Les équipes de l’année au sport étudiant

Publié par

Crédit photo : James Hajjar

Bulletin sportif vous propose un retour sur les performances collectives les plus impressionnantes de l’année 2021. Sans prétention et simple fruit de l’analyse de l’auteur de ces lignes, l’exercice n’est pas un palmarès, mais plutôt une occasion de souligner les équipes qui ont marqué l’année 2001 dans le sport étudiant. N’hésitez pas à m’écrire pour partager les vôtres, c’est toujours un plaisir d’apprendre et de partager ce qui se passe un partout.

L’année 2021, comme la précédente, n’aura pas permis au sport étudiant de déployer toutes ses ailes. Bien des sports n’ont pu être pratiqués et évidemment, de nombreuses ligues n’ont pu couronner leurs équipes championnes. Mais demeurons positifs et sachons apprécier ce que nous avons pu nous mettre sous la dent cet automne grâce au travail incessant des entraîneurs et des directions d’établissements ainsi qu’aux efforts et à la discipline des étudiants-athlètes.

Cheetahs de Vanier – Soccer collégial D1 féminin

Latifah Abdu / Crédit photo : Jonathan Cyga

L’équipe de Nicholas Razzaghi a été sacrée championne canadienne le 13 novembre sur le terrain du Humber College de Toronto en battant leurs grandes rivales québécoises, les Dynamiques de Ste-Foy, par la marque de 3-0.

Avec une fiche de 9 victoires et un verdict nul en saison régulière, elles sont passées bien près d’égaler la performance parfaite des Élans de Garneau de 2015, alors menées par Evelyne Viens. D’ailleurs, les 34 buts inscrits par les joueuses des Cheetahs cette saison sont le plus haut total depuis cette même saison 2015 de Garneau qui en avait alors marqué un impressionnant total de 40.

La saison des Cheetahs, bien qu’extraordinaire, a été marquée par une amère défaite en tirs de barrage en finale québécoise face à Ste-Foy. Ce qui rend la victoire en finale canadienne particulièrement savoureuse.

Notons au passage la nomination d’Anna Bianca Stevens, Laurie-Ann Moïse et Latifah Abdu sur le 11 d’étoiles québécois. Les deux dernières étant également nommées sur l’équipe d’étoiles canadiennes. Qui plus est, Latifah Abdu, avec 10 buts en seulement 7 matchs et a été sacrée joueuse par excellence au Québec, au Canada et du championnat canadien. L’entraîneur Razzaghi a été auréolé du titre d’entraîneur-chef de l’année au RSEQ.

Carabins de Montréal – Soccer universitaire masculin

Guy-Frank Essomé-Penda / Crédit photo : James Hajjar

Pour une troisième saison consécutive, une équipe du RSEQ a été sacrée championne canadienne au niveau universitaire masculin. On ne peut donc certainement pas passer sous silence le parcours des Carabins de l’Université de Montréal. Menés par le joueur par excellence au pays, Guy-Frank Essomé-Penda, les Bleus ont gagné leurs trois matchs du tournoi national en prolongation ou en tirs de barrage. Dire qu’ils ont tenu leurs fans au bout de leur siège est un euphémisme.

L’unité dont ils ont fait preuve et qui a fait la fierté de leur entraîneur Pat Raimondo a permis aux Carabins d’inscrire 30 buts et d’en accorder seulement 8 en saison régulière. Et malgré trois revers en saison, l’équipe a su amener son jeu au plus haut niveau en éliminatoires avec des victoires sans équivoque de 2-0 contre Concordia et 3-0 en finale face à Laval.

Le défenseur Kareem Sow, le milieu Quentin Paumier, le gardien Félix Goulet ainsi qu’Essomé Penda ont été choisis sur la première équipe d’étoiles du RSEQ. Et quatre autres joueurs ont fait leur place sur la 2e équipe. Goulet et Essomé-Penda ont aussi été élus au sein de la première équipe canadienne.

Rouge er Or de l’Université Laval – Cross country

Les équipes féminine et masculine de cross-country du Rouge et Or ont complété une saison historique en remportant les deux titres provinciaux et nationaux, chaque fois devant leurs partisans sur les plaines d’Abraham.

Au championnat RSEQ, l’équipe féminine a vu ses quatre premières coureuses (Jessy Lacourse, Catherine Beauchemin, Jade Bérubé et la recrue Sara-Pier Paquet) prendre les quatre premières places. Chez les hommes, l’or a été remporté par Matthew Beaudet de McGill, mais les neuf suivants étaient des porte-couleurs de Laval.

