Football collégial Semaine 6 : L’attaque des Géants est en feu, un premier revers pour les Lauréats

Publié par

Crédit photo : Géants de St-Jean / CA Marcil

Encore une belle semaine dans le monde du football collégial québécois et ce, dans les trois divisions. Les Géants de St-Jean ont encore une fois inscrit plus de 40 points pour surprendre les Cheetahs de Vanier. Le Noir et Or de Valleyfield est défait par les Lynx d’Édouard-Montpetit pour garder le classement plus serré que jamais en D2. Les Condors de Beauce-Appalaches sont la seule équipe toujours invaincue en D3.

Tour d’horizon des matchs et des performances marquantes de la dernière fin de semaine d’activités.

Division 1

Vanier 42 – St-Jean 46

Je ne pourrais amorcer le compte-rendu des matchs collégiaux D1 autrement qu’en parlant de la performance étincelante des Géants de St-Jean face aux Cheetahs de Vanier. Pour un deuxième match consécutif, l’équipe de Jean-Philippe Bégin a tenu les spectateurs sur le bout de leur siège jusqu’à la toute fin du match. On se rappellera que les Géants l’ont emporté en prolongation face aux Nordiques de Lionel-Groulx 43-40 la semaine précédente.

Dès le premier jeu du match, les entraîneurs de St-Jean ont démontré beaucoup d’agressivité en tentant un botté court. Malheureusement pour eux, les arbitres ont jugé que le botteur Jose Daniel Garcia Castro avait touché le ballon avant qu’il ne traverse les 10 verges réglementaires. L’accès à une reprise leur aurait peut-être fait changer d’avis, mais je peux me tromper.

Tout au long de la rencontre, les deux équipes se sont échangés les devants, répliquant coup pour coup l’un à l’autre. Parmi les jeux qui auront marqué la rencontre, notons les feux d’artifice à la fin du premier quart. Le quart de Vanier Éloa Latendresse Régimbald a démontré toutes ses qualités athlétiques alors qu’il a lui-même porté le ballon sur une distance de 68 verges jusque dans la zone des buts adverse. Puis immédiatement après, sur le botté de reprise, c’est le dynamique Jaylan Henry qui a déjoué tout le monde pour un touché de 93 verges. C’était alors 15-14 en faveur des Géants et c’est par ce pointage que le premier quart a pris fin.

Puis, jusqu’à la fin du match, les deux équipes n’ont pas ralenti. Au 4e quart, alors que la marque était de 35-32 en faveur de Vanier avec un peu plus de 7 minutes à faire, Philippe Joly a intercepté Gianni Casati qui tentait de rejoindre Jose Daniel Garcia Castro à sa ligne de 25. Vanier en a profité pour accroître son avance à 42-32 sur une course d’Ennio Ridolfi. Avec 5:11 à jouer, Gianni Casati a rejoint Jonathan Martel-Joseph sur une passe d’environ 6 verges, mais le porteur de ballon a décampé sur 94 verges de plus pour un jeu de 100 verges qui replaçait St-Jean à trois points de ses adversaires. Puis avec 2:32 au 4e quart, Anees-Ur Rehman a bloqué le dégagement de Vanier pour permettre aux siens de reprendre le ballon à son 45 et amorcer la poussée victorieuse conclue par une course de 5 verges de Louis-Félix Leblanc. Le match s’est terminé alors qu’Eloa Latendresse a vu sa passe à l’intention de Teree McDonald être interceptée par Samuel Ringuette dans la zone des buts. Un match fou, rien de moins!

Casati a terminé la rencontre 27 en 34 pour 431 verges, trois passes de touché et une interception. Son vis-à-vis Latendresse Régimbald a complété 20 de ses 39 passes pour 295 verges, 4 touchés et une interception en plus d’ajouter 6 courses pour 84 verges et un touché au sol. Notons également les performances de Marc-André Shaw (8 réceptions, 150 verges 2 touchés), de Jonathan Martel-Joseph (4 réception, 135 verges, un touché par la passe, 12 courses, 33 verges et un touché au sol) et du porteur de ballon Louis-Félix Leblanc (22 courses, 101 verges, un touché en plus de deux réceptions pour 19 verges) pour l’attaque des Géants de St-Jean.

