RSEQ Universitaire : Siciliano domine toujours et place aux éliminatoires au hockey et au volley

Basketball, hockey ou volleyball, les matchs s’enchaînent et les bonnes performances aussi. Cette semaine, la garde étoile des Gaiters de Bishop’s Amaiquen Siciliano a encore une fois démontré toute l’étendue de son talent alors que la saison régulière a pris fin au hockey et au volleyball féminin. Faits saillants des matchs de la fin de semaine…

Pour le tour d’horizon de la dernière semaine au sport collégial, cliquez ici

Basketball

La course au sommet du classement est plus serrée que jamais au basketball féminin. Après les matchs de la fin de semaine, Concordia et Laval ont une fiche de 5-3 alors que Bishop’s et l’UQAM sont à 4-2. McGill ferment la marche étant toujours à la recherche d’un premier gain en 2021-22.

Depuis le retour de la pause, les calendriers ont été refaits de telle sorte que chaque semaine, deux équipes s’affrontent en matchs aller-retour. Une équipe est donc en congé. Guillaume Giroux a profité des deux matchs contre McGill, des victoires par 39 et 19 points, pour faire jouer tout son personnel. Personne n’ayant passé plus de 24 minutes par joute sur le terrain.

L’autre confrontation impliquait Bishop’s et Concordia. Deux matchs serrés qui ont vu les deux équipes s’échanger des victoires. Lors de la première rencontre, à Concordia, l’équipe hôtesse semblait bien en selle avec une avance qui a oscillé entre 7 et 15 points de la fin du 2e quart au milieu du 4e. Une poussée tardive de Bishop’s a bien failli faire basculer le tout, mais ce fut trop peu trop tard et Concordia l’a finalement emporté 65-62. Myriam Leclerc avec 18 points, 6 passes décisives et 6 rebonds en 39 minutes de jeu (sur 40) a été la pierre angulaire chez les Stingers. Amaiquen Siciliano a répliqué avec 25 points, 5 assistances et 4 vols de ballon.

Amaiquen Siciliano des Gaiters de Bishop’s a inscrit 56 points en deux matchs face à Concordia

Dans le match retour, Siciliano a encore mieux fait avec 31 points, 7 assistances et 3 vols de ballon, réussissant au passge 5 tirs de trois points. Elle a été bien épaulée par Katerina Stoupas (22 pts, 10 rebonds et 7 vols de balle) et Jael Kabunda (13 points et 11 rebonds). Les Gaiters n’avaient probablement pas aimé leur début de match deux jours plus tôt et elles ont tout donné en début de rencontre prenant les devants par jusqu’à 29 points au milieu du 2e quart. La victoire des Gaiters s’est finalement concrétisée par 7 points. Leclerc a inscrit 21 points pour les Stingers en plus de récolter 7 rebonds et 5 passes. Sa coéquipière Serena Tchida a contribué 16 points et 10 rebonds.

Chez les hommes, les opposants étaient les mêmes que chez les femmes. Par contre, dans leur cas, c’est totalement l’inverse pour McGill a lors que les Redbirds sont toujours invaincus. Le Rouge et Or est passé bien près de leur infliger un premier revers lors du match retour entre les deux équipes. Après avoir échappé le premier 71-63, l’équipe de Nathan Grant a payé le prix fort pour ses faibles taux de réussite à la ligne des lancers francs (8 en 21) et sur les tentatives de 3-points (1 en 17). Le match s’est soldé par un pointage de 65-63.

Jamal Mayali mène le circuit universitaire du RSEQ avec 20,3 pts/match et avec 29 tirs de 3-points réussis /
Crédit photo : Matt Garies

Jamal Mayali des Redbirds, meneur au classement des marqueurs du circuit universitaire, a enfoncé 44 points lors de ces deux matchs. Marc-André Fortin a répliqué avec 30 points et 19 rebonds.

L’autre aller-retour entre Concordia et Bishop’s a été partagé. Après une victoire de 63-56 des Stingers jeudi, les Gaiters ont répliqué avec un gain de 71-54, samedi. Lors de la première rencontre, Olivier Simon a démontré toute l’étendue de son talent avec 26 points, 8 rebonds et 5 tirs bloqués, mais le vétéran a subi une blessure et a dû déclarer forfait pour le suivant. Les Gaiters ont profité de son absence et d’une journée faste de la ligne des 3-points de la part d’Ibrahim Ngom (3 en 3, 19 points) et de Connor Kelly (5 en 6, 17 points). Anthony Sanogo des Gaiters a connu ses meilleurs moments de la saison avec des récoltes de 14 et 10 points.

Hockey

Les équipes masculines qui évoluent dans la ligue ontarienne ont été occupées cette dernière semaine. Les Stingers de Concordia ont terminé la semaine avec deux victoires et une défaite. McGill, qui est toujours dernier du classement de la division, a remporté ses trois matchs, dont deux en temps supplémentaires. Tandis que les Patriotes de l’UQTR ont gagné leur match face à Concordia, échappé en fusillade leur duel face aux Redbirds, alors qu’ils menanient 4-2 avec 1:30 à jouer et se sont inclinés 2-1 contre Ottawa.

