Les batailles pour les éliminatoires se précisent au basket collégial

Publié par

La mi-saison est maintenant passée au basket collégial et les batailles pour les places en éliminatoires prennent forme. Portrait de la situation.

À noter, les six premières équipes au classement de la saison régulière sont classées pour les éliminatoires. Les deux première passent directement en demi-finale alors que les quatre autres devront jouer un match quart-de-finale.

Diablos, Géants, Cougars et Cheetahs pour deux places à prendre chez les femmes

Chez les femmes, on peut présumer que Dawson (8-1), Ste-Foy (8-1) et Champlain-St-Lambert (8-2) seront classées. On peut également prétendre que les Lynx d’Édouard-Montpetit ont une pente un peu trop abrupte à remonter n’ayant signé aucune victoire à leurs neuf premiers matchs.

Les Nomades de Montmorency, actuellement 4e au classement en vertu d’une fiche de 6-4, pourraient pratiquement sceller leur sort si elles l’emportent face à Trois-Rivières le 31 janvier prochain. Avec des affrontements contre Édouard-Montpetit (0-9) et Vanier (2-6) qui suivront, un total de 9 victoires serait amplement suffisant. Toutefois, rien n’est garanti.

Mais la vraie bataille se fera entre Trois-Rivières (4-5), St-Jean (3-7), Champlain-Lennoxville (3-7) et Vanier (2-6).

Les Diablos de Trois-Rivières ont déjà joué leurs deux matchs face aux puissantes Blues de Dawson et quatre de leurs sept derniers matchs seront disputées contre des équipes ayant une fiche inférieure à la leur. Toutefois, elle disputeront quatre de leurs six derniers matchs sur la route. Qui plus est, l’équipe menée par l’entraîneur-chef recrue Louis-Philippe Dugas n’a vaincu Champlain-Lennoxville que par un seul petit point le 8 novembre dernier. Les Diablos ont participé aux éliminatoires au cours des six dernières saisons.

Les Géants de St-Jean sont nouvelles dans la Division 1. Après avoir survolé la D2 remportant quatre des cinq derniers championnats provinciaux, l’équipe de Bernard Tanguay se mesure à la crème du basket québécois cette saison. On peut dire que l’équipe connaît des hauts et des bas comptant notamment une victoire contre Montmorency, mais une défaite contre les Cheetahs de Vanier.

Angélie Ricard devra continuer son excellente saison pour espérer aller chercher trois victoires dans les six derniers matchs, ce qui pourrait être suffisant. Mais l’équipe devra trouver moyen de marquer plus de points. Elles sont actuellement avant-dernières dans la ligue avec 54,1 pts/match. Et elles devront améliorer leur ratio de revirements puisqu’elles sont dernières à ce chapitre.

À surveiller dans leur cas, l’affrontement face aux Cougars de Champlain-Lennoxville dans deux semaines.

Les Cougars ont la même fiche que St-Jean. Mais Mariame Dehkissia et Tara Imbert auront fort à faire pour mener les leurs en éliminatoires. Le calendrier des matchs n’est pas le plus facile avec des affrontements face à Sainte-Foy, Montmorency et Dawson. Les matchs contre St-Jean (31 janvier) et Trois-Rivières (7 février) seront cruciaux.

Quant aux Cheetahs de Vanier, il leur reste 8 matchs à disputer. Pourront-elles participer aux éliminatoires pour une 2e fois consécutive après une disette de 5 ans? L’espoir est permis. Elles n’ont que deux victoires, mais la jeune équipe de François René a donné du fil à retordre à Montmorency ne s’incliant que par trois points lors de leur premier duel. Elles devront venir à bout d’au moins deux de leurs trois adversaires directes en plus de s’assurer de ne pas échapper le match face à Édouard-Montpetit. Rien n’est gagné, mais sait-on jamais.

À surveiller prochainement : Ste-Foy à Dawson, dimanche 31 janvier à 19h

Ça se disputera entre les Islanders, les Lynx et les Dynamiques chez les hommes

Chez les hommes, les Cheetahs de Vanier (9-1) menés par l’exceptionnel Karim Mané et les Dynamiques de Jean-de-Brébeuf (8-2) avec le prolifique To Randriasalama sont dans une classe à part en ce début de saison. Leur qualification pour les éliminatoires est assurée.

