Football RSEQ Semaine #2 : Mes impressions

Publié par

Crédit photo : Can Unal – Université McGill

Le football universitaire et collégial québécois est fascinant à suivre cette saison. Nous n’en sommes qu’à la deuxième semaine d’activités et déjà on a de quoi se gratter la tête.

1- L’équipe sans nom de McGill amorçait sa saison ce vendredi en rendant visite à ses rivaux historiques les Stingers de Concordia. Si les deux organisations avaient annoncé des changements pour le mieux, on peut penser que les hommes en rouge de Ronald Hilaire ont appliqué la recette mieux que leurs adversaires. Résultat final : McGill 40, Concordia 14.

2- Donavan Martel de McGill s’en est particulièrement donné à coeur joie en amassant 135 verges au sol et un touché en plus de capter deux passes pour 13 verges. Soulignons aussi les 14 points inscrits par le botteur Findlay Brown.

3- La ligne défensive de McGill a terminé le match avec 11 plaqués derrière la ligne de mêlée, 5 sacs et 3 échappées provoquées. Andrew Seinet-Spaulding – si vous ne le connaissez pas encore, retenez ce nom – a connu un match à la hauteur de sa réputation avec 5 plaqués pour pertes et 2,5 sacs. Du gros boulot!

4- Le Vert et Or sera une saprée belle équipe dans un avenir rapproché. Une équipe plus expérimentée saura gérer les moments cruciaux. Malgré deux défaites à ses deux premiers matchs, l’équipe de Mathieu Lecompte offre du jeu intéressant et arrive à tenir tête aux gros programmes… du moins pendant un certain temps.

5- Est-ce qu’on peut se poser des questions à propos de la cohésion en attaque chez les Carabins? Le courant passe-t-il bien entre Calvillo, Cousineau, Hogan et cie? Il n’y a que deux matchs de joués, mais on devra clarifier certaines choses à mon avis. Le jeu d’équipe se passe sur le terrain, mais sur les lignes de côté également. À suivre…

6- La défensive des Carabins est extrêmement solide. 293 verges accordées en deux matchs! Mais la semaine de repos ne sera pas de trop si elle veut obtenir le même genre de rendement contre le Rouge et Or.

7- Le demi de coin étoile Marc-Antoine Dequoy a encore une fois démontré qu’il était parmi l’élite canadienne à sa position en réussissant un touché sur une interception pour sceller la victoire des siens face au Vert et Or. Au cours des saisons 2017, 2018 et 2019, Dequoy a disputé 17 matchs, réussi 9 interceptions et 4 touchés. On lance encore de son côté?

8- Après avoir subi une raclée de 54-0 en lever de rideau, les Cougars de Champlain-Lennoxville rendaient visite aux champions en titre, les Phénix d’André-Grasset. Si les gars de l’Estrie sont retournés à la maison avec une fiche de 0-2, la défaite de 28-20 avait de quoi redonner espoir. La ligne offensive et le jeu au sol des Cougars est à point. Le porteur de ballon de deuxième année Edouard Wanadi a été impressionnant.

9- La perte de Jonathan Sénécal fait assurément mal à l’équipe de Tony Iadeluca, mais son successeur Xavier Tremblay (recrue et ancien des Loups de Curé-Antoine-Labelle) a très bien fait alors qu’il revenait d’une importante blessure et n’avait eu droit qu’à une semaine d’entraînement depuis le début de l’été. Il a très bien utilisé son groupe de receveurs mené par William Marchand, Guillaume Ranger et le jeune Rohan Jones.

10- Les Spartiates du Vieux-Montréal ont vaincu Notre-Dame-de-Foy 31-17 dans ce qu’on a appelé le « Muganda Bowl ». En effet, c’était l’affrontement entre les frères Kalenga (CVM) et Iraghi (CNDF). Kalenga est un athlète hors pair. L’ancien du Blizzard du Séminaire St-François a choisi le Vieux-Montréal pour poursuivre son développement après avoir été nommé à trois reprises joueur de l’année en D1 Juvénile.

11- Les Titans de Limoilou se sont bien relevés de leur cuisant revers de la semaine précédente en venant à bout des Faucons de Lévis-Lauzon par la marque de 42-33. Si ces derniers ont obtenu 206 verges au sol, dont 129 de Gabriel Leblond (il en avait obtenu 190 la semiane dernière face à Notre-Dame-de-Foy), Limoilou n’est pas resté en reste avec ses 385 verges et 5 touchés par la course. Olivier Savard et Natan Girouard-Langlois ont respectivement amassé 124 et 113 verges.

12- L’attaque au sol de Lévis-Lauzon est dévastatrice jusqu’à maintenant. D’ailleurs, malgré une fiche de 0-2, les hommes de Pierre-Alain Bouffard ont le deuxième plus haut total de points marqués de la ligue. On comprend que la défensive devra se resserrer. Après avoir concédé un total de 655 verges par la course en deux matchs, difficile de s’attendre à gagner.

13- Les Cheetahs de Vanier ont remporté leur premier match de la saison en disposant facilement des Géants de St-Jean par la marque de 42-9. Avec seulement 18 points à ses deux premiers matchs, l’attaque de St-Jean me laisse penser que la saison pourrait être longue. Quant à Vanier, ils ne se sont certes pas laisser décontenancer par leur défaite contre Garneau la semaine dernière. Ils seront parmi le groupe de tête encore une fois cette année.

Les matchs à surveiller cette semaine :

Université de Montréal visite McGill samedi 13h au stade Percival-Molson

Garneau sera à Grasset samedi à 13h au Centre Claude-Robillard

Vanier affronte le Vieux-Montréal samedi à 19h au Collège Notre-Dame

Un commentaire

  1. Un très bon résumé
    Effectivement ST Jean pourrait pâtir dans les bas fonds si pas de cohésion et discipline. Vanier dangereux plus la saison avancera, un match à surveiller ce week-end versus CVM. CNDF m’inquietera s’il ne resserre pas la défense et que les vétérans ne tire pas ce club vers le haut.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s