Football collégial : 100e victoire pour Tony Iadeluca, Xavier Roy lance un message

Crédit photo : Chantal L’Espérance

La 4e semaine d’activités au football collégial aura été marquée par quelques performances extraordinaires, mais surtout par la 100e victoire en carrière de l’entraîneur Tony Iadeluca à la tête du programme des Phénix d’André-Grasset. À noter également la victoire des Lauréats de St-Hyacinthe face aux champions en titre de la D2 et le premier choc Condors-Gaillards en D3.

Division 1

Garneau 14 – André-Grasset 26

Les hommes de Tony Iadeluca avaient laissé passer une occasion de célébrer son 100e gain en carrière derrière le banc des Phénix la semaine passée lors d’un revers de 51-35 face aux Cheetahs de Vanier. À croire qu’ils souhaitaient attendre d’être à la maison.

Le premier quart s’est terminé par la marque de 7-0 en faveur des locaux. Une passe de touché d’Esteban Bedoya à Gabriel Taché sur 33 verges. Auparavant, une tentative de placement de 29 verges avait été ratée par Garneau.

Cette première partie du match a été marquée par une importante blessure au joueur de ligne des Élans, Émile Beaulieu-Dallaire. Ce dernier a dû quitter sur une voiturette. L’entraîneur Dominic Picard me mentionnait qu’il est entre bonnes mains avec les orthopédistes de l’équipe. On lui souhaite prompt rétablissement et que la situation n’affecte pas trop sa session.

Au début du 2e quart, les Élans ont donné la réplique avec une passe de touché de 30 verges à Philip Richard. Puis sur leur possession suivante, Samuel Tremblay a rejoint Caleb Tremblay sur 10 verges pour donner les devants aux siens 14-7. Les Élans avaient pu s’approcher grâce à un jeu explosif de 55 verges de Tremblay à Mathys Croteau.

Au 2e quart, ça a été au tour de Grasset de voir l’un de ses joueurs tomber sérieusement au combat. Le porteur de ballon Mouhamadou Dia a lui aussi dû être transporté hors du terrain sur une voiturette après qu’on ait immobilisé sa jambe.

L’offensive des Phénix a été tenue à distance pour la majorité du 2e quart, mais un excellent dégagement d’Alexis Barbeau à la ligne de 1 des Élans a ensuite forcé ces derniers à concéder un touché de sûreté. Plus tôt dans la séquence offensive montréalaise, une punition avait annulé un jeu qui leur aurait donné un premier essai à la porte des buts. 14-9 à la mi-temps.

La deuxième demie a été l’affaire des Phénix. En fait, tous les points ont été inscrits au 3e quart. D’abord une passe de 57 verges de Bedoya à Simon Larose a permis à Grasset de reprendre les devants. Puis, un plaqué pour perte ayant créé une échappée par Bright Rukondo a été récupéré par Nadir Tahar Chaouch à la ligne de 3 des Élans. Le jeu a permis à Bedoya d’inscrire un touché. Louis-Félix Laurent a ensuite réussi un placement pour amener le pointage à 26-14.

Samuel Tremblay des Élans a terminé le match avec une récolte de 243 verges, deux passes de touché et une interception. Mathys Croteau a capté sept de ses passes pour 100 verges de gain. Esteban Bedoya a quant à lui complété 22 de ses 28 passes pour 343 verges, deux passes de touché et une interception. Taché et Larose ont combiné leurs efforts pour 10 réceptions et 216 verges de gain. Grégory Mulenda-St-Pierre a également été occupé chez les receveurs de passe avec 7 réceptions pour 52 verges.

Après la blessure à Mouhamadou Dia, Manoli Dimopoulos et Kervens Pierre ont porté le ballon 11 fois chacun pour des gains totaux de 130 verges.

Nadir Tahar Chaouch a complété la rencontre avec 9 plaqués pour Grasset. La recrue Bright Rukondo a quant à lui ajouté une interception et trois passes rabattues à ses statistiques personnelles. Chez les Élans, le vétéran Edward Bolduc est reparti avec 10 plaqués solos dont un pour perte.