Il ne faudrait pas passer sous silence l’immense travail du retourneur de bottés Jaylan Henry qui a cumulé 239 verges en 8 retours et un touché pour St-Jean.

En défensive pour Vanier, Jhonathan Mukendi Mutombo a conclu la rencontre avec 7,5 plaqués dont trois pour perte et un sac. Son coéquipier K-Shawnbradley Charles-Dumond a réussi 8,5 plaqués. À noter que le joueur défensif de la semaine 5 Michael Aoun a été peu utilisé durant le match, essentiellement au 4e quart. On me dit qu’on le verra beaucoup plus lors de la prochaine rencontre.

Limoilou 27 – Garneau 2

On attendait avec impatience ce match entre les deux premières équipes au classement de la section Nord-Est. Depuis leur face à face lors de la première semaine d’activité (victoire de 31-7 de Limoilou), les deux équipes avaient remporté tous leurs matchs. Garneau n’avait accordé que six points à ses deux dernières parties et Limoilou formait l’équipe #1 en défensive dans tout le circuit collégial D1.

Malheureusement pour les spectateurs présents au cégep Garneau, le match n’a pas donné le résultat serré escompté. La défensive de Limoilou a encore une fois démontré sa nette supériorité en limitant l’équipe de Dominic Picard à 199 verges, interceptant quatre passes et récupérant un ballon échappé au passage.

Justin Cloutier a encore une fois été le grand leader en défensive pour les Titans avec huit plaqués dont deux pour perte et un sac ainsi qu’une interception. Makail Allag a retourné une interception pour un touché. Du côté des Élans, Nicolas Dion et Loic Rancourt ont totalisé 7,5 plaqués chacun.

En attaque, notons les performances de Pierre-Luc Michaud qui a complété 18 de ses 27 passes pour 231 verges et un touché. Ses cibles favorites ont été Jérôme Deblois (7 réc./65 verges) et Ismaël Akué (5 réc./97 verges). Félix-Antoine Petit a capté la seule passe de touché de la rencontre. Olivier Savard a également bien fait avec 92 verges de gain combinés.

Notre-Dame 14 – Champlain-Lennoxville 16

Alors que les Cougars de Champlain-Lennoxville l’avaient emporté 32-4 lors de leur premier affrontement face à Notre-Dame et que ces derniers n’ont gagné qu’un seul match en première moitié de saison, on pouvait s’attendre à une victoire assez facile des Cougars. Mais il n’y a rien de moins certain qu’un match facile au football collégial D1.

Au premier quart, aucune équipe n’a pu s’inscrire au pointage. Le deuxième quart s’est toutefois amorcé à la ligne de 11 du Notre-Dame alors que les Cougars avaient un 4e essai et court à faire. Jean-François Joncas a décidé d’y aller le tout pour le tout et son quart-arrière Matthew Landry a complété une passe dans la zone des buts captée par Simon Potvin. Sur le botté d’envoi suivant, Jérémy Racine a réussi un long retour, mais une punition a ramené tout le monde au 10 du Notre-Dame. Ces derniers n’ont pu faire mieux que d’accorder un touché de sûreté sur les deux séquences suivantes pour permettre aux Cougars de prendre les devants 11-0. Ce qui fut le pointage à la mi-temps.

Après un simple inscrit au début du 3e quart par les Cougars, Notre-Dame a amorcé une poussée offensive qui a mené au touché de Bahati Malira. La séquence a été marquée par une longue passe de 56 verges d’Édouard Vachon à Blaise Yvan Cédrick Abobi. Puis plus tard dans ce même quart, une autre bonne séquence offensive du Notre-Dame s’est conclue par une passe de touché de 11 verges à Théo Deslongchamps. Encore une fois, c’est un long jeu de 35 verges à Abobi qui avait mis la table pour le majeur permettant à Notre-Dame de prendre les devants 14-12. Abobi a d’ailleurs terminé le match avec des gains de 134 verges sur six attrapés.

