Football collégial : Tout le monde à Thetford!

Publié par

La grand messe du football collégial et juvénile, les finales du Bol d’Or, se tiendra pour une deuxième fois sur le terrain du cégep de Thetford. La route a été ardue, les batailles intenses. Les équipes qui y seront ont pleinement mérité leur place.

On met la table pour les confrontations qui seront toutes webdiffusées sur le site TVGO.ca et décrites par François Bessette de RDS.

Collégial D1 – Limoilou vs. Vanier 20 novembre 13h

La rencontre tant attendue entre la défensive des Titans de Limoilou et l’attaque des Cheetahs de Vanier aura enfin lieu. Les Titans ont vaincu tous ceux qui ont croisé leur chemin depuis le début du calendrier. Les Cheetahs ont inscrit en moyenne plus de 40 points par matchs. Un duel entre les deux équipes les plus dominantes du circuit collégial D1 cette saison.

Bien qu’on parle avec raison de la force de ces deux équipes, il ne faudrait pas négliger les autres aspects de leur jeu. Limoilou mise sur un jeu au sol extrêmement solide mené par Olivier Savard (2e du circuit D1 avec 744 verges cette saison). Ce dernier en a d’ailleurs fait la démonstration samedi dernier face à Champlain-Lennoxville avec 127 verges de gain en 17 courses.

Olivier Savard / Crédit : Christophe Renaud

Le vétéran quart-arrière Pierre-Luc Michaud fait aussi très bien. Il a terminé la saison au 3e rang du circuit pour les verges par la passe avec 1784 et deuxième pour le nombre de passes de touchés (15) tout en n’étant victime que de 5 interceptions. Michaud a connu un départ plutôt lent. Après trois matchs, il avait complété 53% de ses passes pour une moyenne de 171 verges par match, lancé deux touchés et trois interceptions. Pour les cinq matchs suivants en saison régulière, il a complété près de 60% de ses passes pour une moyenne de 254 verges, lancé 13 touchés et deux interceptions.

Peter Chryssomalis, l’entraîneur-chef des Cheetahs, voit d’ailleurs une équipe très complète quand il parle de ses adversaires au Bol d’Or. « C’est une équipe très bien entraînée. Ils jouent à un très haut niveau dans les trois phases du jeu. L’élément qu’ils ont le plus amélioré au fil des ans est leur jeu aérien. Ce qui était auparavant leur faiblesse est maintenant très bon. Leur quart Michaud a un bras puissant et précis. Ils forment la meilleure équipe que nous aurons affrontée cette saison et je m’attends à une bataille dure et physique samedi. »

Les Cheetahs aussi ont autre chose à offrir qu’un quart-arrière dominant et un groupe de receveurs explosifs. Leur défensive mise aussi sur des athlètes exceptionnels. Mukendi Jhonathan Mutombo, K-Shawnbradley Charles-Dumond, Nathan Vivier et Chase Thomas n’ont pas grand chose à envier à qui que ce soit dans cette ligue. Le quatuor a combiné ses efforts pour 36 plaqués, 10 pour perte et 5 sacs face aux Élans de Garneau samedi.

Nicholas Cénacle-Altidor / Crédit : Jonathan Cyga

Vanier arrive dans cette finale fort d’une solide victoire de 27-15 contre Garneau. Éloa Latendresse-Régimbald a été fidèle à lui-même obtenant 315 verges et trois touchés par la passe en plus de courir pour 80 verges. Nicholas Cénacle-Altidor a capté neuf passes pour 150 verges et le porteur de ballon Angel Vital a connu son meilleur match de la saison avec 111 verges. Bref, tout baigne.

À l’approche du match final, Dave Parent, entraîneur-chef des Titans avait ceci à dire concernant la préparation de sa troupe : « Je voue un grand respect à Coach Pete, qui est à la barre des Cheetahs depuis plusieurs années avec beaucoup de succès. Son équipe mise sur un quart qui joue à un très haut niveau de football présentement et c’est les champions de la section sud-ouest. Nous entamons cette semaine, la dernière, comme les champions de la Nord-est vs les champions de la Sud-Ouest. L’équipe qui sera capable de dicter le tempo sera gagnante. »

Les Titans, quant à eux, ont été ébranlés pour la première fois de la saison lors de la demi-finale face aux Cougars de Champlain-Lennoxville. Une courte victoire de 25-23 qui aurait pu être une défaite n’eût été de trois placements ratés dont un trop court sur le dernier jeu du match. L’équipe de Dave Parent est tout de même sortie victorieuse d’une match éliminatoire contre une équipe entraînée par Jean-François Joncas. Un fait à ne pas négliger. Cette équipe est en mission et sera aux aguets.

