Stingers de Concordia : Faire confiance au processus

Poursuivons la tournée des équipes québécoises, en prévision de la saison de football universitaire 2022, avec les Stingers de l’Université Concordia.

Le programme a terminé sa saison 2021 avec quatre victoires et quatre défaites. Cette dernière a été marquée par les performances exceptionnelles du quart-arrière Olivier Roy, qui a remporté le prix du Joueur par excellence de la RSEQ. Il a notamment inscrit un nouveau record du football universitaire québécois avec une récolte de 580 verges par la passe contre Sherbrooke.

On peut aussi souligner le travail remarquable de leur groupe de receveurs, avec Jaylan Greaves, le vainqueur du titre de recrue de l’année du circuit québécois, et Jacob Salvail. Toutefois, les Stingers sont loin d’être satisfaits de leurs accomplissements récents.

Brad Collinson, l’entraîneur-chef du programme, m’a décrit l’approche adoptée par l’équipe pour continuer de progresser année après année, durant un appel téléphonique.

« On continue de bâtir ce que l’on a voulu établir depuis notre arrivée ici. Une culture dans laquelle tous les membres de l’équipe peuvent s’intégrer. On est ravi avec où nous sommes dans ce processus ». – Brad Collinson, entraîneur-chef des Stingers

« Rien n’est donné dans cette ligue. Nous devons travailler pour tout obtenir.», ajoute-t-il.

Cette année, l’assouplissement des restrictions liées à la pandémie a aidé les joueurs à établir plus facilement l’éthique de travail, la discipline et la camaraderie durant les derniers mois.

L’offensive sera de nouveau dirigée par le quart-arrière Olivier Roy, accompagné de son groupe talentueux de receveur, sous la supervision du coordonnateur Alex Surprenant. C’est un groupe dynamique qui s’est affirmé particulièrement dans les fins de match.

À mon avis, les expériences qu’ils ont eues durant des matchs serrés, avec beaucoup de tension, vont grandement leur servir durant cette saison. Réussir à gagner, peu importe les circonstances, surtout à la fin des rencontres, est une caractéristique clé de bons groupes offensifs.

L’an dernier, la protection de la ligne offensive des Stingers a été un point faible à certains moments. L’équipe a alloué un total de 25 sacs la saison dernière, le plus haut total du RSEQ. Cependant, avec le recrutement, l’ajout de nouveaux talents à la ligne offensive, tels que François Smith (ancien des Géants de Saint-Jean-sur-Richelieu) ou Fabrizio Mazzaferro (ancien des Cheetahs de Vanier) apportera davantage de profondeur et polyvalence à un groupe qui a gagné de l’expérience.

Crédit : Kyran Thicke , photographe

Aussi, on souhaitera peut-être voir davantage le jeu au sol être l’affaire des Morency et Morgan. La saison dernière, Olivier Roy ayant été le porteur numéro un de l’équipe avec 318 verges de gain.

En défense, le talentueux demi-défensif Ahmadou Boubacar, nommé sur l’équipe étoile 2021 du RSEQ, sera un pillier pour ce groupe, supervisé par le coordonateur Ed Philion. Le départ de vétérans étoiles tels que Khadeem Pierre et Derek Acheampong donne un rôle accru à d’autres jeunes joueurs.

Il sera intéressant aussi de voir le développement de joueurs tels que Zach Philion, qui sera assurément un grand leader de cette défensive avec Dawson Pierre, William Castonguay et Gabriel Tremblay.

Les Stingers sont très satisfaits de leur recrutement pour le côté défensif. Ils ont intégré des joueurs prometteurs avec un excellent talent athlétique et une éthique de travail remarquable.

«Les deux gars qui nous ont vraiment impressionné dès leur arrivée, c’est Loik Gagné (ancien des Phénix d’André-Grasset) et Benjamin Bellefroid (ancien des Géants de Saint-Jean-sur-Richelieu) », révèle Collinson.

« Dans notre province, le recrutement est extrêmement compétitif. Les joueurs veulent jouer pour des équipes qui vont dans la bonne direction.», ajoute-t-il.

Crédit : Page Instagram de Football des Stingers de Concordia

Bref, l’organisation des Stingers de Concordia a gagné davantage de confiance et est impatiente de confronter ses rivaux dans la RSEQ.

« Notre but est de nous rendre en séries éliminatoires. À partir de là, tout peut arriver.», affirme Collinson.

Les Stingers de Concordia affronteront les Carabins de l’Université de Montréal au Concordia Stadium le 27 août à 14h.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s