Football universitaire RSEQ – Semaine 1 : Quel bonheur!

Publié par

Crédit Photo : James Hajjar

C’est reparti dans les universités et cégeps du Québec. On a enfin retrouvé ce qui avait tant manqué depuis 21 mois, la compétition. Et on a eu droit à des performances très intéressantes pour amorcer la saison 2021.

S’entraîner, étudier, se développer physiquement et mentalement, c’est bien, mais il faut que ça serve. Et l’utilité de tout ça, à court terme, ce sont les matchs. L’adrénaline, les contacts, les émotions, ça se reproduit difficilement ailleurs que dans la véritable action. Si les amateurs attendaient avec impatience, on ne peut qu’imaginer ce que ressentaient les joueurs et les entraîneurs à mesure que le temps rétrécissait à l’aube de ces premiers matchs.

Et je ne vous cacherai pas que la simple idée de rédiger le post mortem de cette première semaine d’activités footballistiques me donnait le sourire. Alors, nous y voilà.

1- Lors des deux matchs de la fin de semaine, chacun des quatre quart-arrières a lancé pour plus de 200 verges de gains aériens. Il s’agissait d’une première depuis la fin de semaine des 31 août et 1er septembre 2017.

2- Le spectacle Jonathan Sénécal est commencé. C’est au début du match qu’on a appris que l’entraîneur Marco Iadeluca allait amorcer sa carrière à la tête des Carabins en confiant le ballon à sa prodigieuse recrue. Personne n’aura été déçu. 25 en 35, 342 verges de gain, 2 passes de touché, une interception et 16 verges par la course. Mais au-delà de ses statistiques, c’est la façon dont il a su exploiter les longs jeux aériens et la vitesse à laquelle le ballon sort de ses mains qui le démarquent déjà du lot. On connaissait la pureté de son talent, mais le voir ainsi à l’oeuvre après près de trois ans sans jouer (il avait raté la saison 2019 en entier après une blessure à un genou lors de la première demie du premier match), quel bonheur!

3- Sept Carabins différents ont capté au moins une passe de Sénécal. La bonne vieille connexion avec Carl Chabot qui avait été son coéquipier d’Équipe Québec a repris là où elle avait laissé. Le fougueux receveur a terminé la rencontre avec six attrapés pour 86 verges et un touché. Mais celui qui a fait sa place sous les projecteurs est l’ancien des Filons de Thetford, Hassane Dosso qui a saisi huit ballons pour 135 verges de gain, dont un de 51 verges. Parions que les coordonnateurs défensifs adverses l’auront à l’oeil lors des prochaines semaines. On a également senti que le costaud Tristan Fiske-Casault fera certainement partie des cibles de prédilections cette saison.

4- Au sol, les Carabins devaient se débrouiller sans le porteur de ballon #1 du RSEQ en 2019, Ryth-Jean Giraud et la recrue Anthony Renault. C’est l’ancien des Nomades de Montmorency Bertrand Beaulieu qui a pris le relais avec une performance de 79 verges en 13 courses.

5- Du côté Sherbrookois, Anthony Robichaud a connu somme toute un bon match. 23 en 33 pour 214 verges. Il a subi une interception en plus d’être victime de quatre sacs. Il a tout de même été en mesure d’atteindre huit receveurs différents. Sa complicité avec le receveur de 2e année et ancien des Cougars de Champlain-Lennoxville Charles Giroux (7 attrapés pour 116 verges) s’est rapidement établie. Lors de toute la saison 2019, Giroux avait capté 13 passes pour 125 verges. La recrue William Marchand a quant à lui capté cinq passes.

6- Au sol, ce fut plutôt anémique chez le Vert et Or. Au total, six joueurs se sont relayés pour des gains de 24 verges. Bruno Sénéchal et le quart Robichaud ont porté le ballon trois fois alors que la recrue Tristan Toussaint l’a porté deux fois en plus de capter deux passes.

7- En défensive, le joueur du match fut sans conteste le secondeur des Carabins Michael Brodrique avec 6,5 plaqués dont 5,5 pour perte et 3 sacs du quart. Ses coéquipiers vétérans Bruno Lagacé et Pierre-Gabriel Germain ont terminé la rencontre avec cinq plaqués chacun. Du côté de Sherbrooke, le secondeur ancien porte-couleurs de McGill Jean-Philippe Hudon avec 6,5 plaqués et le le demi défensif Tommy Roadley-Trohatos avec 6 plaqués et une interception ont été les grands leaders.

8- Notons l’excellent travail du botteur de précision des Carabins Benjamin Lies qui a réussi quatre de ses cinq tentatives de placement.