Qui l’emportera? Je vous laisse à vos gageures. Je préfère me cacher derrière mon devoir de réserve. Par contre, je suis assuré qu’on aura droit à un grand match.

Je laisse le dernier mot à Coach Parent : « Les grands gagnants seront le RSEQ et les spectateurs de cette partie. Une belle expérience pour nos étudiants-athlètes. »

Collégial D2 – Montmorency vs John Abbott 19 novembre 19h

Les deux premières équipes au classement de la section sud-est de la Division 2 croiseront le fer et on devrait avoir droit à un joli feu d’artifice si les conditions météorologiques le permettent. Le froid est une chose, la possible neige pourrait changer la donne.

Les Islanders et les Nomades ont été au coude à coude toute la saison. Montmorency a remporté le premier match par trois points avant de s’incliner en prolongation lors du second. Ces deux équipes en ont mis plein la vue aux spectateurs lors de leurs deux affrontements. Vous voulez des performances éclatantes?

Lors de ces deux matchs :

  • Victor Charland, le quart des Nomades, a complété 66 de ses 84 passes pour 799 verges, 6 passes de touché et une interception
  • Olivier Cool des Nomades a capté 32 passes pour 352 verges et trois touchés
  • Shawn Valentine des Islanders a couru pour 415 verges et trois touchés

En fin de semaine dernière, les Nomades ont fait en sorte que le dangereux receveur Frédérick Hachey soit le moins impliqué possible dans le plan de match des Lynx d’Édouard-Montpetit en doublant la couverture sur lui. Résultat? 3 réceptions pour 28 verges et un touché. Offensivement, ils ont davantage misé sur la course qu’à leur habitude récoltant 188 verges au sol démontrant ainsi leur capacité à s’adapter aux circonstances.

Thomas Dussault / Crédit : Julie Morissette

Quant à John Abbott, leur victoire a fait le tour des médias. Pour ceux qui ne l’auraient pas vue, le Hail Mary de Kaelan Trepanier à Daniel Sheehan a permis aux hommes de Patrick Gregory de se sauver in extremis avec le match face aux Volontaires de Sherbrooke. Encore une fois, Shawn Valentine a été le moteur offensif des Islanders avec 203 verges et deux touchés en 28 courses.

Frédéric Morissette, entraîneur-chef des Nomades de Montmorency, a une stratégie simple, mais combien importante : « La clé sera de bien jouer les fondamentaux de football, soit plaquer et avoir une poursuite défensive pour être plusieurs au plaqué. » Bref, on ne peut pas laisser Valentine gruger les verges sinon la soirée sera longue.

Shawn Valentine / Crédit : Paul Tzimopoulos

Fait à noter à propos du quart Trepanier. Il est arrivé en poste lors du premier match contre les Nomades, leur quatrième de la saison. Lors des trois premiers, Isaac Insaidoo agissait comme partant. Face aux Nomades, les Islanders avaient donné le poste à Cole Bellas qui a été victime de cinq interceptions avant que Trepanier ne prenne le relais. Il a terminé la saison avec 11 passes de touché contre seulement trois interceptions. Il protège bien le ballon.

Collégial D3 – Jonquière vs. Beauce-Appalaches 20 novembre 18h

Nos deux finalistes ont eu un parcours éliminatoire assez divertissant depuis deux semaines. Suffisamment pour savoir que rien n’est acquis et qu’il faudra jouer jusqu’à la dernière seconde pour aller chercher le titre de la division 3.

Les Gaillards de Jonquière ont dû repousser une tentative de transformation de deux points de la part des Cavaliers de Champlain-St-Lambert à la toute fin de leur match de première ronde pour passer en demi-finale. Les Condors de Beauce-Appalaches ont, eux, surmonté un déficit de 17 points face aux Triades de Lanaudière pour se qualifier pour la grande finale.