Lévis 0 – Limoilou 42

Les Titans démolissent systématiquement tout ce qui se trouve sur leur chemin en ce début de saison 2022. Avec cette victoire sans équivoque face aux Faucons de Lévis, ils ont maintenant inscrit 149 points et en ont accordé seulement 20 en quatre matchs. Est-ce que la visite de Vanier la semaine prochaine saura les ébranler quelque peu?

Limoilou s’est inscrit au pointage avec une course du quart-arrière Jérémy Ouellette sur 14 verges. Ce fut le seul touché du premier quart qui s’est soldé 8-0. Lévis a réalisé du bon travail défensif en début de rencontre.

Lévis a tenté deux fois sa chance sur un 4e essai au 2e quart, mais est revenu bredouille à chaque occasion. Tandis que Limoilou a été plus opportuniste lorsque Jérémy Ouellette a rejoint Ismaël Akoué sur 2 verges lors d’un 4e essai pour le deuxième touché du match. Le tableau indicateur inscrivait un pointage de 18-0 à la mi-temps

Au 3e quart, c’est au sol que les Titans ont frappé avec des touchés consécutifs de Raphaël St-Pierre et Joey Marcotte pour porter le compte à 32-0. Puis, l’équipe Dave Parent a ajouté un placement suite à un long jeu de 56 verges à Akué. Enfin, c’est Jonathan Tremblay qui a pris la relève de Ouellette. Il a complété une passe à Marc-Antoine Belleau qui a filé dans la zone des buts pour un touché de 18 verges qui scellait le pointage à 42-0.

La perte du quart-arrière Thomas Cloutier fait extrêmement mal aux Faucons en ce début de saison. L’équipe n’a complété que trois passes dans ce match pour un total de 13 verges.

Justin Cloutier et William Maddox Déry ont mené la défensive des Titans avec respectivement 6,5 et 5,5 plaqués. Ils ont tous deux obtenu deux plaqués pour perte et un sac.

Vieux-Montréal 20 – Lionel-Groulx 7

Une confrontation entre les Spartiates du Vieux-Montréal et les Nordiques de Lionel-Groulx aurait pu amener les observateurs à imaginer un scénario catastrophe pour l’équipe des Basses-Laurentides. Une défaite par seulement 13 points doit-elle être considéré comme une victoire morale dans ce cas? Pas nécessairement. Les Spartiates ayant à manoeuvrer avec une infirmerie plus remplie que jamais.

Parmi les absents, notons le demi défensif étoile Mendel Joseph qui était habillé, mais qui n’a pas joué par précaution, le secondeur intérieur Zachary Lévesque qui a raté les deux derniers matchs et le demi de coin Coslens Clairveaux qui a quitté tôt la rencontre.

Au premier quart, le Vieux-Montréal a pris les devants 7-0 sur une course de 6 verges du quart-arrière Jérémy Fyfe. Le seul touché du match pour l’équipe de Rénaldo Sagesse. Le jeu clé de la séquence a toutefois été l’attrapé spectaculaire à une seule main d’Abdala Traoré tout près des lignes de côté.

Au deuxième quart, c’est encore une fois un long jeu à Traoré qui a mené à un placement pour les Spartiates. Lionel-Groulx a ensuite tenté un placement de son côté, mais a dû se contenter d’un simple. Le porteur de ballon Tristan Thibault a par la suite franchi la zone des buts pour les Nordiques, amenant le pointage à 10-7.

Un simple et un placement plus tard, la marque était de 14-7 en faveur des visiteurs. Ils ont toutefois dû vivre avec la perte d’Abdala Traoré qui joue définitivement avec une blessure qui ne veut pas complètement guérir.

Thomas Bergeron est venu en relève à Marc-Antoine Charlebois au 2e quart pour les Nordiques. Il a mieux fait que son collègue, mais ce ne fut certainement pas suffisant pour menacer le Vieux-Montréal. Ces derniers ont inscrit deux autres placements en 2e demie.

Le secondeur Loïc Brodeur a également quitté la rencontre pour Lionel-Groulx. Une perte lourde si la blessure s’avère sérieuse puisqu’il mène la ligue au chapitre des sacs du quart avec 4. Son coéquipier Zach Marier continue de mener la défensive de Lionel-Groulx. Avec 10 plaqués dans la rencontre, il a accentué son avance au sommet du circuit collégial D1. Il en a maintenant 36,5 en quatre rencontres, dont 7 pour perte.