Puis pour le championnat canadien, les athlètes menés par l’entraîneur Félix-Antoine Lapointe, choisi entraîneur de l’année, ont ravi leurs fans. D’abord, Jessy Lacourse a ramené l’or pour les femmes qui ont raflé trois des quatre premières positions (Catherine Beauchemin 3e, Anne-Marie Comeau 4e). Ensuite, Thomas Fafard et Jean-Simon Desgagnés ont grimpé sur les 2e et 3e marches du podium pour aider le Rouge et Or à devancer par cinq points les Gryphons de Guelph.

Rouge et Or de Laval – Rugby féminin

Laura Guay, recrue par excellence en 2021 | Crédit photo : Yan Doublet

Après avoir remporté le championnat canadien en 2019, l’équipe lavalloise de rugby avait de grands objectifs pour 2021. Et bien que l’équipe n’ait pas réédité son exploit en terminant au 3e rang au niveau national, la saison a été très impressionnante.

Les joueuses de Kévin Rouet ont connu un parcours parfait au Québec remportant leurs six matchs réguliers en n’accordant qu’un maigre 23 points à leurs adversaires, une performance défensive qu’on n’avait pas vu au niveau universitaire depuis 2009.

Menées par la joueuse de 3e ligne Nele Pien (joueuse par excellence au Québec), la demi de mêlée Corinne Fréchette et la recrue de l’année, l’ailière Laura Guay, l’équipe a remporté un premier titre provincial depuis 2011. La victoire de 27-17 face aux Gee Gee’s d’Ottawa mettait un terme à une séquence de six titres du RSEQ consécutifs pour les Ottaviennes.

Pien et Fréchette ont été élues sur la première équipe d’étoiles du RSEQ et USports. Guay, les troisième ligne Anne-Frédérique Simard et Laurence Chabot, la centre Audrey Champagne et la demie de mêlée Gabrielle Plourde ont également obtenu leur place sur la première équipe d’étoiles du RSEQ.

Martlets de McGill – Natation féminine

Daphné Danyluk / Crédit photo : Yves Longpré

La saison de natation n’est pas terminée et certes, bien des choses peuvent survenir si les activités sont relancées. Mais après trois des quatre premières coupes universitaires, l’équipe féminine des Martlets est littéralement dominante ayant cumulé plus du double des points de ses adversaires. Collectivement, les nageuses de McGill ont cumulé plus de 500 points à chacune des trois compétitions alors que leurs adversaires les plus proches au classement, les Gee Gee’s d’Ottawa n’ont jamais atteint les 300.

Les meneuses de l’équipe jusqu’à maintenant ont été Daphné Dalyluk – athlète et recrue par excellence en 2019-20 – avec 7 médailles d’or, une d’argent et une de bronze ainsi que le titre d’athlète féminine de la rencontre à Sherbrooke et Elizabeth Ling avec cinq médailles d’or, deux d’argent et une de bronze ainsi qu’un titre d’athlète féminine de la rencontre disputée à l’Université de Montréal.

Condors de Beauce-Appalaches – Football collégial D3

Le quart-arrière Thomas Jean remet le ballon au porteur Zachary Roy | Crédit photo : NG Photos

Après plusieurs années difficiles en D2, les Condors de Beauce-Appalaches menés par l’entraîneur-chef Marc Loranger ont pris la décision de se replier en D3 pour repartir le programme de football. Des installations neuves, une nouvelle approche et les résultats n’ont pas tardé, un premier Bol d’Or depuis 1980.

Avec un différentiel de +241 en huit matchs, nul doute que ce n’était pas une partie de plaisir que d’affronter les Beaucerons en 2021. Leur victoire de 36-14 en finale face aux Gaillards de Jonquière semblait une évidence pour plusieurs, mais il faut se rappeler que c’est en demi-finale face aux Triades de Lanaudière que les Condors ont démontré toute l’étendue de leurs capacités. Tirant de l’arrière par 17 points, Beauce-Appalaches a su garder son calme et sa confiance pour remonter la pente et se qualifier pour la finale.

