Football universitaire – Semaine 4 : L’attaque des Stingers explose, la résilience du Vert & Or étonne

Crédit photo : James Hajjar

Cette dernière fin de semaine au football universitaire nous aura donné des pointages qu’on pouvait attendre, mais pas nécessairement pour les matchs prévus. Le Vert & Or a donné toute une opposition aux Carabins alors que les Stingers ont complètement dominé la deuxième demie de leur match face aux Redbirds.

Nos impressions.

Sherbrooke 21 – Montréal 24

1- La défensive du Vert & Or de Sherbrooke a bien failli mener l’équipe à une première surprise dans la ligue cette saison. En limitant Bertrand Beaulieu à seulement 54 verges au sol en plus de réussir deux sacs, la ligne menée par Jérémy Verreault, Dylan Côté et Emeric Hamelin démontre tout le potentiel qu’on voyait en elle. Malheureusement, des blessures l’ont empêché de briller de tous ses feux dans les dernières années, mais cette année qui peut se vanter de faire mieux?

2- Marius Massé-Vincelette est un joueur qui devrait servir de modèle à tous les jeunes athlètes de la province. À 5’4, il est non seulement un demi de coin partant au niveau universitaire, mais il réussit chaque semaine des jeux clés. Cette fois, son retour de 110 verges après avoir récupéré un échappé au 4e quart a permis de créer l’égalité et de donner toute une frousse aux Bleus.

3- Jonathan Sénécal a dû se contenter d’un taux de réussite de 55,3% sur ses tentatives de passe au cours des deux derniers matchs avec seulement une passe de touché et deux interceptions. Bien qu’il soit en mesure d’accumuler les gains aériens (il mène le RSEQ avec une moyenne de 284 verges par match), il n’a complété que quatre passes de touché en trois matchs cette saison. Les nombreuses blessures à ses receveurs, dont son arme de prédilection la saison dernière Hassane Dosso, n’aident certainement pas la cause.

4- Les receveurs William Marchand et Emilio James Leclair du Vert & Or ainsi que les joueurs défensifs Charles-Elliott Bouliane, Nicky Farinaccio et Bruno Lagacé des Carabins ont très bien fait durant la rencontre. Est-ce que le fait d’avoir évolué avec les Phénix d’André-Grasset au niveau collégial et donc d’avoir joué sur le terrain du Complexe sportif Claude-Robillard a pu les aider?

5- Le Vert & Or a maintenant une fiche de 2-2 sans avoir joué un seul match avec son quart-arrière #1 Anthony Robichaud en plus d’avoir eu à vivre avec les blessures à Zachary Cloutier. Mathieu Lecompte et Justin Chapdelaine s’en sont même remis à leurs options 4 et 5 à cette position lors du match contre les Carabins. Cette résilience démontre la qualité du travail des entraîneurs et le soutien que se donnent entre eux les joueurs du Vert & Or. Et le fait que j’en parle au point 5 démontre à quel point cette équipe fait de bonnes choses.

6- Le match a été marqué par un violent plaqué de Pierre-Gabriel Germain sur Gabriel Côté lors d’un retour de botté de dégagement. Suite à ce jeu, les Carabins ont été punis 15 verges, mais le père de Gabriel Côté a lancé un cri du coeur sur sa page Facebook dans l’espoir de voir des changements afin d’assurer une meilleure protection aux joueurs.

7- Commentaires d’après-match recueillis par Jaysen Brian Jean-Baptiste qui était sur place :