Vanier 36 – St-Jean 23

Les champions en titre avaient gagné leurs deux dernières rencontres avant de rendre visite aux Géants de St-Jean, dont une performance de 51 points face aux Phénix d’André-Grasset la semaine précédente. St-Jean n’avait toujours pas remporté de victoire.

Le match a bien débuté pour les Géants qui ont été les premiers `s’inscrire à la marque sur un placement de 37 verges de Zachary Choinière. Les Cheetahs ont répliqué avec deux touchés consécutifs par la passe. Noah-Maël Coderre a d’abord rejoint Jahiem Chambers sur 16 verges. Puis au tout début du 2e quart, Divine Willy Diakesse a complété un jeu de 17 verges pour donner les devants aux siens 14-3.

Les Géants ont plus tard répliqué en reprenant le ballon sur une interception  Ryan Geordy Tsafack Zebaze dans la zone de Vanier, mais une punition de 15 verges a fait en sorte qu’on a débuté la séquence au 50. Mais ça n’a pas empêché Félix Gagnon de compléter un jeu de 39 verges quelques instants plus tard. Après avoir capté une passe d’Olivier Terroux il a filé le long des lignes de côté pour ramener le pointage à 14-10 avec un peu moins de 6 minutes à jouer à la demie.

Avec environ 1 minute à jouer passe de Coderre à Ben Tudu-Bianga qui, après avoir capté une longue passe de Noah-Maël Coderre, a lutté avec son couvreur pour finalement se rendre à la terre promise. Un jeu de 63 verges qui donnait les devants aux Cheetahs 21-10 avant de retraiter au vestiaire.

Au 3e quart, une longue séquence a mené à une tentative de placement de 14 verges de Nathan Nyandoro. Toutefois, une punition aux Géants a permis à leurs adversaires d’obtenir une nouvelle série de quatre essais. Celle-ci s’est conclue par un touché de 2 verges de Coderre pour finir le quart 27-10

Après avoir concédé un touché de sûreté, les Géants ont réduit l’écart sur un jeu de passe de 48 verges d’Olivier Terroux à Jonathan Martel-Joseph. Divine Willy-Diakesse, qui a connu un bon match avec 13 courses pour 89 verges, a ensuite ramené l’avance des Cheetahs à 20 points avec moins de deux minutes à jouer.

Sur la séquence offensive des Géants qui a suivi, le secondeur Michael Aoun des Cheetahs a dû quitter la rencontre après être resté allongé suite à un plaqué. Je ne saurais dire si ça a eu un impact, mais les Géants ont traversé le terrain et inscrit le dernier touché du match sur une course de Martel-Joseph.

Noah-Maël Coderre a conclu l’affrontement avec une récolte de 242 verges, trois touchés et une interception. Le jeu au sol a également été très efficace avec 241 verges. Son vis-à-vis, la recrue Olivier Terroux en a cumulé 206 avec deux passes de touché. Jonathan Martel-Joseph a été la grande vedette du côté des Géants avec un total de 145 verges de gain et deux touchés.

Joël Pinsonneault a été le leader avec 7,5 plaqués pour les Géants tandis que Michael Aoun a mené les Cheetahs avec 6,5 et un sac du quart.

Champlain-Lennoxville 34 – Notre-Dame 18

Les Cougars, menés par le porteur de ballon Jerry Momo, ont joué un match typique de Lennoxville pour sortir du Campus Notre-Dame-de-Foy avec une victoire nette.

La recrue originaire d’Ottawa a couru pour 121 verges et inscrit deux touchés pour les gagnants. Son collègue Zachary Bouchard a ajouté 65 verges au sol. La défensive a réussi pas moins de sept sacs du quart, dont deux par Ambroise Duplessis-Giroux qui a également inscrit un touché sur un ballon échappé. Christopher St-Hilaire et Emmanuel Awuni ont combiné leurs efforts pour 14,5 plaqués.

