté du terrain. Il avoue lui-même que ça rend les matchs un peu plus ennuyants pour lui. Bien qu’il y voit une preuve de respect de la part des coordonnateurs offensifs adverses, il aimerait être davantage impliqué. Est-ce que l’idée de le déplacer comme maraudeur et amener Tristan Fleury comme secondeur du côté large du terrain ou comme demi défensif pourrait être une option en 2e moitié de saison?

9- Ron Hilaire, l’entraîneur-chef des Redbirds, aurait aimé voir ses joueurs exécuter quelques jeux de plus à certains moments clés. Des ballons échappés et des punitions ont coûté des points qui auraient pu faire une bonne différence dans le déroulement du match. « On a bien fait au début et à la fin du match, mais on n’a pas su capitaliser quand c’était le temps. Ça aurait pu se terminer 20-18 ce match-là.»

10- Les punitions ont été plus que nombreuses dans la rencontre. Au point où le rythme en a grandement souffert. 35 pénalités pour 291 verges au total ont été décernées. Indiscipline ou trop grande sévérité des arbitres?

11- Darius Simmons a raté un 2e match consécutif. Le receveur étoile devrait être de retour à sa position la semaine prochaine selon toute vraisemblance. William Langlais et Cédric Fiske-Casault font bien, mais Simmons doit être dans la formation pour aider son équipe.

Concordia 14 – Laval 60

1- Arnaud Desjardins a connu un autre excellent match à la tête de l’offensive du Rouge et Or. Excellent n’est probablement pas un terme assez fort, mais comme la perfection n’existe pas, vous comprendrez que Desjardins a été dominant. Encore. Le quart-arrière a complété 25 de ses 29 passes pour 364 verges, 5 passes de touché et aucune interception. Il complète plus de 75% de ses passes après la première moitié du calendrier régulier. Il a lancé 12 passes de touché contre deux interceptions. Son plus proche poursuivant a lancé 5 passes de touché.

Le record pour le plus grand nombre de passes de touché en une saison appartient à Hugo Richard qui en avait décoché 22 en 2014. Deux fois il a complété 5 passes pour des majeurs dans une rencontre. C’était arrivé seulement 16 fois dans l’histoire du football universitaire québécois avant cette saison. Il a rejoint Hugo Richard, Benoît Groulx (Laval), Trenton Miller (Concordia) et Matt McConnell (3 fois avec McGill) qui sont les seuls à avoir réussi l’exploit plus d’une fois en carrière.

2- Le receveur Kevin Mital est lui aussi sur une autre planète. Son match se résume à 10 catchs pour 187 verges et 3 touchés. Après une moitié de saison, il a déjà huit réceptions pour des touchés. Le record pour une saison complète est de 12 détenu conjointement par Rob Harrod (Ottawa) et Alexander Fox (Bishop’s). Il n’est qu’à un du record d’équipe de 9. À noter qu’en seulement une saison et demie, Mital s’est hissé au 6e rang de l’histoire pour les touchés sur réception. Il lui en manque huit pour rejoindre Fox. Est-ce qu’on peut oser parler d’un talent de niveau NFL?

3- Les Stingers de Concordia, tout comme les Redbirds face aux Carabins, ont commencé le match en inscrivant des points dès leur première séquence offensive. Un touché d’Andrien Guay a conclu une poussée de 96 verges marquée par deux longs jeux d’Olivier Roy vers Jeremy Murphy, des passes de 42 et 34 verges. C’était l’une des deux seules possession de plus de 4 jeux des Stingers dans tout le match. L’autre étant celle qui a mené au touché de Jaylen Greaves au 4e quart.

4- À son tout premier match en carrière au niveau universitaire, Angel Vital a été très solide portant le ballon 11 fois pour 77 verges de gain et un touché.

5- Comment expliquer la débandade des Stingers dans cette confrontation? On peut cibler la domination de Laval sur les unités spéciales et l’incapacité d’arrêter l’adversaire défensivement. L’attaque a fait du travail respectable avec 275 verges et deux touchés, mais pas suffisamment efficace pour se donner une chance.

6- Je me permettrai de souligner l’absence de jeu au sol. Dwante Morgan, joueur offensif de la dernière fin de semaine, n’était pas du match. Une blessure mineure. Olivier Roy a bien gagné 42 verges en cinq courses, mais pour le reste, on n’a couru que quatre fois pour 6 verges…

7- Le secondeur Joël Therrien a été le plus prolifique des Stingers pour une deuxième match consécutif avec 7,5 plaqués dont un sac. À noter que l’unité défensive pourra dorénavant miser sur l’ajout d’un très bon athlète en Frédéric Boubane Lesieur, un demi de 6’3 très rapide qui a évolué au sein du programme de Penn State la saison dernière.

8- Le Rouge et Or est l’équipe qui a inscrit de loin le plus de points cette saison et également celle qui en a accordé le moins. L’équipe de Glen Constantin mène ou est deuxième dans toutes les catégories collectives sauf en ce qui concerne le nombre de verges accordées par match par la voie des airs. Et la différence n’est que de 5 avec l’équipe qui est classée 2e. Ce ne sont que des statistiques et ce n’est pas ce qui garantit les championnats. Mais disons qu’au moment où on se parle, Laval est une équipe dominante. J’ai très hâte d’aller assister au prochain affrontement contre les Bleus le 16 octobre prochain.

9- Sans tambour ni trompette, Arnaud Laporte a procédé à un troisième larcin cette saison. Lui et son coéquipier Alec Poirier sont les seuls joueurs du RSEQ avec plus d’une interception cette saison.

Je veux profiter de cette publication pour réitérer mes plus sincères condoléances aux proches de Jonathan Beaulieu-Richard ainsi qu’aux grandes familles des Carabins et des Diablos de Trois-Rivières. Nous avons appris dimanche le décès de l’ancien secondeur étoile qui a également évolué dans la LCF dont un an avec les Alouettes de Montréal. Il n’avait que 33 ans.

Enfin, si vous souhaitez regarder ou écouter le podcast Bulletinsportif où Jaysen Brian Jean-Baptiste et moi discutons de la première moitié de saison au football universitaire, c’est ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s