À la fin de la saison, 13 joueurs ont obtenu leur place sur l’équipe d’étoiles de la section Nord-est de la D3, dont le quart Thomas Jean, récipiendaire du titre de joueur par excellence. Les receveurs Jérémy Gosselin et Charles-Édouard Bizier, les demis offensifs Alexandre Lessard et Zachary Roy, les joueurs de ligne offensive William Carrier et Samuel Poulin, les joueurs de ligne défensive Gabriel Couture et Nathan Gagné, les secondeurs Joseph Sauvé et Louis-David Savard ainsi que les demis défensifs William McDuff et Étienne Poulin l’ont accompagné.

Carabins de l’Université de Montréal – Flag-football

Crédit photo : Maude Mainville

La saison de flag-football universitaire était la première de l’histoire et pour cette raison, il nous faut souligner le championnat des Carabins. L’équipe d’Alexandre Desjardins, l’initiateur du projet de création de la ligue, avait conclu la saison régulière au troisième rang, mais elle a su atteindre son plus haut niveau au bon moment.

Les Carabins ont remporté leurs cinq derniers matchs de la saison en incluant les deux en éliminatoires par une marque totale de 149 à 37. La victoire finale de 27-13 face aux Citadins de l’UQAM qui, elles, avaient éliminé en demi-finale les Stingers de Concordia, premières au classement a permis de voir du jeu enlevant et des joueuses de grand talent. Mais surtout le début de ce qui pourrait être une très grande rivalité entre les deux université francophones du Québec.

Gaillards de Jonquière – Volleyball collégial féminin D1

Anne-Sofie Charette à l’attaque | Crédit photo : Carl Rodrigue

Le volleyball est un autre sport où la saison n’est pas terminée, mais on ne peut passer sous silence le début de campagne des Jonquiéroises. 9 victoires en 9 matchs. Un seul set perdu.

Alexane Derome a la chance de distribuer le ballon à des joueuses comme Florence Lapointe, Anne-Sofie Charette, Mathilde Murdock-Asselin, Laurie-Ann Wells et Laurence Boucher. Cette équipe pourrait battre la marque de 12 sets perdus seulement en 18 matchs établie par les Élans de Garneau en 19-20.

Islanders de John-Abbott – Hockey collégial féminin D1

Après 18 matchs, les Islanders ont une fiche de 17-1. 82 buts marqués, 20 accordés. Que dire de plus? Cinq des 10 premières compteuses du circuit sont des porte-couleurs des Islanders dont Émilie Lussier qui a 20 buts à sa fiche en seulement 15 matchs. Les gardiennes Julia Minotta et Sarah Vanier se partagent le travail devant le filet et elles maintiennent des taux d’arrêts respectifs de ,924 et ,965. Si elles ont une faiblesse, on pourrait parler de leur 14,3% de réussite en avantage numérique, mais avec 95,35% en infériorité numérique, ça compense amplement.

Filons de Thetford – Basketball collégial D1

À leur première saison en division 1, les Filons de Thertford n’ont toujours pas été battus en huit matchs. Avec 725 points inscrits, ils présentent la meilleure moyenne offensive du circuit. Toutefois, ils n’ont pas encore affronté Dawson et Vanier, les deux autres puissances de la ligue qui ont des fiches de 8-1 et 7-1 respectivement. Bien hâte de voir ces affrontements.

Mentions honorables

Les équipes féminines de soccer de l’Université Laval et de l’Université de Montréal méritent un sérieux coup de chapeau. Laval a remporté le championnat provincial en infligeant le seul revers de la saison aux Carabins en prolongation sur le terrain du CEPSUM. La domination des Carabins a été impressionnante durant toute la saison. Bien qu’on puisse parler d’une surprise causée par le Rouge et Or, l’équipe a joué un excellent match et a très bien représenté le RSEQ en finale nationale avec une 3e place.

Les Cheetahs de Vanier et les Titans de Limoilou qui se sont confrontés en grande finale du football collégial D1 ont offert une saison mémorable à leurs fans. Vanier mené par le quart-arrière Éloa Latandresse-Régimbald l’a emporté 37-25 (Ils menaient 37-3 après 3 quarts) et ont ainsi mis fin aux espoirs des Titans de compléter une saison parfaite. La puissante attaque de Vanier aura eu le dessus sur la défensive des Titans, mais on se souviendra de cette saison et des exploits des Nicholas Cenacle-Altidor, Teree MacDonald, Jhonathan Mutombo, Justin Cloutier et Pierre-Luc Michaud.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s