30% des joueurs choisis au repêchage de la LCF viennent du Québec

Publié par

Photo : Enock Makonzo / Crédit : Coastal Carolina Athletics

La Ligue canadienne de football a présenté mardi soir sa séance de repêchage annuelle des joueurs canadiens. Si sur 74 joueurs sélectionnés, 10 provenaient d’universités membres du RSEQ, c’est un total de 22 joueurs québécois qui ont trouvé preneur auprès des neuf équipes du circuit.

Sans surprise, beaucoup d’emphase est mise sur les choix des Alouettes de Montréal et sur les joueurs provenant des universités québécoises. Mais il ne faudrait pas oublier tous ces étudiants-athlètes qui passent par les autres universités canadiennes et la NCAA aux États-Unis.

En première ronde, deux Québécois ont été repêchés. Au 4e rang, les Elks d’Edmonton ont mis la main sur le demi défensif / secondeur Enock Makonzo, natif de Lachine et ancien des Aigles d’Or de Dalbé-Viau ainsi que des Spartiates du Vieux-Montréal. Ayant évolué avec Coastal Carolina au cours des trois dernières saisons, il avait été l’objet d’un article d’Antoine Deshaies de Radio-Canada en novembre 2020. Il pointe au 11e rang de l’histoire du circuit collégial D1 pour le nombre de plaqués en carrière. En 79 matchs dans la NCAA, il a récolté 150 plaqués.

Puis, trois rangs plus tard, c’est le receveur Samuel Emilus, ancien des Cheetahs de Vanier et des Loups de l’école Curé-Antoine-Labelle qui a été le premier choix des Roughriders de la Saskatchewan. Emilus avait été choisi à deux reprises sur l’équipe d’étoiles offensives du RSEQ au niveau collégial en 2016 et 2017. Il est un des huit receveurs de l’histoire du circuit collégial D1 québécois à avoir capté au moins 100 passes en carrière et ses 21 touchés en carrière le placent encore au 3e rang à ce chapitre. En carrière dans la NCAA, Emilus a capté 76 passes pour 905 verges et 10 touchés.

Samuel Emilus, receveur des Bulldogs de Louisiana Tech et ancien du Vieux-Montréal et de Curé-Antoine-Labelle / Crédit photo : LA Tech Athletics

Le premier joueur issu d’une équipe universitaire du RSEQ a été le joueur de ligne offensive Cyrille Hogan-Saindon, au 11e rang par le Rouge et Noir d’Ottawa. Le colosse de 6’5 et 310 livres a été le premier de cinq porte-couleurs du Rouge et Or de l’Université Laval à être repêché mardi soir.

En 3e ronde, trois autres joueurs québécois ont vu leur nom être nommé par une formation de la LCF. Les Elks d’Edmonton ont d’abord mis la main sur Marc-David Bien-Aimé, joueur de ligne offensive de Fresno State et ancien des Nomades du Collège Montmorency. Un monstre à 6’5 et plus de 350 lbs.

Josh Archibald / Crédit : Joe Pimentel

Au 23e rang, Josh Archibald, joueur de ligne défensive des Redbirds de McGill, ira tenter sa chance avec les Lions de la Colombie-Britannique. Immédiatement après, le receveur du Rouge et Or Vincent Forbes-Mombleau, qui avait épaté au combine, a été le premier Québécois sélectionné par Danny Maciocia et les Alouettes de Montréal.

Vincent Forbes-Mombleau fait la démonstration de ses habiletés athlétiques / Crédit photo : Mathieu Bélanger

Les Alouettes ont d’ailleurs utilisé quatre de leurs 10 choix pour piger au RSEQ. Après Forbes-Mombleau au 3e tour, Tysen-Otis Copeland (4e ronde / demi défensif / Carabins Montréal), Ryth-Jean Giraud (5e ronde / porteur de ballon / Carabins Montréal) et Yanis Chihat (7e ronde / secondeur / Rouge et Or) se sont ajoutés à la brigade montréalaise. Il sera plus qu’intéressant de suivre le parcours de ces quatre athlètes. Si Chihat est principalement vu comme un joueur d’unités spéciales au niveau professionnel, on peut penser que les trois autres auront une réelle opportunité de se faire valoir à leur position.

Tysen-Otis Copeland / Crédit James Hajjar

Tristan Fleury, demi défensif des Redbirds de McGill, a été le choix de 5e ronde des Roughriders. Avec 65,5 plaqués en 15 matchs au cours des deux dernières saisons, Fleury a été un des joueurs les plus impliqués défensivement à chacune de ces saisons. Il a par ailleurs complété la dernière campagne avec 4 interceptions.