  • Le demi de coin des Carabins Bruno Lagacé a amorcé la rencontre avec un « pick 6 » sur la toute première séquence. « Ç’a très bien commencé. Je n’aurais pas pu demander mieux qu’une interception pour un touché en début de match. Par la suite, Sherbrooke nous ont surpris avec leur jeu aérien. Ils nous ont donné tout un match avec beaucoup de stress. »
  • Le coordonnateur offensif Justin Chapdelaine : « Évidemment, devoir jouer notre quatrième quart-arrière nous met dans une position difficile, mais honnêtement je suis vraiment fier de ce que Gianni a fait sur le terrain. Il a vraiment eu de bons jeux et je pense qu’il va apprendre de ses erreurs. Il a également mentionné : « Nos joueurs ont montré beaucoup de résilience. Notre défense nous aide énormément et joue à un très haut niveau.»
  • Le quart recrue Gianni Casati en était à ses premières armes au football universitaire. Voici comment il a qualifié sa performance après la rencontre : « Ma performance aurait pu être meilleure, mais j’ai fait ce que je pouvais avec l’équipe pour briser la glace. À l’avenir, on ne peut que viser plus haut. Le jeu universitaire est beaucoup plus vite qu’au cégep, donc je dois lancer le ballon plus vite et mieux utiliser mes jambes quand je peux. Je ne suis pas un gars stressé dans la vie. Quand le moment est venu, j’avais de la glace dans mes veines et j’étais prêt à jouer. »
  • L’entraîneur-chef des Carabins Marco Iadeluca : « Je pense que l’on voulait établir notre jeu au sol au premier quart et ça nous a fait perdre un peu de rythme. Je pense que notre attaque est bonne quand elle est diversifiée. Nous avons un quart-arrière qui distribue très bien le ballon. Il faut menacer les équipes adverses verticalement et c’est ça que nous avons mieux fait au deuxième quart. On manque beaucoup trop d’opportunités. On ne peut pas avoir un revirement à ligne de 1 adverse. J’ai aimé comment on a montré du caractère. Quand le match est sur la ligne, nos joueurs performent à leur mieux.
  • L’entraîneur de la ligne offensive des Carabins Mathieu Pronovost : « Les gars ont travaillé fort comme à chaque match, mais ce n’était pas à l’image de ce que l’on souhaite mettre sur film. Des erreurs de communication, des erreurs d’assignation et des erreurs de concentration. On doit mieux travailler pendant la semaine pour être plus préparé pour jouer des gros matchs comme celui-ci.»
  • Mathieu Lecompte, entraîneur-chef du Vert & Or : « Nos jeunes hommes ont montré une résilience extraordinaire. Il faut réaliser nos objectifs de matchs. Aujourd’hui, on n’a pas gagné la guerre des revirements et des pénalités. On va se serrer les coudes et travailler fort ensemble pour mieux performer.»

McGill 16 – Concordia 42

1- Un match en deux temps qui a semblé complètement basculer lorsque Derek Achaempong a intercepté une passe d’Éloa Latendresse-Régimbald dans sa zone des buts avec 1:57 à jouer à la 1re demie. Les Redbirds menaient alors 16-7. 9 jeux et 90 verges plus tard, Olivier Roy traversait lui-même la ligne des buts pour rétrécir l’écart à 16-14 au lieu d’entrer au vestiaire avec un déficit d’au moins 12 points si McGill avait réussi un placement. La 2e demie a été catastrophique pour les hommes de Ron Hilaire.

2- Le jeu au sol des Stingers a complètement pris le contrôle de la rencontre pour permettre à l’équipe de contrôler le ballon durant 19:53 en deuxuième demie. Les bonnes courses de Dwanté Morgan (111 verges et un touché) ont offert à Olivier Roy le luxe de diriger une attaque moins prévisible et il en a profité. Il a complété 25 de ses 36 passes pour 357 verges de gain, son meilleur match de la saison.

3- Jacob Salvail blessé, c’est Santino Sparagna qui évoluait à sa position. L’ancien des Cavaliers de Champlain-St-Lambert a capté 8 passes pour 93 verges. Mais c’est Jeremy Murphy qui a été le meilleur des siens à ce chapitre avec 8 réceptions aussi, mais pour un total de 149 verges de gain. Jaylen Greaves a également fait sa part avec quatre catchs pour 72 verges.

4- Les Redbirds évoluaient sans les services de leur receveur étoile Darius Simmons. Celui-ci avait raté toute la semaine d’entraînement pour des raisons personnelles.

5- 4 des 5 joueurs ayant obtenu le plus de plaqués chez les Redbirds évoluent dans la tertiaire. C’est généralement signe que les porteurs de ballon ont pu se rendre jusqu’à eux et/ou que les receveurs ont capté plusieurs passes. Ça donne effectivement une bonne idée de l’allure de la rencontre.

6- La défensive des Stingers a très bien fait pour contrer Latendresse-Régimbald et sa bande en ramenant le jeu le plus possible vers le centre du terrain. La preuve en est l’excellente performance du secondeur intérieur Joël Therrien qui a mené son équipe avec 6 plaqués et un sac.

Les matchs de la fin de semaine prochaine ne seront pas diffusés à TVA Sports. Les Carabins seront au stade Percival-Molson pour y affronter les Redbirds samedi 13h tandis que le Rouge et Or recevra les Stingers dimanche à la même heure. Après cela, on aura déjà atteint la première moitié du calendrier régulier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s