Pour amorcer le 4e quart, le CNDF a concédé un touché de sûreté au lieu d’exécuter un botté de dégagement, avant d’en accorder un autre sur la séquence suivante lorsque Vachon a été victime de deux sacs du quart consécutifs de la part de Christophe Lévesque et d’Emmanuel Awuni, ce dernier dans la zone des buts pour redonner les devants aux Cougars. Édouard Vachon a été blessé sur la dernière séquence et c’est Bahati Malira qui a pris sa relève pour terminer la rencontre. Christopher St-Hilaire a mis fin aux espoirs du Notre-Dame en forçant une échappée du quart Malira.

Champlain-Lennoxville s’en est bien tiré dans les circonstances puisque les punitions ont coûté cher au CNDF. Les champions en titre ont été limités à 228 verges d’attaque, mais ont bien fait défensivement n’en accordant que 241.

Emmanuel Awuni a été le meilleur en défensive pour les Cougars avec 10 plaqués, un sac et une passe rabattue. Au total, Lennox a réussi six sacs du quart. Mohamed Elshal a quant à lui mené le CNDF avec 7,5 plaqués dont un sac.

Lionel-Groulx 20 – Vieux-Montréal 48

Les Spartiates du Vieux-Montréal ont du pain sur la planche pour la seconde moitié du calendrier. Rappelons que la semaine dernière l’équipe a constaté qu’un de ses joueurs avait été en uniforme pour deux matchs alors qu’il n’était inscrit à aucun cours. La direction des Spartiates a déclaré elle-même la situation au RSEQ avec pour conséquence une défaite par défaut pour ses affrontements face à Vanier et St-Jean. Ils se retrouvaient donc avec une fiche de 1-3 au lieu de 3-1.

Les hommes de Renaldo Sagesse ont très bien amorcé leur remontée au classement en ayant le dessus sur les Nordiques de Lionel-Groulx, dont l’attaque dirigée par CJ Valenti avait inscrit 67 points à ses deux derniers matchs.

Alors que le Vieux-Montréal menait 7-0, les Nordiques ont dû se contenter d’un placement après que d’importants gains aériens obtenus par Liam McGonigal et Emeric Boutin les aient amenés au 8 des Spartiates. Toutefois, une pénalité et un sac de Nelson Victor ont ralenti leurs ardeurs. Sur la séquence suivante, la première du 2e quart, les Spartiates ont augmenté leur avance à 14-3 sur une longue passe de 51 verges de Rakim Canal-Charles à Mikel-Ange Desjardins.

S’en sont suivis des touchés d’Abdala Traoré (passe de 2 verges) et de Mendel Joseph (retour d’interception de 40 verges) pour les Spartiates, puis une réplique des Nordiques sur une passe de 21 verges de Valenti à Boutin. Lors de cette dernière séquence, une pénalité a effacé une interception de Samuel Lapierre et permis aux Nordiques de poursuivre. Ces derniers ont également ajouté un placement de 37 verges de Benjamin Hudon sur le dernier jeu de la demie portant le pointage à 27-13 au moment de la pause.

Au 3e quart, les Spartiates ont augmenté leur avance à 34-13 sur une course d’une verge du quart Rakim Canal-Charles avant de stopper les Nordiques à la porte des buts qui ont tenté le tout pour le tout sur un 4e essai. À noter que Valenti avait réussi à marquer sur une course, mais le jeu a été annulé par une punition. Vieux-Montréal a immédiatement répliqué avec un touché fraternel de 92 verges sur une passe de Rakim à Ralph.

Et comme si les choses ne pouvaient pas empirer pour Lionel-Groulx, le secondeur recrue Zachary Lévesque y est allé d’une interception spectaculaire à la ligne de 41 des Nordiques. Il s’agissait déjà de sa troisième cette saison. Les Spartiates ont ensuite donné les rênes de leur attaque au quart substitut Jeremy Fyfe qui a continué le bon travail de son prédécesseur en complétant une passe à Abdala Traoré pour un touché qui portait alors le pointage à 48-13 avec 22 secondes à jouer au 3e quart.