Rémi Nadeau et Xavier Fulham ont obtenu 116 verges en 30 courses pour Notre-Dame. Manny Thibert a aussi inscrit un touché pour le CNDF sur un retour de botté d’envoi.

Le jeu aérien a été anémique des deux côtés avec une récolte de seulement 226 verges au total des deux équipes. Seulement 11 des 40 passes tentées dans le match ont trouvé preneur et ça inclut un long jeu de 55 verges de Théo Deslongchamps du CNDF.

Jean-Simon Rhéaume a terminé le match avec 9,5 plaqués et un sac pour le Notre-Dame. Steve Bolo Mboumoua et Charles-Antoine Ledoux en ont ajouté 7 chacun.

Division 2

St-Hyacinthe 34 – John Abbott 23

Les Islanders de John Abbott, champions des deux dernières saisons en D2, avaient amorcé leur calendrier à la semaine 2 en prenant la mesure des filons de Thetford 40-12. Ils étaient donc loin d’être une prise facile pour les Lauréats de St-Hyacinthe qui, malgré d’assez bonnes performances, n’avaient toujours pas goûté à la victoire en 2022.

Les Islanders ont été les premiers à s’inscrire au pointage. Après une course de 25 verges de Reid Walker, Kaelan Trépanier a effectué une passe de 16 verges à Noah Smallwood dans la zone des buts, au grand plaisir des spectateurs réunis au collège de l’ouest de l’île de Montréal.

Les Lauréats ont répliqué sur une course leur deuxième séquence offensive, un touché de deux verges de Xavier Roy, qui allait connaître une performance étincelante. Les Islanders ayant bloqué la tentative de converti, le pointage était de 7-6 en faveur des locaux.

Xavier Roy (#34) / Crédit : Sophie Tousignant

Au 2e quart, Trépanier a amené les siens en position menaçante grâce entre autre à une passe de 30 verges à Cole Bellas. Toutefois, une interception dans la zone des buts par Ludovik Biedermann. St-Hyacinthe a ensuite remonté le terrain pour finalement inscrire un majeur sur une passe de 19 vgs d’Antoine Ouimet à Vincent Paquette. 13-7 St-Hyacinthe.

Les Islanders ont réagi avec un touché de William Paille qui a capté une passe de 5 verges de Trépanier. Plus tôt dans la poussée, Trépanier avait rejoint Rémy Dumas sur 43 vgs. 14-13 John Abbott.

Dès le jeu suivant Xavier Roy a inscrit un touché sur une magnifique course de 78 verges. Un trou béant avait été créé entre le centre et le garde à droite, mais il faut souligner le travail du bloqueur à gauche Samuel Lévesque qui a décroché de sa position pour venir sortir le secondeur du jeu et donner tout l’espace pour travailler à Roy.

Puis, les Lauréats ont récupéré un ballon échappé. Shawn Patrick Koffi à permis aux siens de reprendre au 44 des Islanders, mais la tentative de placement de 38 verges qui a suivi a été raté puis retournée. Un touché de sûreté en faveur de St-Hyacinthe et un simple pour John Abbott plus tard, les deux équipes allaient prendre une pase avec un pointage de 22-14 en faveur des visiteurs.

Au 3e quart, les seuls points insrits sont venus du pied de Samy Bisaillon des Islanders qui a envoyé le ballon entre les poteuax sur une distance de 18 verges.

Au 4e quart, les Lauréats ont d’abord réussi un touché de sûreté en plaquant Trépanier dans sa zone des buts. Puis Xavier Roy, encore lui, a accompli un autre exploit avec un touché par la course de 75 verges. C’était donc 31-17 avec moins de 10 minutes à faire.

Un sac de Samuel Marshall, son 2e du match, a placé les Islanders dans une position où ils se devaient de concéder deux points. Ces derniers ont toutefois inscrit un touché de 25 verges sur une passe à Cole Bellas. Le converti de deux points a par contre été raté.

Au total, Xavier Roy a couru pour 242 verges et inscrit trois touchés dans le match. Ses deux premières performances cette saison avaient été de 16 et 41 verges. La saison dernière, il avait couru pour 261 verges en 7 matchs réguliers avant d’en engranger 176 dans une défaite en quart de finale face à Édouard-Montpetit. Kaelan Trépanier a quant à lui été le meilleur en attaque chez les Islanders avec 24 passes complétées en 41 tentatives pour 298 verges de gain et trois passes de touché.

