Les Cougars de Champlain-Lennoxville, équipe de la décennie au football collégial québécois

Publié par

Afin de souligner la fin de la décennie 2010, le Bulletin sportif a décidé d’établir un palmarès des équipes de la décennie dans différents programmes du RSEQ. Pour une raison totalement arbitraire, j’ai choisi de démarrer avec le football collégial.

Bien que la priorité ait été accordée aux championnats et aux victoires, j’ai également voulu souligner la progression des organisations et le développement des étudiants-athlètes. Ainsi, les victoires remportées en D2 et D3 ont aussi leur importance, tout comme la qualité des joueurs qui ont continué leur route vers les échelons supérieurs.

Ainsi, après compilation des résultats, nous concluons que le titre d’équipe de la décennie doit aller aux Cougars de Champlain-Lennoxville.

Le championnat remporté cet automne par les Cougars de Champlain-Lennoxville était le quatrième de l’organisation au cours des 10 dernières années. En y ajoutant deux autres présences en finale en plus d’une fiche de 67 victoires et 28 défaites en saison régulière, toutes en D1, l’équipe estrienne a devancé de justesse le Rouge et Noir de Valleyfield et les Phénix d’André-Grasset complètent le podium.

De plus, depuis la saison 2010, les Cougars ont placé un total de 60 joueurs sur les équipes d’étoiles annuelles, soit le plus haut total toutes catégories confondues. Enfin, à trois reprises, un joueur de leur équipe a été nommé joueur par excellence de la saison et à trois reprises leur groupe d’entraîneurs a été reconnu pour son excellence.

Photo : La Tribune

Parmi les grands noms qui sont passés par les Cougars durant la dernière décennie, notons :

  • Antony Auclair – Ailier rapproché Buccaneers Tampa Bay
  • Charles Vaillancourt – Ligne offensive Lions de C.-B.
  • Jean-Philippe Bolduc – Demi défensif Redblacks d’Ottawa
  • Adam Auclair – Demi défensif Rouge et Or Laval (13e espoir canadien au prochain repêchage de la LCF)
  • Dominic Lévesque – Botteur Rouge et Or Laval
  • Kevin McGee – Demi défensif Rouge et Or Laval
  • Cédric Joseph – Porteur de ballon Mustangs de Western (joueur par excellence D1 2014)
  • Frédérik Robitaille – Ligne défensive Ravens de Carleton
  • Cédric Lussier-Roy – Secondeur Rouge et Or Laval (joueur défensif par excellence de la coupe Vanier 2016)
  • Patrick Davis – Ligne offensive Syracuse NCAA
  • Michael Arruda – Quart-arrière (joueur par excellence D1 2015)
  • Isaac Adeyemi-Berglund – Ligne défensive Lions Southeastern Louisiana
  • Alain Cimankinda – Ligne défensive Gryphon Guelph
  • Marc-Antoine Pivin – Receveur Rouge et Or Laval
  • Thomas Bolduc – Quart-arrière Rouge et Or Laval

Au deuxième rang, nous avons choisi le Noir et Or de Valleyfield. Bien qu’elle ait évolué au niveau D3 durant les cinq premières années et en D2, les cinq suivantes, l’équipe de la capitale du Suroît a été dominante partout où elle est passée. Au total, la fiche de 68 victoires et 14 revers avec cinq championnats et une finale placent le Noir et Or au premier rang pour ce qui est du pourcentage de réussite.

Remporter 83% de ses matchs en plus de ravir 50% des titres de champions à l’enjeu devrait suffire pour être sacré équipe de la décennie. Qui plus est, l’équipe d’entraîneurs a été sacrée quatre fois la meilleure de sa ligue au cours des cinq dernières saisons. À ce palmarès s’ajoutent 57 joueurs élus sur les équipes d’étoiles. Mais à la fin, le comité de sélection a choisi de faire peser dans la balance le niveau de compétition et d’octroyer le titre à Lennoxville.

En troisième place, les Phénix d’André-Grasset représentent l’excellence à trois niveaux. Cette équipe est la seule à avoir gagné des championnats dans trois catégories différentes. En 2010 et 2011, Grasset a remporté le titre de la D3. Puis, l’équipe a passé trois saisons en D2 et raflé un championnat au passage avant de passer les cinq dernières saisons en D1 où elle a compilé une fiche de 35 victoires et 10 revers en plus de remporter un titre en 2018 et de participer à une autre finale.

Au total, les Phénix sont l’équipe qui a gagné le plus de matchs de football collégial au cours des 10 dernières années avec 71 contre 17 échecs pour une moyenne de ,807.

Jonathan Sénécal

Mentions honorables

Spartiates du Vieux-Montreal – 67 victoires/28 défaites 1 championnat et 3 finales D1. 50 joueurs élus sur les équipes d’étoiles

Cheetahs de Vanier – 65 victoires/30 défaites 2 championnats et 2 finales. 45 joueurs sur les équipes d’étoiles

Campus Notre-Dame-de-Foy – 45-30 en 8 saisons D1 avec 1championnat et une finale et 13-5 en 2 saisons D2 avec un championnat et une finale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s