Les Nordiques ont amorcé le 4e quart avec une passe de Thomas Bergeron à Liam McGonigal pour un touché sur 85 verges. Mais c’était trop peu trop tard.

Division 2

Édouard-Montpetit 22 – Valleyfield 18

Rien ne va plus dans la division Sud-Ouest alors que toutes les équipes se battent entre elles depuis le début du calendrier. Après avoir subi une défaite de 48-29 aux mains des Nomades de Montmorency la semaine précédente, les Lynx d’Édouard-Montpetit ont décidé de se venger sur le Noir et Or de Valleyfield en leur infligeant un deuxième revers cette saison. Pour la petite histoire, c’est la première fois depuis 2011 que le Noir et Or subit deux défaites en saison régulière. Ils évoluaient alors en D3.

Après un premier quart sans histoire, les Lynx ont inscrit le premier touché du match sur une passe de 54 verges d’Olivier Périard au porteur de ballon Benjamin Viau qui est sorti du champ arrière pour un tracé au poteau. Après que le converti ait été bloqué, le pointage était de 8-4 en faveur des visiteurs avec moins de 3 minutes à jouer à la demie. Sur la séquence suivante, le Noir et Or s’est rendu au 15 de ses adversaires, mais un ballon échappé sur une tentative de jeu truqué et récupéré par Grégory St-Amand a mis fin aux chances de Valleyfield d’ajouter des points au tableau.

Au retour de la pause, les Lynx ont repris le ballon et sans attendre, Périard y est allé d’un autre très long jeu de passe, cette fois vers Frédérick Hachey qui a décampé jusque dans la zone des buts pour un majeur de 71 verges. Ce jeu accentuait l’avance des Lynx à 11 points. Hachey a d’ailleurs complété le match avec 5 catchs pour 154 verges, mais il s’est blessé au 3e quart et a dû quitter la rencontre. Sur la séquence suivante, le Noir et Or a ajouté un placement. pour porter la marque à 15-7 mais les Lynx ont immédiatement répliqué avec un touché, cette fois sur une course de 11 verges de Benjamin Viau.

Tirant de l’arrière 22-7, l’équipe de Rémy Langford a bien tenté une remontée au 4e quart avec un touché de Maxime Martino, mais leurs efforts ont été anéantis par de gros jeux de la défensive des Lynx à des moments opportuns. Notamment la passe de Simon Boudreau interceptée à la ligne de buts par le secondeur Jules Gaudet au début du 4e quart, mais surtout le travail colossal effectué par la ligne défensive et les secondeurs qui ont réussi à stopper quatre fois le Noir et Or qui profitait d’un premier et les buts à la ligne de 1 des Lynx avec moins d’une minute à faire.

Dans la rencontre, notons la performance défensive de Nassim Regragui avec 10 plaqués pour le Noir et Or ainsi que celle de Samuel Leduc qui a compilé un total de 8 plaqués, un sac et une interception. Pour Édouard-Montpetit, le trio de Grégory St-Amand, Jules Gaudet et Guillaume Morneau a totalisé 21,5 plaqués.

Sherbrooke 44 – Thetford 14

Les Volontaires de Sherbrooke n’ont fait qu’une bouchée de Filons de Thetford en fin de semaine. La présence de nombreuses recrues sur le terrain (11 partants sur 12 en défensive et 4 sur 5 pour la ligne à l’attaque) pour Thetford a fort possiblement été un facteur.

Sherbrooke n’a accordé que 149 verges d’attaque à ses adversaires, dont 31 au sol. Notons d’ailleurs l’excellente performance de Jérémie Duchesneau qui a complété la rencontre avec 6,5 plaqués, dont 5 pour perte et 3 sacs du quart. Du côté des Filons, Jonas Billy Pernier et Hugo Poirier ont réussi 7,5 plaqués chacun. Pernier a ajouté une interception.

