La plus grosse fin de semaine de basket de l’année

Publié par

La fin de semaine qui vient de passer était plus que chargée dans le monde du basketball. Championnats canadiens à Ottawa pour le Rouge et Or (femmes) et les Gaiters (hommes) et championnats provinciaux au Collège Dawson. Tour d’horizon pour ceux qui auraient manqué tout ça.

Le Rouge et Or frôle le podium

Débutons avec les championnats canadiens. Deux équipes québécoises y étaient présentes. D’abord, les finalistes de l’an passé chez les femmes, le Rouge et Or de Laval, avaient de grandes intentions. Classée 3e, l’équipe de Guillaume Giroux amorçait son tournoi face aux Pandas de l’Université de l’Alberta.

Dès le début de la rencontre, les filles en rouge ont donné le ton, si bien qu’après 5 minutes de jeu c’était 11-2. Mais ça n’a pas duré puisque 5 minutes plus tard, les Pandas avaient les devants 16-13. Et à la fin de la première demie, le retard du Rouge et Or était de 5 points.

C’est alors que le spectacle Khaléann Caron-Goudreau s’est amorcé. Points, rebonds, blocs. Tout était au rendez-vous et à la fin du 3e quart, le Rouge et Or avait les devants 39-34 en route vers une victoire de 59-52 et une place en 1/2 finale face aux grandes favorites du tournoi, les Huskies de la Saskatchewan. Caron-Goudreau a terminé la rencotnre avec 17 points, 19 rebonds, 4 blocs et 3 passes décisives. Notons également les 10 points et 4 aides de Carrie-Ann Auger ainsi que les 11 points, dont 3 tirs de trois-points en 13 minutes de Kim Létang.

En 1/2 finale, le défi était de taille. Et les championnes de l’Ouest ont su contenir Caron-Goudreau, qui a terminé la rencontre en ne réussissant que deux paniers en dix tentatives et se contentant de 7 rebonds. Bien que sa coéquipière Auger ait bien fait avec 17 points incluant 4 réussites de la ligne des trois-points. À la fin, le % de réussite des tirs (26,1%) du Rouge et Or a été trop bas pour inquiéter leurs adversaires qui, elles, ont marqué sur 37,9% de leurs lancers. Marque finale 76-57. Les Huskies allaient continuer leur chemin jusqu’au titre national.

Restait donc le match pour la médaille de bronze et une possibilité de grimper sur le podium canadien pour une deuxième saison consécutive et une 5e dans l’histoire du programme de basket féminin. L’adversaire, championnes de l’Atlantique, les Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard misait toutefois sur la joueuse par excellence au Canada, Jenna-Mae Ellsworth.

Le match a été serré et jusqu’au milieu du 2e quart, aucune équipe n’avait pu prendre une avance supérieure à 4 points. Dans un match où la défensive et la fatigue des derniers jours étaient à l’honneur, le Rouge et Or retraitait au vestiaire avec une avance de 28-22 à la demie. La 2e demie s’est amorcée sur les chapeaux de roue pour la bande à Giroux puisqu’elle a fait grimper son avance à 18 points au milieu du 3e quart. Sauf que pour les six minutes suivantes, le Rouge et Or n’a inscrit aucun point.

En retard par 8 points seulement à l’amorce du 4e quart, les Panthers ont semblé humer l’odeur du sang. Le Rouge et Or n’avait plus l’énergie qu’il fallait. Si bien que Jenna-Mae Elssworth s’est retrouvée à la ligne des lancers francs trop souvent et et Reese Baxendale a inscrit deux trois-points à 30 secondes d’intervalle pour compléter la remontée pour se sauver avec une victoire de 57-50 et la médaille de bronze.

Malgré 18 rebonds et 5 blocs de Khaléann Caron-Goudreau et une contribution de 16 points de Kim Létang, les représentantes du RSEQ ont dû s’avouer vaincues. La déception était évidente et compréhensible, mais on ne peut que saluer une autre excellente saison de cette équipe de l’Université Laval.

Les Gaiters n’ont eu aucune chance

Amorçant le tournoi à titre de 6e favoris, les Gaiters de Bishop’s avaient la lourde tâche en lever de rideau d’affronter une machine offensive extrêmement redoutable, celle des Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique.