Valleyfield 24 – Montmorency 35

Avec des fiches identiques de deux victoires et aucune défaite, le Noir et Or de Valleyfield et les Nomades de Montmorency s’apprêtaient à disputer un gros match samedi soir à Laval.

Forts d’une écrasante victoire de 40-0 la semaine précédente contre Édouard-Montpetit, les Nomades ont continué sur leur lancée en première demie. Peter-Andy Tipaldos a inscrit 4 touchés au sol dans les 30 premières minutes de jeu. Victor Charland et Olivier Cool faisaient de la magie sur le jeu aérien et la défensive menée par Horeb Noutchogouin Houena ne donnait rien au Noir et Or. Ce dernier a rabattu deux passes, forcé un échappé et réussi 6 plaqués en solo dans la rencontre.

Horeb Noutchogouin Houena (19) et Vincent Poirier (43) / Crédit photo : Éric Mimeault EM Photosport

Depuis le premier quart de leur premier match face aux Lauréats de St-Hyacinthe, les Nomades étaient sur une lancée de 98-7 après cette première mi-temps. Mais le Noir et Or n’allait pas quitter les terres lavalloises sans se battre. De façon systématique, Simon Boudreault et sa bande ont su se créer un momentum et ont remporté clairement la 2e demie.

Après avoir réduit l’écart à 28-10, grâce entre autre à une passe de touché de 5 verges de Boudreault à Sean Devaney, le Noir et Or a permis à Charland et Cool de répliquer sur un jeu de 43 verges. Mais à partir de là, le match a été l’affaire de Valleyfield. Et cela malgré une blessure à leur porteur de ballon Da-Verne Young, qui a tout de même terminé le match avec une récolte totale de 97 verges (84 au sol et 13 par la passe).

Au début du 4e quart, Boudreault a inscrit un touché au sol portant la marque à 35-16. Puis avec un peu moins de 3 minutes à jouer, c’est Yann Gaudet qui a inscrit un touché au sol. Le converti de deux points qui a suivi a porté le pointage à 35-24. Le temps s’est ensuite écoulé, au grand dam des fans des Lauréats qui sentaient bien que si le match avait eu cinq quarts, la remontée aurait pu se compléter.

La deuxième demie a été trèèèès longue avec une quantité phénoménale de punitions.

Simon Boudreault a complété 21 de ses 34 passes pour 231 verges en plus d’ajouter 42 autres verges au sol. Il était déc¸u du résultat final, mais satisfait de l’effort des siens qui ont beaucoup mieux fait en 2e demie. « Nous y sommes allés jeu par jeu après la pause de la demie. Ça ne servait à rien de paniquer, on savait qu’on pouvait mieux jouer. » Andrew Poitras et William Bradford ont été les deux meilleurs receveurs du Noir et Or avec un total de 10 réceptions pour 122 verges.

Victor Charland a quant à lui terminé 18 en 26 pour 269 verges et un touché. Olivier Cool a ajouté 6 réceptions pour 106 verges à sa récolte de la saison. Il trône au sommet des receveurs de la ligue avec 19 attrapés pour 391 verges, soit 176 de plus que son plus proche poursuivant, Charles Baillargeon de Sherbrooke.

Les vétérans Lancelot Gilbert et Sacha Godbout ont obtenu un sac chacun pour Valleyfield. Woobens Parent et Alsény Keita ont fait de même pour Montmorency.

Édouard-Montpetit 23 – Sherbrooke 28

Les Volontaires de Sherbrooke étaient toujours invaincus avant de recevoir les Lynx d’Édouard-Montpetit, toujours sans victoire. Mais la tâche n’a pas été simple pour autant du côté de Sherbrooke. D’abord parce que les Lynx voulaient se reprendre après une dure défaite face à Montmorency la semaine précédente. Mais aussi parce que la troupe de Nicholas Melsbach misait sur le retour de William Chamberland.