En attaque pour Sherbrooke, le quart Samuel Goulet-Ménard a complété 20 de ses 27 passes pour 216 verges et un touché. Le receveur de passes Carl-Émile Dubois Farrar en a capté 11 pour 156 verges et un touché alors que le porteur de ballon Alexandre Mercier a couru 15 fois pour des gains de 128 verges et un touché. Loïc Côté a ajouté deux autres majeurs au sol sur 7 portées.

Outaouais 6 – John Abbott 43

Les Islanders de John-Abbott ont profité du passage des Griffons de l’Outaouais pour augmenter leurs statistiques offensives. John-Abbott a dominé de bout en bout inscrivant un total de sept touchés par six joueurs différents. Shawn Valentine s’est particulièrement distingué avec une récolte totale de 186 verges, dont 121 au sol et deux touchés.

Saint-Hyacinthe 16 – Trois-Rivières 25

Les Diablos de Trois-Rivières ont le grand honneur d’être la toute première équipe à infliger une défaite aux Lauréats de Saint-Hyacinthe en division 2. Ils ont réussi l’exploit malgré les nombreuses chances bousillées en attaque et grâce au travail de leur défensive qui a intercepté le quart des Lauréats à quatre reprises dans le match.

Dès la première séquence offensive, les Lauréats ont inscrit un majeur sur une passe à Hamza Abouelaaz. Puis plus tard au premier quart, Vincent Boyer a trouvé Charles-Antoine Goulet sur 11 verges pour donner les devants 16-1 aux siens. Entre les deux majeurs, les Diablos avaient eu la chance de s’inscrire au pointage après que Sefania Misae ait réussi le premier larcin aux dépens de Boyer Toutefois, ils ont dû se contenter d’un simple malgré qu’ils avaient réussi à amener le ballon à la ligne d’une verge des Lauréats. Des sacs consécutifs de Rémi Chagot et Samuel Marshall ont reculé les Trifluviens de 22 verges avant que la tentative de placement ne soit ratée.

À l’amorce du 2e quart, Justice Greco a réussi la deuxième interception sur Boyer et ramené le ballon sur une distance de 56 verges au 4 des Lauréats. Encore une fois, les Diablos ont bousillé leurs chances en ne réussissant pas à franchir la ligne des buts en quatre essais. Les Lauréats reprenaient alors à leur ligne de 1 pour finalement concéder un touché de sûreté. C’est finalement un autre type de cafouillage qui a mené au premier touché du match des locaux alors qu’une mauvaise remise pour un dégagement des Lauréats a permis aux Diablos de reprendre le ballon au 35 de St-Hyacinthe. La séquence s’est terminée sur une passe de 21 verges de Simon Brunelle à Philippe St-Laurent. Le pointage était alors de 16-9 à la demie.

Au 3e quart, après avoir raté une autre belle chance d’inscrire un touché, les Diablos ont terminé leur séquence avec un simple des suites d’un autre placement raté, puis sur la séquence suivante, Vincent Boyer a une nouvelle fois été intercepté, cette fois par Christophe Germain. Encore, les Diablos ont été incapables d’en profiter même s’ils se sont rendus dans la zone payante. On a à nouveau tenté le tout pour le tout sur un 4e essai, mais rien ne fit. La marque était toujours 16-10 au changement de côté pour amorcer le 4e quart.

Dès le début du dernier quart, les Diablos ont bloqué la tentative de dégagement des Lauréats par l’entremise d’Alexi Demers. Reprenant le ballon au 27 de leurs adversaires, Simon Brunelle a lancé sa deuxième passe de touché du match à Philippe St-Laurent qui a fait manquer un plaqué à un adversaire avant de filer jusque dans la zone des buts. Trois-Rivières prenait les devants pour la première fois du match. Et ce qui devait arriver arriva, la première passe tentée par Vincent Boyer après le touché a été interceptée par Liam Schreiber-Villemure, ce qui a mené au troisième majeur du match de Philippe St-Laurent sur une passe de 10 verges.

