Football RSEQ Semaine #10 : Un record pour Arnaud Desjardins et place aux éliminatoires

Publié par

Crédit photo : Anne Chaput-DeAngelis

La saison régulière est déjà chose du passé au football du RSEQ et bien que l’envie de faire un bilan soit grande, nous aurons amplement le temps de s’y atteler dans quelques semaines. Pour le moment, revenons aux matchs du dernier week-end où les dernières places pour le tournoi automnal étaient à l’enjeu.

1- Le Vert et Or de Sherbrooke avait une tâche titanesque devant lui pour espérer prolonger sa saison, soit vaincre le Rouge et Or. Après avoir réussi l’exploit de l’année en battant les Carabins de l’Université de Montréal deux semaines plus tôt, l’équipe de Mathieu Lecompte a trébuché solidement au 4e quart de son match face à Concordia et se retrouvait dans cette fâcheuse position. Résultat: une défaite de 35-10 et une exclusion des éliminatoires pour seulement la deuxième fois en 11 ans.

2- La défensive du Rouge et Or a continué sur sa lancée en accordant que 105 verges par la passe et 36 verges au sol, réussissant 5 sacs au passage. Cette unité a réellement pris ses marques et sera très intimidante d’ici la fin de la saison. Je sais que les choses peuvent changer rapidement, mais je ne vois pas comment le Rouge et Or pourrait ne pas jouer la coupe Vanier devant ses partisans le 23 novembre prochain.

3-Thomas Bolduc a continué de gagner en confiance en complétant 19 de ses 27 passes pour 226 verges, deux touchés et une interception (retournée pour un touché par Gabriel Côté). Il a bien distribué le ballon en rejoignant sept receveurs différents. Joanik Masse a été le meilleur au sol pour Laval avec 92 verges en 18 portées.

4- Mention honorable au joueur de troisième année Tommy Roadley-Trohatos qui a complété le match avec 10,5 plaqués pour le Vert et Or.

5- L’autre match opposait Concordia et McGill pour la 3e position au classement et l’opportunité d’éviter Laval au premier tour. McGill a définitivement le numéro des Stingers puisqu’en l’emportant 23-17, la troupe de Ronald Hilaire a balayé la série de deux matchs entre les deux universités anglophones du RSEQ.

6- Le jeu clé de la rencontre a certes été le retour d’échappée sur 69 verges d’Antoine Mongeau pour le touché au début du 4e quart. La marque était alors de 16-10 pour McGill et Concordia était dans le match. Adam Vance a bien rejoint Jeremy Murphy plus tard pour reserrer le pointage, mais ce fut trop peu trop tard.

7- Ce n’est pas faute d’avoir essayé toutefois pour la troupe de Brad Collinson puisque son attaque aérienne a terminé le match avec 334 verges. Murphy a été la cible favorite de Vance captant 6 passes pour 100 verges. Adam Vance a d’ailleurs terminé la saison avec 2014 verges, une performance lui valant le 10e rang au Canada.

8- Du côté de McGill, soulignons les 122 verges au sol de Quincy Williams ainsi que l’excellent travail du joueur de ligne défensive Joshua Archibald qui a terminé le match avec deux sacs et une échappée provoquée.

9- Ainsi donc, on aura droit en demi-finale aux duels Concordia-Laval et McGill-Montréal. Ce dernier sera présenté sur les ondes de TVA Sports. McGill devra trouver une solution en attaque pour passer en finale. Les hommes en rouge n’ont inscrit que 7 points en deux matchs face aux Bleus.

Encore une performance explosive de l’attaque du Vieux-Montréal

10- En collégial D1, plusieurs matchs risquaient d’avoir un impact au classement. Plusieurs scénarios étaient possibles, mais les matchs les plus significatifs étaient celui entre CNDF et Champlain-Lennoxville et le duel St-Jean contre Vieux-Montréal

11- Dès vendredi soir toutefois, la victoire du CNDF 28-17 sur Champlain-Lennoxville a enlevé passablement de suspense. La troupe de Marc-André Dion a joué un solide match forçant l’attaque des Cougars à se concentrer au sol en n’allouant à Lukas Boulanger que 108 verges de gain sur 28 passes tentées. Ce dernier a également été victime de cinq sacs et de deux interceptions, dont une retournée pour un touché par le vétéran Louis-Arthur Denis.

Le quart Jérôme Rancourt du CNDF a terminé le match avec 224 verges et deux passes de touché, le receveur Alexis Forest a quant à lui franchi deux fois la ligne des buts, une fois par la passe et une fois par la course. Enfin, Randy Gibuku-Mabengo y est allé d’une grande performance de 9 plaqués, deux sacs et une interception, bonne pour le titre de joueur défensif par excellence de la semaine. Du côté de Champlain-Lennoxville, le gros porteur de ballon Édouard Wanadi a terminé la rencontre avec 143 verges en 18 courses et deux touchés. Il sera à surveiller en 1/4 finale.