Au début du premier quart, le secondeur Grégory St-Amand a démontré de quel bois il allait se chauffer pendant cette rencontre. Sur le tout premier jeu offensif des Volontaires, il a fait perdre le ballon au porteur sherbrookois et son coéquipier Loic Boissy l’a récupéré. Malheureusement pour eux, ils ont dû se contenter d’un dégagement qui a été retourné jusque dans la zone des buts par Léo Roy. 7-0 Sherbrooke.

Chamberland n’a pas mis de temps à se manifester pour les Lynx avec une course de 73 verges, dès la reprise. Deux jeux plus tard, Alexis Diotte inscrivait le touché sur 9 verges pour égaler la marque. Ce ne fut pas très long pour Sherbrooke afin de reprendre les devants. Dès la séquence suivante, Samuel Goulet-Ménard a lui-même porté le ballon sur 15 verges. C’était déjà 14-7 après 11:30 de jeu.

Au 2e quart, profitant notamment de blessures à Léo Roy et Emmanuel Duval, les Lynx ont parcouru le terran à partir de leur ligne de 36. Une passe de 20 verges à William Chamberland sur un 3e et 14 suivie d’une autre passe de Charles-Antoine Lemieux à Angelo Nimaga sur 45 verges ont permis de créer l’égalité à nouveau avant la fin de la 1re demie.

Au retour de la pause, les Volontaires ont amorcé une séquence adossés à leur zone des buts. Mais plusieurs bons jeux de suite de la part de Loïc Côté, Charles Baillargeon, Hubert Tremblay et Eduardo-David Posadas Pereira combinés à des pénalités coûteuses décernées aux Lynx ont permis au quart Samuel Goulet-Ménard de mener les siens à la terre promise avec une passe de deux verges à Charles Baillargeon. Notons au passage l’excellent travail d’Antonin St-Pierre des Lynx qui a stoppé deux courses des Volontaires de la ligne de 1 avant le touché.

À la fin du 3e quart, la connexion Goulet-Ménard-Baillargeon a frappé de nouveau. Cette fois avec une passe de 37 verges qui plaçait le ballon à la ligne de 1 adverse. Cette fois, le quart a terminé le travail pour donner les devant 28-14 à Sherbrooke. Sur la séquence suivante, les Volontaires ont perdu les services d’Olivier Gagné qui connaissait tout un match avec trois sacs. Plus tard au 4e quart, c’est son coéquipier Jacob Touchette qui a requis de l’aide pour quitter le terrain.

À l’amorce du 4e quart, les Lynx s’approchaient en zone adverse, mais Antoine Dandurand a intercepté sa troisième passe de la saison. Édouard-Montpetit a tout de même pu obtenir un touché de sûreté.

L’équipe a repris le ballon, mais la séquence a été coûteuse pour les Lynx qui ont perdu les services de leur quart-arrière Charles-Antoine Lemieux qui a été frappé sévèrement à la hauteur des épaules au même moment où il était saisi aux chevilles. Il ne pouvait pas mettre de poids sur ses jambes à la sortie. Sa saison est terminée.

Nicolas Chabot a pris le relais. Il a réussi à lancer une passe de touché à William Chamberland pour ramener l’écart à 5 points. Les Volontaires ont été en mesure de conserver le ballon jusqu’à la fin pour mettre la main sur la victoire.

Chamberland a conclu le match avec 116 verges au sol et 32 par la voie des airs pour les Lynx. Nimaga a capté 5 passes pour 95 verges. Et en défensive, St-Amand a été le meneur avec 8 plaqués dont deux pour perte et un sac.

Du côté de Sherbrooke, Charles Baillargeon a capté 5 passes pour 92 verges. Loïc Côté a couru 14 fois pour 72 verges.

Trois-Rivières 22 – Outaouais 19

Les Diablos de Trois-Rivières ont joué un match simple en gardant le ballon au sol et en déployant une défensive efficace pour mettre la main sur une première victiore en 2022. Mais une victoire in extremis grâce à un placement de 39 verges de Louis-Thomas Laliberté avec moins de 40 secondes à faire au 4e quart.

