Les Spartiates en quarantaine

Publié par

Crédit photo : Annie Chaput DeAngelis

Deux joueurs de l’équipe de football des Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal ont été déclarés positifs à la Covid-19 jeudi dernier. L’organisation a immédiatement pris la décision de cesser les entraînements réguliers jusqu’au 20 septembre.

Avec un calendrier de football collégial qui devrait s’amorcer la fin de semaine du 25 septembre, ça laissera peu de temps aux joueurs de Renaldo Sagesse pour travailler sur les détails et la cohésion nécessaires. Pour cette raison, une demande sera faite lors de la réunion du comité de ligue mardi (15 septembre) afin qu’un bye soit donné dès la première semaine aux Spartiates. C’est d’ailleurs lors de cette rencontre que les derniers détails concernant la saison à venir en football collégial seront finalisés.

Selon Steve Alexandre, responsable du programme des Spartiates, tout a été mis en place de façon à réduire au minimum les risques. « Nos joueurs sont à l’entraînement depuis le 31 juillet et malgré qu’on prenne la température des joueurs avant chaque séance, qu’on désinfecte tout et qu’on porte des masques, c’est impossible de tout contrôler. » Il ajoute :  » Nos jeunes veulent avoir une vie équilibrée et doivent conjuguer avec leur vis de famille, leur vie sociale, leur vie d’étudiants et leur vie d’athlètes. Ce ne sont pas des gens qui aiment rester assis à ne rien faire. Ça fait quand même sept semaines que l’équipe s’entraîne et on n’avait eu aucun cas jusqu’à maintenant. »

Pour la période de quarantaine, Renaldo Sagesse et son groupe d’entraîneurs continueront de travailler sur l’aspect cognitif avec les joueurs. « Il faut adapter notre préparation avec plus de vidéo, c’est évident, mais la priorité va à la santé des joueurs. On veut vraiment s’assurer qu’il n’y ait aucune trace de Covid avant le retour au jeu. »

L’entraîneur-chef, ancien des Wolverines du Michigan dans la NCAA et repêché par les Alouettes de Montréal en 2011, a tenu à ajouter que la gestion actuelle des cas au sein de son équipe se voulait très prudente. « On est chanceux dans notre malchance parce que ça arrive deux semaines avant le début de la saison. On a voulu simplifier les choses en évitant tous les contacts et s’assurer de mettre les chances de notre côté sans céder à la panique. Si ça se produisait en pleine saison, le protocole nous demanderait d’identifier les individus qui auraient passé plus de 15 minutes à moins d’un mètre des joueurs atteints. Dans ce cas-ci, on agit avec encore plus de prudence. »

Si le comité de ligue ne permet pas aux Spartiates de profiter d’une semaine de congé en partant, on promet de mettre les bouchées doubles lors des entraînements du 21, 22, 23, 24 et 25 septembre.

La direction du Cégep du Vieux-Montréal s’est montrée très satisfaite de la vitesse de réaction des responsables du programme de football. D’ailleurs, en réaction à la situation, tous les autres sports et les programmes artistiques ont également été mis à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre, le temps de réviser les protocoles.

« Tout est fait selon les guides de gestion de cas de Covid du RSEQ et du CVM en lien avec la Santé publique. En ce moment, c’est nous, mais demain ça pourrait être n’importe quelle autre équipe », nous confie Alexandre. D’ailleurs, Alexandre passera son message lors de la réunion du comité de ligue mardi : « Il faudra s’assurer d’être encore plus rigoureux et de tout faire pour diminuer les risques. Les accolades, les high fives, faudra éviter ça. »

Le Cégep du Vieux-Montréal est très présent dans tout ce qui touche les arts et le spectacle, des domaines où il est difficile de tout contrôler. Leur prudence est donc tout à fait légitime. D’ailleurs, la situation fait en sorte que tous les protocoles du Cégep sont actuellement révisés.

Au moment d’écrire ces lignes, il ne semble pas que les cas actuels de Covid déclarés au sein de l’équipe affecteront la capacité des Spartiates de jouer au football cet automne. Dans un sens, on peut penser qu’ils sont chanceux dans cette malchance puisque l’équipe aura le temps de passer les deux semaines de quarantaine avant le début des hostilités. Mais qu’en sera-t-il si des cas se déclarent dans une équipe en plein milieu de la saison?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s