Keanu Yamamoto des Redbirds de McGill / Crédit photo : Derek Drummond

Keanu Yamamoto a été la grande vedette offensive de la semaine avec une récolte de 2 buts et 5 aides en trois matchs pour McGill. Il pointe maintenant au 4e rang des marqueurs du circuit universitaire ontarien avec 7 buts et 11 aides. Il reste encore deux semaines au calendrier régulier.

Chez les femmes, la saison régulière est déjà chose du passé et on se prépare pour les séries alors que McGill recevra Ottawa et Concordia se mesurera à l’Université de Montréal.

La semaine dernière, McGill, Concordia et Montréal ont gagné leurs deux matchs et entrent donc en séries sur une note positive. Les Stingers notamment ont inscrit 7 buts dans chacune de leurs deux victoires face à Carleton et Bishop’s. La recrue Émilie Lussier a amassé 5 points durant ces deux matchs.

Alice Phibert a stoppé les 14 tirs des Gaiters pour aider les Stingers à clore la saison avec une victoire de 7-0. C’était son 4e jeu blanc de la saison, un sommet au hockey universitaire canadien. / Crédit photo : Kyran Thicke

À noter que pour McGill, Jade Downie-Landry a réussi un tour du chapeau pour donner une victoire in extremis face aux Gee Gee’s d’Ottawa. Malheureusement, à son tout dernier match de saison régulière en carrière, elle a été blanchie et aura ultimement terminé avec 99 points en 84 matchs.

Audrey-Anne Veillette a, elle aussi, récolté un tour du chapeau pour les Carabins, dans une victoire de 6-1 contre Carleton.

Les séries éliminatoires s’amorcent donc ce jeudi alors que les Martlets recevront la visite des Gee Gee’s d’Ottawa. McGill a remporté deux des trois affrontements cette saison entre les deux équipes. Le même soir, les Carabins seront au Ed Meagher Arena de Concordia. Les Stingers ont gagné deux des trois matchs. Elles ont également terminé la campagne avec le plus haut total de buts marqués et le plus bas nombre de buts alloués. Mais les Carabins ont une fiche de 6-1-1 à leurs huit derniers matchs.

Volleyball

Tout comme en hockey féminin, la saison régulière du volleyball féminin a pris fin la semaine dernière. Une saison très enlevante alors que les quatre équipes qualifiées pour les demi-finales ont une fiche de 9-3 ou 8-4. Et une saison spéciale parce que pour la première fois de son histoire, Montréal sera exclue des éliminatoires.

Rappelons que les Carabins ont remporté les six derniers championnats provinciaux et 11 des 13 derniers.

Malheureusement pour l’équipe d’Olivier Trudel, le lent départ de son équipe et le calendrier tronqué par la pandémie n’auront pas permis de rattraper le retard. Malgré tout, les joueuses n’ont pas abandonné en battaqnt coup sur coup Sherbrooke et l’UQAM dans les deux dernières semaines. Olympe Desmedt et la recrue Gabrielle Fortin ont été particulièrement solides avec 17,5 et 17 points dans la victoire en trois manches contre l’UQAM.

Béatrice Lamarche, capitaine du Rouge et Or, est en grande forme à l’aube des éliminatoires / Crédit photo : Pascal Clément

Sherbrooke a battu les Patriotes de l’UQTR en quatre manches menées par la passeuse Emma Bergeron. McGill a vaincu Ottawa en trois manches avec une autre performance dominante de l’attaquante Victoria Iannotti. Puis, Laval a aussi eu raison des Gee Gee’s, en quatre manches, en misant sur le solide travail de sa capitaine Béatrice Lamarche qui a complété le match avec 17 points et 12 récupérations défensives.

Du côté masculin, les trois équipes québécoises de la ligue universitaire sont assurées de leur place en éliminatoires. Le match entre Dalhousie et UNB déterminera qui sera le quatrième demi-finaliste. L’équipe qui affrontera la formation de l’Atlantique reste à être déterminée. Si les Carabins gagne un de leurs deux matchs (Laval vendredi et Sherbrooke dimanche), ils sécuriseront leur premier rang. S’ils fallaient qu’ils perdent ces deux rencontres, le Rouge et Or en profiterait pour prendre le haut du pavé.

En fin de semaine dernière, deux matchs étaient disputés. Le Vert et Or a eu le dessus en quatre manches sur Laval. Malgré les 25 points de Nicolas Fortin, le jeu collectif sherbrookois a fait la différence alors que quatre joueurs ont inscrit au moins 10 points et cinq joueurs ont réussi au moins 5 récupérations défensives.

Jonathan Portelance du Vert & Or de Sherbrooke a réussi 45 passes décisives face au Rouge et Or /
Crédit photo : Yves Longpré

Le Rouge et Or s’est toutefois repris face aux Carabins avec une victoire sans équivoque en trois manches de 25-19, 25-21 et 25-16. Profitant de l’absence de l’attaquant vedette des Carabins Alexis Tournier, le Rouge et Or s’est tourné vers la puissance d’Alexandre Obomsawin (23 points) et l’efficacité de Max Losier (15 en 24 à l’attaque) pour démontrer qu’il sera à surveiller à la veille d’entrer dans les séries éliminatoires.

Un commentaire sur “RSEQ Universitaire : Siciliano domine toujours et place aux éliminatoires au hockey et au volley

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s