En 6e ronde, Khadeem Pierre des Stingers a vu son nom apparaître au tableau à côté du logo du Rouge et Noir d’Ottawa. Natif de la capitale canadienne, Pierre a joué son football collégial avec les Cougars de Champlain-Lennoxville. J’ai donc décidé de le compter parmi les Québécois. Recrue défensive de l’année au RSEQ en 2017 et trois fois nommé sur l’équipe d’étoiles défensive du circuit, Pierre a réussi 12 interceptions en 30 matchs universitaires en carrière.

Khadeem Pierre des Stingers / Crédit photo : Andrew Maggio

Puis, en 7e et 8e rondes, Nicolas Guay (LO) et Luca Perrier (PB) du Rouge et Or ont été sélectionnés respectivement par Hamilton et Ottawa.

À noter que parmi les joueurs sélectionnés, je n’ai pas comptabilisé le demi défensif Demetri Royer 25e choix par les Stampeders de Calgary. Il est né en Floride, mais son père Christian est un ancien hockeyeur professionnel québécois.

Le festival des jumeaux

En fin de première ronde, au 9e rang, les Alouettes ont mis la main sur Tysen Philpot, receveur de passes des Dinos de Calgary. Quatre rangs plus tôt, son frère jumeau Jalen avait été le tout premier choix de l’équipe de leur patelin, les Stampeders. C’est fantastique de voir deux frères jumeaux être choisis au repêchage, qui plus est au premier tour. Mais l’histoire des jumeaux ne s’arrête pas là.

En première ronde, Edmonton a sélectionné au 8e rang le quart de Waterloo Tre Ford, récipiendaire du trophée Hec Crighton en 2021 remis au joueur par excellence au Canada. Cinq rangs plus loin, les Blue Bombers de Winnipeg ont pris son frère jumeau Tyrell, demi défensif. Mais ce n’était pas tout.

Woodly et Wesly Appolon / Crédit photo : Canada Football Chat

En cinquième ronde, les frères Wesly et Woodly Appolon ont été choisis successivement aux 39e et 40e échelons par Edmonton et Ottawa. Les deux secondeurs de 6’4 qui évoluaient en division 2 de la NCAA avec les Golden Tigers de Tuskegee en Alabama sont des anciens des Nomades de Montmorency et de l’école secondaire Jean-Grou dans l’est de Montréal. D’ailleurs, Montmorency n’est pas étranger aux secondeurs jumeaux. Les frères Morissette viennent de terminer leur carrière là-bas et seront désormais à Concordia.

Liste des joueurs québécois sélectionnés au repêchage LCF du 3 mai 2022

  • Enock Makonzo DD – Coastal Carolina – 1re ronde (4) Edmonton
  • Samuel Emilus REC – Louisiana Tech – 1re ronde (7) Saskatchewan
  • Cyrille Hogan-Saindon LO – Rouge et Or – 2e ronde (11) Ottawa
  • Marc-David Bien-Aimé LO – Fresno State – 3e ronde (21) Edmonton
  • Joshua Archibald LD – Redbirds – 3e ronde (23) Colombie-Britannique
  • Vincent Forbes-Mombleau REC – Rouge et Or – 3e ronde (24) Montréal
  • Tysen-Otis Copeland DD – Carabins – 4e ronde (33) Montréal
  • Wesly Appolon SEC – Tuskegee – 5e ronde (39) Edmonton
  • Woodly Appolon SEC – Tuskegee – 5e ronde (40) Ottawa
  • Ryth-Jean Giraud PB – Carabins – 5e ronde (42) Montréal
  • Tristan Fleury DD – Redbirds – 5e ronde (45) Saskatchewan
  • Chris Ciguineau DD – Ottawa – 5e ronde (47) Winnipeg
  • Jérémie Dominique DD – Charleston – 6e ronde (48) Edmonton
  • Frednick Éveillard REC – Ottawa – 6e ronde (50) Colombie-Britannique
  • Khadeem Pierre DD – Stingers – 6e ronde (55) Hamilton
  • Jérémy Kapelanski-Lamoureux LD – Guelph – 6e ronde (56) Winnipeg
  • Yanis Chihat SEC – Rouge et Or – 7e ronde (60) Montréal
  • Shaquille St-Lot – Maine – 7e ronde (61) Calgary
  • Nicolas Guay LO – Rouge et Or – 7e ronde (64) Hamilton
  • Cedrick Lavigne DD – Carleton – 7e ronde (65) Winnipeg
  • Luca Perrier PB – Rouge et Or – 8e ronde (67) Ottawa
  • Michael Pezzuto LD – Ottawa – 8e ronde (71) Toronto

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s