12- Samedi après-midi, Garneau accueillait Lévis-Lauzon dans un match sans impact. Les Élans l’ont emporté 38-28. Les Faucons sont ainsi éliminés avant les éliminatoires pour la deuxième fois consécutive. Gabriel Leblond et le quart Adrien Guay ont respectivement couru pour 134 et 127 verges dans le camp des Faucons alors que chez les Élans, neuf porteurs de ballon différents se sont relayés pour 220 verges. David Bahufite et Mathieu Guérin ont inscrit deux touchés chacun. Charles-Alexandre Jacques a terminé la rencontre avec 10,5 plaqués pour les Élans.

13- En soirée, Limoilou rendait visite à Vanier. Ces derniers devaient l’emporter afin d’éviter de se retrouver dans un imbroglio pour départager les équipes qualifiées ou non pour les éliminatoires. Devant des Titans qui n’avaient rien à gagner, les Cheetahs ont fait ce qu’ils avaient à faire et ont collé deux victoires de suite pour la première fois de la saison, cette fois par la marque de 24-13. C’est Félix Lacasse qui était au poste de quart pour Limoilou et il a bien fait avec 15 passes réussies en 25 tentatives pour 201 verges et un touché. Du côté des Cheetahs, le porteur Dwante Morgan a terminé la rencontre avec 127 verges en 19 courses et deux touchés. Sur les unités spéciales, notons les retours de bottés d’envoi de 46 et 41 verges réussis par les marchands de vitesse que sont Benjamin Labrosse et Nicholas Cenacle-Altidor. Enfin, la machine à plaquer qu’est Constantinos Papanikolau a terminé la rencontre avec 10,5 plaqués dont deux pour perte.

14- Pendant ce temps à Ste-Thérèse, les Nordiques de Lionel-Groulx tentaient de gagner un premier match cette saison, mais la commande était lourde face aux champions en titre, les Phénix d’André-Grasset. Sans surprise, la troupe de Tony Iadeluca l’a emporté 39-9 et termine la saison au deuxième rang du classement général. Anthony Renault a complété la rencontre avec 118 verges en 11 courses et deux touchés. Le secondeur recrue Charles-Elliott Bouliane a connu un bon match avec 7,5 plaqués dont un pour perte. Du côté de CLG, le quart Samuel Cloutier a lancé pour 131 verges et couru pour 89 autres. Justin Dion-Valiquette a terminé le match avec 8,5 plaqués, un sac et une passe rabattue.

15- Pour terminer la saison régulière, les Géants de St-Jean devaient absolument vaincre les puissants Spartiates du Vieux-Montréal afin d’espérer une place en éliminatoires. Le Vieux-Montréal, lui, voulait assurer sa place au sommet pour profiter d’une semaine de congé et un accès direct aux demi-finales. Si après une demie, l’égalité de 35-35 laissait croire à une possible surprise, le quart-arrière des Spartiates Arnaud Desjardins s’est assuré de mettre sa griffe sur une saison extraordinaire. Ses HUIT passes de touché ont non seulement propulsé les siens vers une victoire de 70-49, mais lui ont permis d’établir une nouvelle marque du collégial D1 avec 33 passes de touché en une saison. Tout ça en étant victime que de deux interceptions.

L’exploit de Desjardins survient alors que tous les yeux étaient tournés vers le quart de Grasset Jonathan Sénécal en début de saison. Le vétéran a été blessé dès le premier quart du premier match et a dû mettre une croix sur une occasion de mener les siens à un deuxième titre consécutif avant de quitter pour UConn. Desjardins, qui passait sous le radar depuis trop longtemps, a profité de la présence des Meiga, Gauthier, Cesar et Muganda pour battre le record de Sénécal. Un exploit qu’il tentera de transporter en éliminatoires, lui qui voudra bien sûr gagner un Bol d’Or avant de faire un choix pour son avenir. À suivre…

16- Les affrontements en 1/4 finales mettront aux prises Champlain-Lennoxville (7) et Grasset (2), CNDF (6) et Limoilou (3) ainsi que Vanier (5) et Garneau (4). Des matchs qui promettent de beaux spectacles. En saison, Grasset a vaincu Lennox 28-20, Limoilou a battu CNDF 26-14 et Garneau a gagné 20-14 face à Vanier. Ça se passe samedi à 13h, déplacez-vous!

17- En D2, Valleyfield profitera d’une semaine de congé, Sherbrooke sera à John-Abbott, Édouard-Montpetit à Trois-Rivières et Montmorency à Thetford.

18- En D3, La Pocatière rendra visite à Jonquière, Champlain-St-Lambert sera à Saint-Hyacinthe, Chicoutimi à Victoriaville et les Triades de Lanaudière rendront visite au Collège Ahuntsic. Ce dernier match sera présenté en soirée au Centre Claude-Robillard après le match de D1 entre Champlain-Lennoxville et André-Grasset.

19- Enfin, en Juvénile D1, Saint-Jean-Eudes de Québec sera en congé grâce à sa fiche parfaite de 9-0 et regardera paisiblement pendant que Curé-Antoine-Labelle rendra visite au Séminaire St-François, Jean-Eudes sera au Collège Charles-Lemoyne et que Notre-Dame tentera de prendre sa revanche face à l’école secondaire du Triolet, eux qui les ont battus 37-33 en saison.

2 commentaires

  1. Tu m’en apprends une je savais pas que curé Antoine labelle mon ancien école avait maintenant une équipe de football 🏈merci de l’info 😉👍très bon résumé soit dit en passant

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s