Division 3

Victoriaville 60 – Drummondville 14

Les Vulkins de Victoriaville ont tout misé sur leur jeu au sol pour écraser les Voltigeurs du cégep de Drummondville. Au total, ce sont 240 verges et quatre touchés qu’ont amassé en courant Valentin Delayen, Samuel Laramée et le quart Olivier Robichaud.

Shawinigan 16 – Ahuntsic 45

Thomas Normandin a lancé trois passes de touché dont deux à Gladimir Villarson. Rony Ismeus et Jamaal Louis ont combiné leurs efforts pour 295 verges au sol et trois autres touchés. Les Aigles d’Ahuntsic ont ainsi aisément vaincu les Électriks de Shawinigan devant leurs partisans. Ismeus et Louis sont actuellement premier et deuxième de la D3 pour les verges au sol cette saison. Notons également le travail en défensive des Aigles qui n’ont permis que 10 réussites en 25 tentatives de passe dans la rencontre.

Champlain-St-Lambert 35 – Lanaudière 21

Les Cavaliers sont arrivés fin prêts pour cette rencontre et ils ont fait subir un premier revers aux Triades de Lanaudière cette saison. Rapidement les Cavaliers ont exploité les zones profondes et ça a fonctionné puisque Philip Pelletier a récolté 364 verges et deux touchés. Zachary Cloutier a capté 11 passes pour des gains de 170 verges pour les gagnants.

Bien que la défensive des Triades se soit ressaisie en fin de match et qu’elle ait offert des chances à son attaque de revenir dans la rencontre, ce ne fut pas suffisant. Lanaudière a été arrêté dans la zone payante à plusieurs reprises. Joey Julien et Xavier Chartier ont saisi des passes pour plus de 100 verges chacun.

En défensive Joshua Murphy a réussi 6,5 plaqués, une interception et rabattu 2 passes pour Champlain-St-Lambert et son coéquipier François Richer a complété le match avec 3 sacs du quart tandis que Gabriel Gunhouse a été le meilleur pour Lanaudière avec 7 plaqués.

Beauce-Appalaches 34 – Jonquière 24

Rencontre au sommet dans la section Nord-Est alors que les Condors de Beauce-Appalaches ont remporté le premier de deux duels consécutifs face aux Gaillards de Jonquière. Le pointage était de 24-0 à la demie en faveur des Beaucerons qui ont même laissé des points sur le terrain alors qu’ils ont amorcé deux séquences à l’intérieur du 40 de leurs adversaires pour finir avec un total d’un seul point sur celles-ci.

Le quart des Condors Thomas Jean a lancé pour 258 verges de gain et deux touchés en plus de courir 10 fois pour 58 verges et deux autres touchés. Ses cibles favorites ont été Jérémy Gosselin (9/119) et Charles-Édouard Bizier (7/118/1 TC).

Du côté de Jonquière, Olivier Lefebvre n’a complété que 17 de ses 48 passes. Bien qu’il ait amassé 252 verges et deux touchés, il a été intercepté à trois reprises.

Rimouski 0 – Chicoutimi 58

Ça va de mal en pis pour les Pionniers de Rimouski qui n’ont toujours pas inscrit plus de 8 points dans un match cette année. Cette fois, Chicoutimi ne leur a absolument rien donné.

La défensive des Couguars de Chicoutimi a été sans pitié en n’accordant que 18 verges au sol aux Pionniers et 132 par la passe en plus de réussir deux interceptions et quatre sacs.

Benoît Beaulieu a capté 5 passes pour 111 verges de gain et un touché pour Chicoutimi. Son coéquipier Marceau Beaumont en a attrapé 10 pour 60 verges et un majeur. Au sol, Camil Gilot a porté le ballon 14 fois pour des gains de 115 verges et trois touchés et Jakob Roy-Dallaire en a ajouté 101 autres et un touché.

En défense, Teo Bonnin a réussi deux sacs,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s