9- Le Rouge et Or en a eu plein les bras face à la défensive des Redbirds de McGill. La courte victoire de 17-11 est-elle signe de rouille chez les joueurs de Glen Constantin ou que le groupe de Ron Hilaire sera une force majeure dans le RSEQ en 2021?

10- Thomas Bolduc a gagné sa bataille face à Arnaud Desjardins pour le poste de quart-arrière partant du Rouge et Or. Il a bien fait avec 25 passes complétées en 37 tentatives et une passe de touché pour 214 verges. Il a distribué le ballon parmi huit receveurs différents, dont l’excellent Kevin Mital qui a conclu la partie avec six attrapés pour 62 verges et un touché à son premier match dans le circuit universitaire.

11- Au sol, l’ancien du CNDF Luca Perrier a complété la rencontre avec 105 verges, dont une course de 72 verges pour un touché à la fin du 3e quart qui ultimement a fait la différence. Perrier et Joanik Masse se sont partagé le gros du boulot dans le champ arrière des Lavallois avec 13 des 19 portées de l’équipe.

12- Le vétéran Dimitrios Sinodinos a amorcé la saison avec force. Malgré aucune passe de touché et une interception, il a réussi à compléter 22 de ses 32 passes pour un total de 309 verges. 19 de ses 22 réussites ont trouvé les mains du trio Darius Simmons, Pearce Dumay et Dhandre Weekes.

13- Simmons a complété la rencontre avec 139 verges de gain. Mais il a également fait parler de lui après avoir déclaré au journaliste Jean Carrier : «McGill est la puissance cette année. C’est tout ce que je vais dire là-dessus.» Une déclaration qui a fait rire Coach Ron Hilaire.

14- J’avais bien hâte de voir ce que le jeune porteur de ballon Elijah Williams pourrait faire face au puissant front défensif du Rouge et Or. L’ancien des Islanders de John-Abbott a porté le ballon sept fois pour 29 verges. Mais le travail a été partagé entre plusieurs joueurs. Selon Coach Hilaire, ce sont les résultats semaine après semaine qui dicteront le choix des porteurs de ballon. Zacharie Magnan a aussi porté le ballon six fois pour 15 verges.

15- En défensive, le demi défensif de 5e année des Redbirds Guillaume Béland a complété le match avec 8 plaqués, un échappé recouvré et deux passes rabattues et son coéquipier, la recrue Ryan McNally a terminé la rencontre avec 7,5 plaqués. Notons également les deux sacs du quart de l’ailier défensif Jonathan Wilding. Du côté de Laval, c’est Souleymane Karamoko, un autre demi défensif qui a mené les siens avec 7,5 plaqués.

16- Le match de samedi entre les Carabins et le Vert et Or a été retardé de deux heures après qu’on ait appris qu’un joueur eut testé positif à la COVID-19. 15 autres joueurs ont dû être testés avant que la Santé publique n’acquiesce à la présentation de la rencontre. Ceux-ci ayant tous reçu un résultat négatif, le match a pu avoir lieu à condition qu’ils portent une visière à la hauteur de la bouche attachées à leur grille. Au départ, il semble que la Santé publique souhaitait que les joueurs portent des masques, mais le compromis de la visière a été accepté.

Parions que les Cheetahs de Vanier auraient aimé avoir le même genre d’ouverture d’esprit après qu’un cas similaire soit survenu chez eux et que tous les joueurs qui ont été testés ensuite ont obtenu un résultat négatif. Rappelons que le match face à St-Jean a été annulé.

17- De nombreux commentaires ont été reçus concernant le fait que le match de dimanche entre Laval et McGill n’a pas été disponible sur le Web pour les amateurs. Il faut savoir à cet effet que l’entente qui lie le RSEQ et TVA Sports pour la diffusion des matchs de football universitaire ne permettrait pas aux équipes de diffuser les matchs en français. Ceci n’empêche pas Concordia et McGill de le faire en anglais de leur côté.

Des compléments d’information restent à être obtenus, mais selon ce que j’en sais, TVA Sports détient les droits de diffusion francophones. D’un côté, certains me disent qu’il est possible pour les universités de demander des exceptions lorsque les matchs n’entrent pas en conflit avec une autre rencontre en télédiffusion, mais d’un autre, on me dit que TVA Sports est plus rigide que ça et refuserait que des matchs de football universitaire soient diffusés en français sur toutes les plateformes. J’attends encore des réponses claires à mes questions.

18- Pour les habitués de cette chronique, j’ai pris la décision de séparer les compte-rendus des matchs universitaires et collégiaux cette année. Vous me direz ce que vous en pensez.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s