Chérif Nicolas et Jonathan Crompton prêts à poursuivre la construction des Gaiters

Publié par

Après cinq ans à la tête du programme de football des Gaiters de Bishop’s, Chérif Nicolas a été récompensé avec une prolongation de contrat cette semaine. L’ancien entraîneur-chef des Spartiates du Vieux-Montréal est maintenant prêt à mener son équipe aux grands honneurs.

Les termes du contrat demeurent confidentiels, mais on sait qu’il s’agit d’une entente de plusieurs années assorties de différentes options. Bien qu’annoncée cette semaine, la prolongation de contrat avait été signée avant les Fêtes.

On se souvient qu’après sept années avec les Spartiates, Chérif Nicolas est venu remplacer Kevin Mackey avec les Gaiters en 2016. La me année, l’équipe passait du RSEQ à la conférence atlantique afin de se mesurer à des universités de dimension et avec des budgets comparables à ceux de Bishop’s. L’objectif était d’avoir une meilleure chance de compétitionner. La décision a certainement été bonne puisque les Mauves ont participé à la finale de leur conférence lors des deux dernières saisons.

Photo : Courtoisie

L’avocat de formation (Il enseigne un cours en droit du sport en plus de ses fonctions d’entraîneur) est très heureux de la situation. « Je voulais vraiment rester à Bishop’s. J’y mets corps et âme et avoir l’opportunité de continuer, c’était important pour moi. »

« Chérif a vraiment embrassé l’expérience de Bishop’s et a fait un travail merveilleux en dirigeant notre programme de football », a déclaré Matt McBrine, directeur des sports et des loisirs de l’Université Bishop’s dans un communiqué émis par l’université. « Il prend à cœur notre approche centrée sur l’étudiant. Je sais qu’il continuera à travailler chaque jour pour développer nos étudiants-athlètes sur et en-dehors du terrain.  Nos récents succès témoignent de son éthique de travail et de son dévouement. J’ai hâte de voir ce qui attend notre équipe de football. »

Chérif Nicolas et les finissants 2021 des Gaiters / Photo : courtoisie

L’annonce est survenue deux jours après celle de l’arrivée d’un ancien quart-arrière des Alouettes, Jonathan Crompton, à titre de coordonnateur offensif. Natif de la Caroline du Nord, où il dirige une école de quarts-arrières, le choix de 5e ronde des Chargers de San Diego en 2010 a agi comme assistant au coordonnateur offensif Jacques Chapdeleine durant une demi-saison avec les Argonauts de Toronto.

« En évaluant mes tâches, c’est certain que j’avais beaucoup de chapeaux : Entraîneur-chef, coordonnateur offensif et responsable des quarts. Maintenant, je vais pouvoir m’occuper des gars et du programme, ce qui devrait être la tâche numéro un d’un entraîneur-chef », raconte Chérif Nicolas à propos de sa décision d’ajouter Crompton à son groupe d’entraîneurs. « Je cherchais quelqu’un qui avait joué à un haut niveau comme quart-arrière, une personne qui pourrait travailler de près avec celui qui touche au ballon à chaque jeu. »

Jonathan Crompton, quart-arrière des Alouettes en 2014 et 2015 / Crédit photo : LCF.ca

Quant au choix de Crompton lui-même, Nicolas a été mis en contact avec lui via un ami commun. « J’ai rencontré des anciens quarts-arrières qui ont joué pro ou qui ont eu de grandes carrières universitaires. Jonathan a été partant dans la LCF, il a fait partie du programme de Tennessee dans la NCAA, a été repêché et a participé à plusieurs camps dans la NFL. Mais c’est vraiment sa passion pour le football qui est ressortie. Être prêt à déménager de pays pour venir ici en est une solide preuve. Le football, ce n’est pas juste une job pour lui, c’est sa vie. »

Crompton est déjà au boulot virtuellement. Il devrait être présent lorsque des joueurs que tentent de recruter les Gaiters feront des visites du campus en février. Son nouveau patron s’attend également à le voir au mini-camp du mois de mars et croit qu’il sera installé au Québec au printemps.

Reste à voir si la stabilité au poste d’entraîneur-chef et l’arrivée du nouveau coordonnateur offensif auront un effet sur le recrutement des meilleurs joueurs collégiaux encore disponibles. « Nos discussions vont bien et les portes restent ouvertes », conclut Coach Chérif.

N’oubliez pas les Gaiters lorsque vous parlez de football universitaire québécois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s