Avec 42 jeux au sol pour 181 verges de gain contre 21 jeux de passe pour 71 verges, les Diablos ont contrôlé le temps de possession et empêché les Griffons de l’Outaouais de déployer quoi que ce soit qui vaille. Mais ça n’a pas empêché ces derniers de donner la frousse aux visiteurs qui s’étaient forgé une avance de 19-10 au 4e quart.

Notons le retour d’interception de la recrue Malik Sediri pour un touché.

Division 3

Beauce-Appalaches 31 – Jonquière 15

Le premier affrontement entre les deux finalistes de la saison 2021 est allé à l’avantage des Condors. Avec l’avance 21-0 à la demie et 31-7 au 3e quart, l’équipe beauceronne a quelque ralenti en fin de match.

Thomas Jean a décoché quatre passes de touché et amassé 244 verges par la voie des airs en plus de courir 6 fois pour 28 verges. Le receveur Jérémy Gosselin a terminé la rencontre avec 5 réceptions pour 101 verges et deux touchés. 8 receveurs différents ont capté une passe et sept porteurs ont été utilisés par Marc Loranger.

En défensive, Louis-David Savard a obtenu trois plaqués, un sac et une interception. Toutefois, le joueur par excellence de la rencontre était de l’autre côté du ballon. Derek Martel des Gaillards de Jonquière a réussi ses 4e et 5e interceptions de la saison en plus de réussir 7 plaqués.

Notons aussi les deux touchés du receveur de 6’3 Enzo Dihoulou, lui qui a capté sept passes pour 98 verges. Il a maintenant 4 touchés cette saison, ce qui le place à égalité avec Nicola Lebel de Victoriaville au sommet des receveurs de la D3 québécoise.

Chicoutimi 26 – La Pocatière 16

Le quart-arrière Alex Therrien de La Pocatière et son receveur Olivier Boulanger ont joué un grand match, mais ce ne fut pas suffisant pour donner la victoire aux Gaulois face aux Couguars de Chicoutimi. Therrien a lancé pour 319 verges et 2 touchés tandis que Boulanger captait sept de es passes pour des gains de 116 verges.

William Ward et Camil Gilot ont quant à eux combiné leurs efforts pour 128 verges et deux touchés en 24 courses pour Chicoutimi.

Drummondville 7 – Ahuntsic 45

Deux joueurs ont inscrit leur nom dans le grand livre de cette rencontre. D’abord, le porteur de ballon Arthur Bédard qui en 11 courses a amassé 214 verges au sol et inscrit trois touchés en plus de capter une passe pour 67 verges. Puis, Oriola Poirier-Shote, un athlète spécial qui ne jouait pas au football avant cette saison et qui vient de connaître un deuxième match consécutif avec plus de 140 verges de réception.

Comme l’a dit si bien Chris M’Bemba dans la dernière édition du podcast Bulletinsportif, chapeau aux recruteurs des Aigles qui dénichent ces perles.

Philippe Mathieu a marqué le seul majeur des Voltigeurs. Il a capté trois passes pour 58 verges. Son coéquipier Louis Marion en a aussi attrapé trois pour 65 verges.

Lanaudière 0 – Victoriaville 36

Le quart des Vulkins de Victoriaville Olivier Robichaud n’a pas eu à se casser la tête dans cette rencontre. Il a remis le ballon à Valentin Delayen qui a trouvé toutes les façons de le faire avancer. 4 réceptions pour 115 verges et un touché ainsi que 17 courses pour 109 verges au sol.

En défensive pour les Vulkins, Zakary Leblanc a rabattu quatre fois le quart adverse derrière sa ligne de mêlée. Son coéquipier Isaac Lallier a réussi deux interceptions et Jacob Lambert a également intercepté une passe pour la retourner jusque dans la zone des buts.

Pour Lanaudière, Benjamin Poitras a capté quatre passes pour 89 verges. Danick Pilon a réussi 8,5 plaqués et Louis-Alexandre Lemire a récolté 2 sacs.

Shawinigan 9 – Champlain-St-Lambert 18

Avec 13 courses et une récolte de 134 verges, Shamar Parkinson des Cavaliers de Champlain St-Lambert a été l’étoile offensive de ce match. En défensive, c’est son coéquipier Caleb Sassi avec 5,5 plaqués et un sac qui s’est démarqué.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s