Jessica Bunker reprend là où elle a laissé

Publié par

Crédit photo : Yan Doublet, Rouge et Or

Si le football prend une place prépondérante dans la couverture médiatique qui est faite du sport universitaire, il faut savoir que la saison est en branle dans plusieurs autres sports. Un de ceux-ci, le soccer. Et une étudiante-athlète fait flèche de tout bois, Jessica Bunker du Rouge et Or de l’Université Laval.

La joueuse de 2e année (4e année d’admissibilité) et étudiante à la maîtrise en architecture domine outrageusement la colonne des marqueuses du circuit universitaire québécois. Après quatre matchs cette saison, elle a déjà 5 buts et 4 passes décisives au compteur, soit quatre points de plus que celles qui la suivent, sa coéquipière Mireille Patry (4 buts – 1 passe) et Mégane Sauvé (3 buts – 2 passes) des Carabins.

La saison dernière, Bunker avait aidé le Rouge et Or à se rendre en finale québécoise (perdue 4-0 aux mains des Carabins) grâce à une performance de 9 buts et 8 passes décisives en 12 matchs de saison régulière. Sa plus proche poursuivante, Laura Veilleux du Vert et Or, avait également inscrit 9 buts, mais 3 passes décisives pour 12 points en 14 matchs.

Élue sur l’équipe d’étoiles de la conférence québécoise, elle a par la suite connu une saison hivernale du tonnerre avec 13 buts et 7 passes décisives pour 20 points en 7 matchs. Elle devançait ainsi sa coéquipière Dominique Fortin (6 buts – 4 aides) pour se voir remettre le titre de joueuse de l’année et ensuite mener son équipe au titre québécois en soccer intérieur, un 7e consécutif pour Laval.

Le Rouge et Or compile un dossier de 3 victoires et un match nul jusqu’à maintenant et les joueuses de David Desloges reprendront l’action ce vendredi au Coulter Field face à Bishop’s (1-3-0). Les deux équipes se sont affrontées plus tôt cette semaine. Le match s’est soldé par une victoire de 2-0 du Rouge et Or. Et oui, Bunker a marqué.

À surveiller ce soir, les Citadins et les Carabins – les deux autres équipes invaincues dans le circuit féminin – s’affrontent au stade Saputo.

Samedi, l’UQTR (1-1-1) sera à McGill (1-2-0) et Concordia (0-2-1) à Sherbrooke (0-3-0).

Du côté masculin, l’UQTR et l’Université de Montréal sont les équipes invaincues au moment d’écrire ces lignes. Ces deux équipes s’affronteront mardi prochain au stade Gilles-Doucet de Trois-Rivières.

Rappelons que les Carabins, champions en titre, seront les hôtes du championnat canadien masculin du 7 au 10 novembre prochain.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s