Jonquière devra continuer d’être méthodique dans ses attaques avec de longues poussées, comme ils l’ont fait dans leur victoire de 40-26 face à Ahuntsic en demi-finale. Redval Keita et Samuel Paquet-Louis ont couru pour 265 verges en plus d’inscrire trois touchés dans cette rencontre, mais il n’y avait rien de surprenant sachant qu’ils ont excellé toute la saison. L’équipe de François Laberge a toutefois accordé 545 verges aux Aigles, après avoir vu Champlain St-Lambert en gagner plus de 600 la semaine précédente. Un élément qu’on voudra corriger avant la finale.

Redval Keita / Hudl

Bien qu’ils n’aient toujours pas trouvé de solution à l’énigme beauceronne, les Jonquiérois sont confiants dans leur préparation. « Pour la finale, nous préparons notre équipe comme pour les autres parties malgré les deux défaites contre les Condors. Celles-ci sont du passé pour nous, toute notre attention est sur la partie de samedi. Nous avons l’expérience des Bol d’Or, on connait ce qu’on doit faire pour avoir une bonne partie », m’a confié Jean-Michel Fortin, coordonnateur défensif des Gaillards.

Les Condors ont effectivement vaincu les Gaillards à deux reprises cet automne. À chaque fois, les Beaucerons ont dominé la rencontre. Lors du premier match, après une première demie à sens unique, les Gaillards ont ramené le pointage à 34-24. Puis, la semaine suivante, les Condors ont écrasé leurs rivaux 60-17. Au total, les Condors ont limité le quart Olivier Lefebvre à 26 passes complétées en 68 tentatives en plus de l’intercepter à cinq reprises et de le rabattre derrière sa ligne de mêlée six fois.

Thomas Jean / Crédit : NG Photo

Félix Tessier-Waddell, coordonnateur offensif des Condors avait ceci à dire à l’approche du match : « On le sait que ça va être un plus gros test, battre une équipe trois fois dans une saison, et surtout en finale, c’est toujours plus difficile. Mais nos gars sont concentrés et affamés pour finir la saison sur une bonne note. Aussi, on a des gros joueurs qui sont revenus de blessures donc on va avoir une bonne rotation et une bonne distribution des armes offensives. »

Pour arriver à se qualifier, les Condors ont eu à travailler particulièrement fort. Tirant de l’arrière 31-14, ils ont remonté la pente pour finalement vaincre Lanaudière 36-31. Malgré le déficit, l’équipe a continué de faire confiance à son jeu au sol. Au total, ce sont 362 verges que le Roy, Lessard, Jean et compagnie ont parcouru. Notons aussi les quatre interceptions réussies aux dépens du quart des Triades. Bref, ils ont eu chaud.

Maintenant, les Condors pourront-ils conclure leur première saison en D3 avec une fiche parfaite? Très possible.

Juvénile D1 – Charles-Lemoyne vs Notre-Dame 21 novembre 13h

Le classement a été des plus serrés toute la saison au niveau juvénile. Quatre équipes ont conclu avec une fiche de 6-2. Les Cactus de Notre-Dame et les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne en font évidemment partie. Le seul match entre les deux équipes s’est soldé par une victoire de 24-23 des Cactus à la semaine #2.

Charles-Lemoyne et Notre-Dame ont les deux meilleures attaques aériennes du circuit. Les Dynamiques sont particulièrement dangereux. Leur quart Jérémy St-Hilaire a complété la saison avec plus de 2000 verges complétant 72% de ses passes en plus de lancer 15 passes de touché. Un groupe de six joueurs mené par Maxence Leblanc ont capté des passes pour plus de 200 verges de gain. Les Dynamiques misent aussi sur un trio de porteurs de ballon qui ont chacun gagné plus de 200 verges au sol. Bref, les armes offensives sont nombreuses.

Pour Notre-Dame, le joueur à surveiller en attaque est le receveur Charles William qui a capté 47 passes pour 801 verges et quatre touchés. En défensive, c’est Ambroise Duplessis-Giroux qui sera sous les projecteurs. Ses 12 sacs en font le meneur incontesté parmi les chasseurs de quart de la ligue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s