Les champions du RSEQ, qui avaient mérité leur présence à Ottawa en battant les Citadins de l’UQAM sur un tir de trois-points à la toute dernière seconde, n’ont pas eu beaucoup de temps pour prendre leurs marques. Après moins de 5 minutes de jeu, UBC avaiet les devants 15-0. Le premier quart s’est terminé 31-13. Mais les hommes de Rod Gilpin ont démontré une bonne force de caractère en s’approchant à 10 points de leurs adversaires avec 3:36 à jouer à la demie. Mais c’est le plus près que UBC les laissera s’approcher. Le reste du match a été tout à l’avantage des gars de l’ouest et la recontre s’est terminée par la marque de 103-66.

Il faut dire que Nervens Démosthène, Ibrahim Ngom et Joany Castor-Thadal (le héros de la finale RSEQ) ont terminé la partie avec une fiche combinée de 9 en 39, dont 3 en 19 de la ligne de trois-points.

Relégués à la ronde consolation, les Gaiters affrontaient l’équipe hôtesse, les Gee Gee’s d’Ottawa qui s’était inclinée 67-63 face aux éventuels finalistes, les Tigers de Dalhousie. Ces derniers se sont inclinés en finale face aux Ravens de Carleton qui remportent ainsi un 15e titre en 18 ans. Dynastie, vous dites?

Cette fois, l’excellent Nervens Démosthène a pris les choses en main avec une performance de 27 points et 4 vols de balle. Mais le karma étant ce qu’il est, c’est un tir de trois points avec 2,2 secondes à faire au match réussi par la recrue et ancien du Collège Brébeuf Guillaume Pépin qui a donné la victoire 77-75 aux Gee Gee’s.

Ainsi prenait fin la saison des Gaiters de Bishop’s. Une saison marquées de hauts et de bas, mais dont toute l’équipe se souviendra longtemps.

Ste-Foy et Vanier, champions collégiaux

La fin de semaine était aussi celle des championnats provinciaux au niveau collégial. En D1, les deux finales mettaient aux prises les équipes classées 1 et 2 de la saison régulière. De quoi offrir du grand spectacle. Et on n’a certes pas été déçus sur cet aspect.

Chez les femmes, les Blues de Dawson, fortes d’une fiche de 15-1, avaient toutes les raisons d’aborder la finale face aux Dynamiques de Ste-Foy avec confiance. Leur position au classement leur avait garanti une place en demi-finale. Elles attendaient donc les Nomades de Montmorency de pied ferme et se sont assurées que leur seule défaite de la saison, subie aux mains de ces dernières, n’était qu’une erreur de parcours. La victoire de 89-62 était sans équivoque et les performances de la recrue de l’année Aïsha Dia (20 pts, 7 reb), la joueuse par excellence Taisha Exanor (14 pts, 8 reb, 7 vols de balle), Ibranim (16 pts, 7 ass.) et Ash-Smith (13 pts, 10 reb) laissaient présager de la bonne forme de l’équipe de Wayne Yearwood.

Ste-Foy, classées deuxièmes et également qualifiées directement pour les demi-finales faisaient quant à elles face aux Cavaliers de Champlain-St-Lambert. Les troupières de l’entraîneur Dave Laroche ont remporté le match 60-52 grâce notamment au trio de pointe de l’équipe Frédérique Beaudry-Blais (16 pts, 7 reb), Sabrine Khelifi (16 pts, 9 reb) et Léa-Sophie Verret (11 pts, 2 vols de balle).

L'équipe de basketball avec leur bannière dans un gymnase.
Image : RSEQ

Ainsi donc, Dawson qui avait battu décisivement Ste-Foy lors deux leurs deux affrontements en saison, soit par des écarts de 33 et 13 points et qui jouait devant ses partisans avait tout lieu de croire en ses chances. Toutefois, les Blues allaient devoir évoluer sans les services de Mackenzie Ash-Smith, membre de la 1re équipe d’étoiles RSEQ et meilleure marqueuse du circuit cette saison avec 19,6 pts/match.

Les Dynamiques ont profité de la situation en concentrant leurs efforts défensifs sur Exanor qui a terminé la rencontre avec un maigre 1 en 11 et 4 points. En fait, la perte de laeur leader a eu un effet dévastateur sur les Blues qui n’ont réussi que 22,2 % de leurs tirs contre 33,3% pour les Dynamiques. Exanor, Dia et Ibranim ont réussi seulement 7 de leurs 44 lancers contre 14 en 42 pour le trio étoile de Ste-Foy qui a également pu profiter de l’excellente contribution de Rosemarie Dumont avec ses 16 points et 19 rebonds. Marque finale : 64-57 en faveur de Ste-Foy.