Les Cavaliers de Champlain-St-Lambert et les Nomades de Montmorency avec leur fiche de 7-3 devraient également voguer vers une qualification.

Champlain-St-Lambert mise sur Handy Missakabo Disanka, 2e pointeur et premier au rebond du circuit et cette équipe est la seule à avoir vaincu Vanier cette saison. Ils ont toutefois connu une séquence de trois défaites en quatre matchs entre le 15 novembre et le 1er décembre.es Nomades de Montmorency ont une saison en dents de scie. Ils ont rincé John-Abbott et Dawson par 33 et 34 points respectivement, mais ils ont battu Outaouais, la seule équipe sans victoire, par un seul point. Ils seront tout de même des éliminatoires.

À l’autre bout du spectre, Outaouais (0-9) et Ahuntsic (1-8) sont à toute fin pratique éliminés. Il faut toutefois noter la séquence de quatre matchs en début de saison au cours de laquelle les Griffons de l’Outaouais ont vendu chèrement leur peau (92-90 vs Dawson, 79-73 vs Ch.-St-Lambert, 76-74 vs Éd.-Montpetit et 90-89 vs Montmorency).

Il nous reste donc quatre équipes pour deux places.

Les Blues de Dawson avec le fiche de 6-4 ont une avance intéressante sur leurs adversaires et suivant toute logique, l’équipe de Wayne Yearwood devrait poursuivre sa saison après le calendrier régulier. L’élimination sur le ratio points pour/points contre de la dernière saison ayant laissé un goût amer.

Dawson a déjà gagné ses deux matchs face à John-Abbott et son match à domicile face à Édouard-Montpetit, mais s’est incliné contre Ste-Foy. Si les Blues gagnent les matchs contre Ahuntsic et Outaouais, la qualification sera dans la poche.

Les Islanders de John-Abbott, les Lynx d’Édouard-Montpetit et les Dynamiques de Ste-Foy ont tous cumulé 4 victoires contre six revers et la bataille se fera réellement entre ces trois équipes pour une place restante.

John-Abbott a vaincu Édouard-Montpetit (en prolongation) et Ste-Foy en première moitié de saison ce qui leur confère l’avantage au classement actuellement. Les deux matchs ont toutefois été disputés à domicile. La grande force des Islanders se situe au niveau des tirs bloqués et sa réussite à la ligne des lancers francs alors qu’ils trônent au sommet de la ligue dans ces catégories. Toutefois, ils sont l’équipe qui tire le moins de trois points, réussit le moins de vols de balle en plus d’avoir le 3e pire ratio de revirements.

Les Lynx d’Édouard-Montpetit ont échappé leur match face à John-Abbott en prolongation, mais ont vaincu Ste-Foy sur la route. Ils comptent également une importante victoire face à Champlain-St-Lambert. Les Lynx devront toutefois trouver un moyen d’augmenter leur efficacité sur les tirs tentés. 36,5% de réussite ne sera certainement pas suffisant.

Du côté de Ste-Foy, les Dynamiques ont un parcours particulier. Bien qu’ils aient été vaincus par John-Abbott et Édouard-Montpetit, ils ont réussi à obtenir des gains face à Dawson et Champlain-St-Lambert. Ce dernier par la marque impressionnante de 103-74.

Parmi les trois équipes impliquées dans la bataille, Ste-Foy est la seule avec un différentiel points pour/points contre positif. De plus, les représentants de la région de Québec sont 1er pour les rebonds offensifs, 2e pour le ratio de revirements et 3e pour le ratio de rebonds. Si le duo Jolicoeur-Savard trouve un moyen de mener les siens à la victoire face aux Lynx et aux Islanders lors des deux derniers matchs du calendrier régulier, les Dynamiques pourraient se qualifier pour les éliminatoires pour une deuxième saison consécutive. Chose qu’on n’a pas vue depuis les belles années de Mamadou Médoune Gueye et Alexandre Leclerc.

À surveiller prochainement : Brébeuf à Champlain-St-Lambert, dimanche 19 janvier 13h.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s