Où sont les Citadins au classement USports?

Publié par

Crédit photo : actualites.uqam.ca/Davon Greene

Ce vendredi soir au PEPS de l’Université Laval s’écrira un nouveau chapitre de la grande rivalité Montréal-Québec alors que Jessica Bunker et le Rouge et Or recevront Mégane Sauvé et les Carabins. Un deuxième affrontement cette saison entre ces deux équipes. Le premier s’étant soldé par un verdict nul de 0-0.

Les deux équipes sont actuellement 4e et 5e au classement canadien USports. Théoriquement, elles sont les deux équipes québécoises les mieux classées. Mais pourquoi au juste?

Les Citadins de l’UQAM ont une fiche immaculée depuis le début de la saison (7-0-0). Elles ont infligé à Montréal et à Laval leur seule défaite de la saison. Et pourtant elles sont 10e au classement canadien. Manque de respect? Ou simplement une hésitation à reconnaître un programme qui n’a eu une fiche gagnante qu’à une seule reprise depuis 2004?

Pour un portrait complet de l’équipe des Citadins et de son magnifique parcours depuis le début de la campagne, je vous invite à lire le texte de Jean-François Ducharme. https://www.actualites.uqam.ca/2019/premiere-moitie-historique-equipe-feminine-soccer

Il est vrai que 5 des 6 dernières finales au soccer féminin québécois ont mis aux prises Montréal et Laval. Par contre, maintenant qu’on a passé la mi-saison, il me semble qu’il est temps de rendre à Cléopâtre ce qui lui revient. L’équipe féminine de l’UQAM est la plus forte au Québec et mérite d’être placée plus haut que ses deux adversaires.

D’ici à la parution du prochain classement USports, d’importants matchs seront présentés. D’ailleurs, si la saison régulière s’arrêtait tout de suite, les demi-finales mettraient aux prises McGill contre l’UQAM et l’Université de Montréal contre l’Université Laval. Et devinez quoi? Ces deux affrontements auront lieu ce vendredi. Un bel avant-goût de ce qu’on risque de voir dans un mois.

Joueuses à surveiller pour ces deux matchs

UQAM : Léa Palacio-Terrier, gardienne. 5 jeux blancs en 7 matchs, 25 arrêts sur 27 tirs. Roseline Eloissant, 5 buts – 5 aides en 6 matchs

McGill : Giovanna Tiberio, 6 buts en 7 matchs

Laval : Jessica Bunker, 7 buts – 5 aides en 8 matchs. Mireille Patry, 6 buts – 1 aide en 8 matchs

Montréal : Mégane Sauvé, 6 buts – 4 aides en 7 matchs

Les gars des Carabins prêts pour le championnat canadien

Pour terminer, je m’en voudrais de ne pas glisser un mot sur l’équipe masculine des Carabins qui domine les classements québécois et canadiens avec une fiche de 5-0-1, 14 buts marqués contre trois alloués.

La troupe de Pat Raimondo se prépare à défendre son titre canadien à la maison du 7 au 10 novembre prochain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s