Les deux équipes seront toutefois du championnat canadien qui aura lieu en Colombie-Britannique du 18 au 21 mars. À noter que ce sont les Cavaliers de Champlain-St-Lambert qui ont remporté la médaille de bronze grâce à une victoire de 69-53 sur Montmorency.

Chez les hommes, les favoris étaient les Cheetahs de Vanier menés par l’exceptionnel Karim Mané. Vainqueurs des Blues de Dawson 90-79 en 1/2 finale, les Cheetahs ont pu miser sur la performance de 21 points et 15 rebonds de Pier-Olivier Racine. Pour ce match, l’entraîneur Andrew Hertzog a voulu doser les énergies de ses ouailles. Huit joueurs ont vu au moins 18 minutes de jeu dans cette rencontre. À noter la performance magistrale de la recrue, tout aussi exceptionnelle, Ronoldo Robinson du côté des Blues avec un total de 35 points dans la défaite.

Dans l’autre demi-finale, les Dynamiques de Brébeuf et les Nomades de Montmorency croisaient le fer et si les attentes étaient élevées, la qualité du spectacle était au rendez-vous. Brébeuf a fini par l’emporter 81-71 grâce notamment aux 24 points du joueur par excellence de la saison, Sébastien Lamaute. Polycarpe Mbida a également bien fait avec 13 points et 9 rebonds. Du côté de Momo, Daniel Sydneus avec 15 points et le centre Charles Cousin auteur de 11 points et 10 rebonds ont été les meilleurs.

La finale mettait donc aux prises les deux équipes favorites. Durant la saison, Vanier avait gagné les deux affrontements par 9 et 10 points. Malgré cela, on savait que l’entraîneur par excellence, Michael Chmielewski des Dynamiques, allait préparer son équipe avec un réel espoir de victoire.

Le match a été âprement disputé. Vanier a réussi à prendre une bonne avance en 2e demie et après trois quarts de jeu, l’avance des Cheetahs était de 64-54. Mais Brébeuf n’avait pas dit son dernier mot et avec 1:30 à jouer au 4e quart, l’écart avait été réduit à un seul petit point. Mais les fautes ont finalement eu raison des gars de Brébeuf et Vanier l’a emporté 79-74 pour mettre la main sur un deuxième sacre consécutif.

Le match aurait peut-être été moins serré si Vanier avait maintenu une meilleure moyenne à la ligne des lancers francs. Leurs 54% de réussite contre 85% pour Brébeuf aurait pu coûter cher au final. Mané a d’ailleurs été moins étincelant à ce chapitre avec un 3 en 10.

Image
Image : RSEQ

Le joueur défensif par excellence cette saison, Chistopher Biekeu s’est distingué avec une récolte de 21 points et 12 rebonds. D’ailleurs, Vanier a eu le meilleur 50-40 dans la récupération des ballons sous les paniers. Ses coéquipiers Ngala, Mané et Elezovic ont chacun inscrit plus de 10 points dans la victoire.

Chez les médaillés d’argent, les joueurs étoiles To Randriasalama et Sébastien Lamaute ont marqué 13 et 11 points respectivement. Nelson Cicilien, Leonardo de Coninck et Polycarpe Mbida ont également inscrit plus de 10 points.

Pour compléter le podium, les Nomades de Montmorency ont gagné 87-78 face aux Blues de Dawson. Sidnet Gauthier avec 28 points a été le meilleur chez les Nomades alors que sans surprise Renoldo Robinson avec 24 points, 13 reconds et 4 vols de balle a mené les Blues.

Vanier et Brébeuf représenteront le RSEQ au championnat canadien présenté à Toronto du 16 au 21 mars prochain.

En terminant, j’aimerais souligner l’excellent travail des descripteurs et analystes des matchs qui étaient webdiffusés.

Mea culpa

Dans mon dernier article où je soulignais l’absence de couverture du sport universitaire et collégial dans les grands réseaux médiatiques sportifs du Québec, j’ai omis de mentionner le travail de l’équipe de diffusion des matchs de basket à RDS. Régulièrement les Mathieu Jolivet, Alexandre Tourigny, Pete Yannopoulos et Will Archambault nous donnent des nouvelles du basket d’ici. Mea culpa!

Et pour ceux qui se poseraient la question, non personne ne m’a souligné cette omission. C’est un oubli que je n’aurais pas dû faire, tout simplement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s